France : nouveau recul des mises en chantier et des permis de construire

Fin novembre, les mises en chantier de logements neufs ont chuté de 12,7% sur un an, et les permis de construire de 17,1%. Le secteur non résidentiel plonge encore plus.

1 mn

L'immobilier français continue de souffrir. Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 12,7% sur un an à fin novembre, à 379.374 unités, et de 14,4% sur trois mois à 95.303 unités, selon les données publiées ce mardi par le ministère de l'Ecologie, du développement et de l'aménagement durables. Les permis de construire s'inscrivent quant à eux en recul de 14,7% sur trois mois à fin novembre, à 112.701 unités, et de 17,1% sur un an à 461.372.

Le recul des permis de construire comme des mises en chantier est encore plus marqué dans le secteur des locaux non résidentiels. A fin novembre, les permis de construire chutent de 24,3% à 38.861.700 m2 sur un an et de 22,2% à 10.135.100 m2 sur trois mois.

Pour les mises en chantiers, le recul est de 17,6% sur un an à 34.493.400 m2 et de 23,0% sur trois mois à 8.475.600 m2.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il convient de stabiliser la population actuelle par un immigration nette = à 0. Il ne sera alors plus nécessaire de faire un effort de construction

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pour rétablir la situation, il faut que les parlementaires se mettent au travail et que les pouvoirs publics engagent sans délai des actions énergiques : poursuivre les dirigeants de banques défaillantes, ils devront démissionner, appeler les a...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
On fait tout à l'envers, on découragage les investisseurs, voir loi de finances pour 2009, les revenus fonciers super-taxés, mort programmée des LMP, LMNP (loueurs investisseurs), taxes foncières hausse Delanoé 27%, réduction du dépôt de gtie, blocag...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les petits investisseurs se sont fait rouler dans la farine avec les lois Demessine et de Robien, ne compter plus sur eux pour palier aux rôle de l'etat commencer par régler les problèmes engendrés par ces lois

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ok avec fl. La france paye et paiera sa politique du laisser faire, de la pensée unique umps: l'argent n'est plus ici a cause du patronat internationaliste , de la classe gouvernante internationaliste ( sarko président Judéo-Hongrois) mais non moins ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
en un, je dirais un anti-libéral "...remettre dans leur capital leurs dividendes somptueux des années fastes antérieurs..." et on remonte jusqu'à quand 1974..... en deux, je dirais un ... anti-immagration ....eh beh, c'est pas avec ça qu'on va faire ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les banques ont durci les conditions d'octroi des prêts et bloquent ainsi un nombre important de candidats à la propriété. Elles se sont toujours comportées en "prêteurs sur gages" et pratiquent les taux d'usure avec leurs agios. Aujourd'hui, elles ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
L'effort de construction n'est pas intéressante pour le peuple mais pour les grands groupes du BTP qui vont se remplir les poches au profit du contribuable qui paiera des impôts de plus en plus lourds et vivra de plus en plus chichement. La relance p...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
... Remarquez, je suis assez d'accord avec ce qui est dit plu haut : il y a une solution, à tout cela : il suffit de prendre un aller sans retour vers l'Afrique ou le Viet-nam, se faire construire une somptueuse villa pour quelques milliers d'euros e...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.