Légère hausse du chômage en septembre en France

 |  | 193 mots
Il a progressé de 0,4% en septembre pour les chômeurs de catégorie 1 dont le nombre a crû de 8000. Sur un an, la hausse atteint 0,8%.

 Le gouvernement a annoncé ce jeudi soir que le nombre de chômeurs en catégorie 1 (à la recherche d'un emploi à temps plein et n'ayant pas exercé une activité de plus de 78 heures dans le mois) est en hausse de 0,4% en septembre. Cela représente 8000 chômeurs de plus - comme l'avait révéle le Canard Enchaîné -  ce qui porte le total à 1,957,6 millions. La hausse s'élève à 0,8% sur un an.

Ce sont les jeunes qui ont le plus souffert le mois dernier avec une hausse de 1,4% du nombre de chômeurs de moins de 25 ans, une catégorie en hausse de 2,5% sur un an. Le nombre de demandeurs d'emplois de 25 à 49 ans n'a crû que de 0,2% en septembre et de 0,1% sur un an. Les plus de 50 ans sont en hausse mensuelle de 0,3% et annuelle de 1,5%.

Cette détérioration de la situation du travail en France a plus touché les hommes que les femmes, les premiers subissant une progression de 0,6% (et 2% sur un an) du nombre de demandeurs d'emplois à 1,01 million quand les femmes ne voient leur nombre croître que de 0,2% à 947.200 et même décroître de 0,5% sur un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pendant ce temps la, les salaires de nos "patrons" sont en hausse de 20% (ben voyons !), notre gouvernement de pingouins suit les mouvements de la finance tel un bouchon sur l'eau au gre des vagues mais je vous assure qu'ils vont passer de tres agreables fetes de fin d'annee EUX ! Aux armes mes chers citoyens !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ne pas prendre en compte le vécu de chaque personne au chômage est une erreur politique. Il serait innacceptable que FILLON et SARKOZY qui ont eu la volonté d'attendre leur heure en politique et ont su s'adapter à la crise restent perçus comme des "supports de banquiers ou même d'entrepreneurs" Il y a beaucoup plus de salariés en France, de l'audace pour eux aussi !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le mot travail de l?ancien français signifie "tourment, souffrance"

Bonjour, je crois que ma situation reflète le problème majeur du chômage.
J'ai 28ans, je suis aux assedics depuis 2ans à 950? par mois (d'ailleurs mes assedics prennent fin ce mois ci), je ne souhaite que travailler, mais pourquoi faire??

Quasiment tous les emplois que j'ai eu étaient des "sous-emplois" , agent d'entretien (nettoyer les wc), manutentionnaire (porter des cartons de +20kg toute la journée)... et tous les autres dans la même trempe...

On y est traité comme des machines voir des esclaves,
un patron toujours sur le dos demandant toujours plus de rendement alors que tout le monde est déjà en sueur,
interdiction de discuter tout en travaillant alors que cela ne gêne en rien la productivitée...
pauses de 5min top chrono -> 30secondes de retard on se fait geuler dessus...
Heures sup non-payées, il faut harceler la direction pour se les faire payer au bout de plusieurs mois....
Normes de sécurités souvent non respectées....angoisse d'avoir un accident...
Une augmentation de salaire ?? ca n'existe pas vraiment: celui qui a 20ans de boite touche a peine 200-300? de plus par mois que le petit nouveau qui est au smic, très encourageant comme avenir n'est-ce pas?
Jamais reconnu a sa juste valeur, même quand on est le plus productif de l'équipe on reste un sous-homme au regard de la direction.
Rentrer le soir completement claqué, manger et au lit pour reprendre ce calvaire le lendemain et ainsi de suite jusqu'a devenir depressif.
Et j'aurai surement encore un bon paquet de reproches en y refléchissant plus longement...

T'es pas content?? t'as qu'a te barrer y'a 20 chômeurs derrière toi qui attendent ton poste...
Alors quand on voit certaines entreprises faire des millions de benefices et nous traiter comme ça forcément on est dégouté du travail.
Je ne vais pas m'éterniser sur le sujet mais voilà comment on traite les petites gens dans le travail...

L'ANPE ne sert qu'a diriger les chômeurs vers ce genre d'emplois, pour trouver quelque chose de bien il faut chercher soi-même et ce n'est pas facile.
Alors je dirai que le chômage n'existe pas quand on est prêt a baisser son froc et se faire exploiter.
Certains disent qu'il faut faire appel à l'étranger pour trouver de la main d'oeuvre... ben ces gens là viennent de pays dont les conditions sont encore plus rudes et insuportables alors evidemment dans un premier temps ils y trouvent leur compte et ne se plaignent pas, mais très rapidement ils prennent conscience que ce n'est pas si rose et rejoignent le rang des français mécontents...

Alors que des amis me disent eux même qu'ils n'en foutent pas une dans l'administration publique... passent des heures a boire le café, erf... j'en suis jaloux!

Alors travailler dans ces conditions pour 1100? net ou bien rester tranquillement chez soi pour 950? net?? c'est tout vu!!

Je suis un as en informatique, je peux réparer n'importe quel ordinateur ou matériel defectueux...
tous mes amis font appel a moi et en sont très contents, ce qui me permet de manger un bon resto de temps en temps...
Seulement j'ai aucun diplôme et aucune entreprise ne m'a laissé ma chance...

Voila comment ca se passe dans le monde réel,
et pour tous ceux qui disent que les chômeur sont des feignasses, vous ne vous rendez pas compte comment vous devez être bien lotis dans vôtre travail...

Bref, la france tu l'aime ou tu la quitte? j'espère bien partir un jour...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :