EXCLUSIF : les pilotes prêts à bloquer les départs en vacances

 |   |  71  mots
Le Syndicat national des pilotes de ligne réclame une réforme des nouvelles règles de représentativité.

Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) menace Matignon d'une grève nationale les quatre premiers grands week-ends des congés d'été.

Il réclame une adaptation de la récente loi sur la représentativité syndicale.

Selon cette association représentative des pilotes, le nouveau système risque de le marginaliser.

Retrouvez tous les détails de cette information dans l'édition de La Tribune de ce vendredi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les pilotes les plus chers payés du monde à nouveau en grève !!!! Ca faisait longtemps qu'ils ne nous avaient pas servi ce plat. La baisse du traffic aérien et les difficultés financières d'Air France, ce n'est pas leur souci.
Comment ne peuvent-ils pas avoir honte de se comporter ainsi !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Combien de syndiqués représentent ces syndicats?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cela semble avoir des relents de déjà-vu... En France, ce n'est pas le droit de grève, mais le droit de faire suer l'usager tout au long de l'année : pour aller travailler, pour partir en vacances... C'est minable : il est bien loin le mythe du commandant de bord, pouark...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une fois de plus, mépris total pour la clientèle, pour des dates de départ très chargées et où il est quasiment impossible de trouver des vols de remplacement. Les "seigneurs du ciel" se comportent comme des voyous. Il n' y a qu'en France qu'il y a des comportements de ce genre. Merci "l'exception française" !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si le spilotes font la grève pour faire changer la loi, cela est une grève politique qui sort complètement du cadre de la loi. En outre, dans le contexte de crise que nosu connaissons cela serait particulièrement inconsceint. Enfin, je suis bien d'accord avec Henry2 sur combien de syndiqués ? Les syndiqués représentent en France 5% des salariés (en comprenant la fonction publique). Est-il bien démocratique de se laisser manoeuvrer par une minorité au mépridu résultat des élections politiques ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il est un peu fort qu'une profession ayant tellement d'avantages, soit si souvent en grève....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
au secours daurat quid de l'ethique de "l'aeropostale"corporatisme+elitisme:vivePETAIN !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tant que les usagers réagiront comme des moutons....les grèves de ce genre auront du succès ! Air France n'est pas la seule compagnie...réagissons!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Honte à toi camarade pilote...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A Mermoz : Allons, allons, souvenez-vous l'an dernier, c'était le personnel de Lufthansa qui faisait le coup de la grève.... ce n'est pas qu'en France que certaines minorités prennent les clients en otage aux périodes les plus chargées.
Il reste que c'est un comportement des plus irresponsables.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En voilà une bonne idée....il était temps qu'un syndicat quel qu'il soit dénonce l'abus de cette loi méconnue du grand public et pourtant qui risque de lui coûter cher. Son application ne fait que renforcer l'individualisme qui met notre pays bien à mal aujourd'hui
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et si on faisait comme aux Etats-Unis? on licencie l'ensemble des pilotes et on ne réembauche que ceux qui veulent travailler...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si demain les pilotes n'ont plus droit de regards sur les accords signés, alors la securité aérienne dont les pilotes sont les derniers remparts ne sera plus la même. La marine marchande l'a vécu à ses dépens et elle ne transporte que des conteneurs !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ah, les voila à nouveau, mais je suis contente de voir que avant les sondages du WE - pour prouver le contraire - 'les usagers' ne voit pas ses man?uvres d'un bon ?il ! Et qui se souviens de leur comportement pendant la Coupe du Monde de Football VF ? Avoir aussi peu de considération pour les Français qui travail, me choque. Espèrent que le SNCF tiens bon.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour répondre à certains détracteurs : Air France 4000 pilotes dont 1800 syndiqués au SNPL, syndicat majoritaire soit 45% de taux de syndicalisation, un référendum auprès des adhérents a été effectué, 96% sont pour un mouvement dur si la représentativité syndicale n'est pas maintenue, ce mouvement si il a lieu sera donc parfaitement légitime. Il faut savoir que le gouvernement par l'intermédiaire de Mr Bussereau, secrétaire d'état aux transport avait promis que lorsque la loi serait votée (à l'été dernier) les pilotes obtiendrait un collège spécifique, engagement qui n'a pas été honoré. Pour info à ce jour seuls les journalistes, profession corporatiste par excellence, ont a ce jour obtenu que leur représentativité soit maintenue et ce sans conflit avec le gouvernement, pourquoi?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les syndicats ont peut ête peu d'adhérents mais heureusement qu'ils sont là pour défendre les droits de la masse silencieuse qui en bénéficie le plus souvent. Je ne suis pas syndiqué mais j'approuve beaucoup de leurs decisions qui résultent d'une meilleure connaissance des textes. Je suis trés au fait des problèmes juridiques et de santé et je peux vous garantir une désinformation trés fréquente au niveau des médias au travers de raccourcis impressionants.
Dans le cas des pilotes, s'ils estiment devoir être représentés en tant qu'entité professionnelle au sein de air france, c'est tout à fait normal même si en poucentage du personnel, ils représentent peu.
Est-il normal qu'une loi marginalise une fonction parce qu'elle dérange le politique? On supprime le juge d'instruction parce qu'il inculpe les hommes politiques, on paupérise la santé en France et on applique des règles purement comptables mais les politiques auront toujours des soins au top pour eux et totalement remboursés. Je crois qu'on nous monte les uns contre les autres mais les députés se votent des lois d'admistie, des augmentations de revenus en pleine crise et tout le monde se tait, que peu t-on faire si l'on est isolé, la seule chose qui puisse infléchir un gouvernement, c'est une action de masse.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bin,je dirai...honte à vous médias,propageant ce genre de non news...une menace de grève,DEUX mois à l'avance......est ce crédible?au secours!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une grève au mépris de nous tous, clients mais aussi autres salariés de la compagnie qui, en cette période crise, se battent pour maintenir leurs emplois. Merci aux pilotes qui, à nouveau, vont faire trés mal à la compagnie.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne voyage plus avec Air France depuis longtemps. C'est dommage car le service y était de bonne qualité, mais les grèves à répétition... Même si on se fait offrir l'hôtel par ex. Quand c'est un déplacement professionnel avec des gens qui doivent de leur côté respecter des impératifs, ca craint un peu.

Ils devraient essayer de trouver un truc qui coûte de l'argent à la compagnie, sans trop perturber les voyageurs. Mais bon, la notion de "grêve" implique de ne pas travailler, ce qui pour un pilote signifie ne pas voler. Autrement, il ne s'agirait pas d'une grêve et ils risqueraient des ennuis avec leur hiérarchie...

Ils annoncent longtemps à l'avance la grève, donc les voyageurs vont massivement aller voler sur d'autres compagnies. Dans un certain sens, en prévenant à l'avance tous les voyageurs que nous sommes, ils nous rendent service non ?

Tant pis pour Air France. Ils vont morfler niveau revenus cet été.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et ils ont voté pour qui les pilotes en 2007?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelle affreuse nouvelle : et comment fait-on quand on a réservé 20 sièges pour les USA pour le mariage de son fils, et ce, 10 mois à l'avance; AIR FRANCE va-t-elle prendre en charge tous les frais encourus????et les dommages intérêts????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faudrait une bonne raclée à ces pilotes qui ne connaissent pas leur bonheur
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est un préavis du SNPL, lequel a des adhérents de toutes les Compagnies et pas seulement d' Air France.
OK pour des commentaires, mais respectons les faits.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cher atchoom, même en admettant que ce mouvement soit guidé par le "noble souci de la sécurité" et non pas par la "défense égoïste d'intérêts catégoriels" (quelle mauvaise langue je fais ...), n'y a-t-il pas d'autres moyens, toutes les possibilités de dialogues ont-elles été épuisées? Même si des grèves peuvent se produire dans d'autres pays (OK pour Lufthansa l'année dernière), je maintiens qu'il n'y a qu'en France qu'elles ont un tel caractère répétitif et avec une telle volonté de nuisance.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ils sont tout simplement gonflés!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bon courage les pilotes, nous sommes derrière vous !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce projet de grève à AF est-il justifié? Ne serait-ce pas la première question à se poser? Et pour laquelle, les médias seraient tenus de nous en informer avec une totale objectivité, laissant sous-entendre une entière indépendance vis à vis du pouvoir en place et garantir l'explication de texte et non la polémique ...
Qui dit grève, dit conflit de point de vue, d'accord non tenu ou de changement de politique unilatéral. C'est le cas ici. Ce projet de loi à l'emporte pièce, sous le couvert de réformer coûte que coûte et à brèves échéances sur instruction d'un gouvernement qui s'inscrit lui-même dans le mouvement d'excitation présidentiel et de ses 200 conseillers Élyséens (qui d'ailleurs font réellement la politique française en lieu et place de notre cher gouvernement soit dit en passant!), on arrive à occulter le comment du pourquoi.
Une compagnie aérienne, c'est quoi? C'est tout d'abord des avions. Prenons AirFrance: 275 environ. Si nous répartissons le nombre de personnels d'AF autres que pilotes par le nombre d'appareils, vous trouvez 240 salariés par avion. Si pour la même opération, vous cherchez le nombre de pilotes par avion, vous obtenez 14 soit 7 équipages (Commandant de Bord et Co-pilote) !!!
Nous voyons donc que si nous parlons en termes de représentativité, les pilotes semblent ne représenter que 5.8% du personnel de la compagnie et donc largement en dessous du "quota" imposé par l'état de 10% et de 30% pour le droit à signature de conventions. Cependant, ces mêmes 5.8% de pilotes sont responsables à 100% de votre sécurité dès que l'avion a décollé jusqu'à son atterrissage !!! Alors bâillonner ces pilotes face à leur direction, c'est s'exposer tôt ou tard à de futures catastrophes engendrées par une exploitation où seules les soucis de rentabilités et de profits prendront le pas sur la sécurité des vols, donc sur nous chers passagers...
Alors une telle annonce anticipée de grève paraît scandaleuse! Je ne le pense pas. Contrairement à la SNCF ou à la RATP où le préavis est toujours très court, ici le SNPL annonce la couleur avec un délai raisonnable pour que M. Bussereau puisse agir en toute sérénité et qu'il tiennent ses promesses en garantissant aux pilotes un collège spécifique et représentatif de leur profession au sein d'une compagnie aérienne. Je peux constater d'ailleurs que dans un encadré très discret de La Tribune d'hier, en dernières pages que M. Bussereau annonçait déjà qu'il n'y aurait pas de grève AirFrance cet été, car les pilotes auraient gain de causes, (mais pas les stewards et hôtesses !!! ). Les médias télévisés se sont bien préservés de nous en informer !!!... Pourquoi?
Journalistes qui bénéficient de cet arrangement syndical dans leur propre corporation soit dit en passant !!!... Ils doivent prendre le train et semblent ne pas être concernés par le transport aérien !!!
Excusez ce petit brun d'humour pour terminer ce billet de réflexion citoyen...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis très étonné que l'on puisse se permettre de sous-entendre - a minima, que si les pilotes n'ont plus leur mot à dire en terme de sécurité, celle-ci va se dégrader ??????
Cela signifie-t-il que l'ensemble des autres salariés d'Air France, voire des autres compagnies sont prêts à faire des compromis avec ?????
C'est choquant de laisser dire cela. Bien sur que ce projet de grève est purement fait pour sauvegarder les intérêts des pilotes et non les notres. Faut pas réver.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pourquoi pas une exception pour les maitres pipiers de Saint Claude? je suis curieux de savoir ce que le Conseil Constitutionnel penserait de l'amendement en question s'il lui était soumis
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pourquoi pas une exception pour les maitres pipiers de Saint Claude? je suis curieux de savoir ce que le Conseil Constitutionnel penserait de l'amendement en question s'il lui était soumis
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pourquoi pas une exception pour les maitres pipiers de Saint Claude? je suis curieux de savoir ce que le Conseil Constitutionnel penserait de l'amendement en question s'il lui était soumis
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je pense comme beaucoup de personnes qui peuvent et qui attendent impatiemment de partir cet été, que s'ils mettent leurs menaces à éxécution,ça va finir dans les aéroports à la baston à force de se faire prendre en otage par des nantis de première classe!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A celles et ceux qui ne savent pas de quoi ils/elles parlent (et ils et elles sont nombreux/ses ci-dessus) :
1 - ce n'est qu'un préavis
2 - vous disposez de 2 mois pour changer de vol
3 - AF est une des (la?) compagnies les plus rentables du monde
4 - vous ne savez même pas pourquoi (et donc pour qui) ils font grève
5 - on ne peut pas à la fois se plaindre de la faible puissance de nos syndicats et les empêcher de déposer des préavis
6 - les PAX sont bien contents d'avoir des appareils et du personnel "en état"

Note perso : que les deux gouvernements auteurs de cette nième loi se l'applique à eux-mêmes et on en reparle ! article L. 2121-1 en particulier ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
François, ton avis on s'en tape! Avec des mecs comme toi on aurait perdu notre belle qualité de vie!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mon dieu que l on peux lire n importe quoi. Quand on y connait rien, que l on n est pas au courant: on se tait. On se renseigne d abord. Faisons un petit tour des commentaires débiles de beaucoup et intelligents de certains (malheureusement peu).
Les pilotes les plus chers payés du monde: ben voyons! Bien renseigné Francois
A peu pres 50% de pilotes syndiqués. On est loin des 5 à 10% au niveau national.
C est un préavis avec 2 mois de recul. Je pense que tout le monde aura le temps de se retourner.
Une profession avec tellement d avantages? M.Fab, je t emmène quand tu veux en rotation à Lagos ou Pointe Noire ou Bangui (parce que l on ne va pas qu a Rio ou New York): 2 nuits blanches d affilée, ou interdiction de sortir de l hotel. Mais c est vrai, nous sommes payé une fortune, toujours en vacances, et on saute les hotesses a chaque rotation. Désolé j avais oublié!
Si souvent en gréve: celle là aussi est tres bonne. Depuis 1998, 3 gréves (1998, 2002 et 2008 qui n avait pas lieu d etre d accord). Tu parles d un nombre important. Grève à Air France ne veux pas forcément dire grève de pilotes! Il y ades PNC et du personnels sols qui font grèves aussi (défendu par la CGT par exemple).
Je savais pas que l on avait licencié tous les pilotes aux USA. Qui dit grève signifie ne pas vouloir travailler? Ah bon. Mais c est pour travailler correctement que le préavis est posé. Petite info: nous sommes payé a l heure de vol. Qui dit grève dit vols en moins donc grosse baisse de rémunération. Ce qui est tout a fait normal (Cf les profs et autres qui gueulent que l on ne leur paye pas leur jours de grèves
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Francois ressort les vieilles generalites sur les pilotes les mieux payés du monde,ils ne volent pas sur Air France meme si il est vrai qu ils ont des remuneration a la hauteur de leur responsabilité..mais il est vrai que cela est mal vu en france pour info à Klm ils sont mieux payés à lufhtansa et british airways ils sont remunerés pareil bref...n inventez pas...renseignez vous...d autre part les fameux nantis d air france qui je l ai lu plus haut couterait cher a la compagnie une fois de plus..ont gelés leur salaire pendant dix ans a une epoque ou il n y avait pas le choix et les gains de productiviites gagnés sur la profession de navigant techniques depuis vingt ans n a jamais ete aussi grande..en outre lorsqu ils ne volent plus beaucoup comme c est le cas en ce moment c une moyenne de 25% de baisse de salaire...et donc un cout moindre pour la compagnie..enfin des qu il y a une greve qui touche une compagnie aerienne on imagine que les pilotes d air france en sont responsable il y a des greves tous les jours en france et presque tous les jours a roissy en grosse greves pilote il y a eu celle de novembre et cela faisait bien longtemps qu il s n avaient pas poser leur sac..par ailleurs faire greve n est jamais un plaisir et oui c est un echec mais partagé avec celles et ceux qui ont mentis ouvertement qui n ont pas respecter leurs engagements en l occurence le gouvernement dans ce cas precis et monsieur Bussereau en particulier..Une derniere pour ceux qui croient encore que la vie serait bien mieux sans syndicats..je pense que nous naurions pas la possibilite de nous exprimez ici que nous n aurions pas le temps de penser a critiquer d autres professions trop fatigué et preoccupe par la notre nous n aurions meme pas de vacances de compensation en cas d accident du travail ou d arret maladie car apres tous ca serait de notre faute nous l aurion sbien cherché et pour remercier nos grands patrons nous serions pret a payer pour travailler gratuitement ou presque..je ne suis pas un grand syndicaliste ni un grand orateur mais je trouve que l on casse du sucre un peu trop facilement ici et sans maitriser le sujet...ah voui aussi enfin les pilotes d air france dans leur grande majorite sont actionnaires de la compagnie je ne pense pas que leur interet soit de casser l outil de travail.. bref à bientot sur nos lignes ;)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :