Emploi salarié : 192.500 postes détruits au premier trimestre, selon l'Insee

 |  | 217 mots
Lecture 1 min.
L'emploi salarié a reculé de 1,2% au premier trimestre 2009 en France métropolitaine par rapport au quatrième trimestre 2008, avec 192.500 emplois détruits dans les secteurs principalement marchands, a annoncé l'Insee ce jeudi.

C'est encore pire que ce qui était initialement estimé. Les chiffres provisoires de l'Insee publiés le 15 mai faisaient état d'une contraction de 0,9% de l'emploi salarié au premier trimestre par rapport au quatrième trimestre 2008. En fait, le recul de l'emploi salarié atteint 1,2%, soit 192.500 emplois détruits sur la période. La révision "est due en partie à la prise en compte des entreprises de moins de dix salariés dans les évolutions de l'emploi", précise l'Insee dans un communiqué.

Sur un an, l'emploi salarié dans les secteurs principalement marchands affiche un recul de 2,3% avec 15.696.900 personnes occupées correspondant à la destruction de 375.700 emplois depuis la fin du premier trimestre 2008.

Par rapport au quatrième trimestre 2008, l'emploi salarié a baissé de 1,5% dans l'industrie soit 53.100 suppressions de postes (-3,1% sur un an). Il a reculé de 0,7% dans la construction (-10.400 postes) et affiche une baisse équivalente sur un an. Dans les services, le recul est de 1,2% au premier trimestre (-128.900 emplois détruits dont 80.800 dans l'intérim) et de 2,3% sur un an.

Les chiffres de Pôle Emploi compilés auprès des entreprises affiliées à l'assurance chômage et divulgués ce mercredi faisaient d'une contraction de 1,1% de l'emploi salarié au premier trimestre (175.100 postes supprimés) et de 1,8% sur un an, avec 16.478.200 personnes occupées à fin mars 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce n'est qu'un début, parrions 4 millions de chômeurs pour fin 2010 en France.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les salariés et chomeurs prendront la juste mesure des remunerations des patrons du CAC.
Selon l?édition du Monde du 29 avril 2009, les remunerations fixes et variables (en?) de certains patrons en 2008 :
Danone ? Franck Riboud : 4 279 350
LVMH ? Bernard Arnalut : 3 879 396
L?Oréal - Jean- Paul Agon : 3 465 000
GDF SUEZ ? Gérard Mestrallet : 3 168 037
Total ? Christiohe de Margerie : 2 802 875
Vivendi ? Jean Bernard Lévy : 2 568 900

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Lorsque des millions de personnes sont frappées par le chômage, est-il normal que des patrons se paient démesurément sur leur entreprise, que se développent (ou dérapent) chez eux cet appât du gain et cette avidité ?

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mon mari viens d'être licencié ainsi que 630 autres personnes( sans parler des sous traitants) d' une grosse entreprise qui faisait de gros bénéfices, qui fonctionnait fort, et qui vendait de l'alimentaire aux stations services. Les gros bonnets, très bien connus, se sont servis. et profitent de la crise pour faire une "liquidation judiciaire". Mais les médiats n'en ont par parlés... pourquoi????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les salariés de base doivent accepter de nombreuses concessions qui baissent leurs rémunérations voir le chômage du fait des effets de la crise déclenchée par les errements des lieux bénis de la finance. Il est donc temps que les barons de la finance et les grands patrons du CAC 40 et des entreprises nationales acceptent de réaliser des efforts. En 1999, la rémunération annuelle moyenne des patrons du CAC40 étaient de 588 000 euros, en 2007, elle était de 4,7 millions euros.
Petit rappel : 5,3 millions d?euros perçus en 2005 comme indemnités de départ par Serge Weinberg, président de PPR, 5,6 millions d?euros perçus en 2006 par Serge Tchuruk, président d?Alcatel, 6 millions en 2006 pour Noël Forgeard, président exécutif d?EADS, 9 millions en 2005 pour Daniel Bernard PDG de Carrefour et 13 millions en 2006 pour Antoine Zacharias, président de Vinci.
Est-il normale que de telles inégalités salariales existent ?


a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
« Les paroles restent, les emplois s?en vont. » C?est l?absence de communication des directions et les inégalités sociales des grands patrons qui vivent dans une bulle et coupés de la réalité qui radicalisent les salariés. Merci aux patrons de ne pas oublier que des hommes travaillent dans leurs entreprises.
La violence subie par les salariés est sociale, invisible.
« Sans séquestration : point de salut? »?

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Licenciée, je viens de m'inscrire sur la liste des chomeurs. J'ai obtenu très rapidement un rendez vous avec un conseiller du Pole Emploi (entretien obligatoire). Elle s'est bornée à écrire "mon profil" sur son ordinateur. Pour conclure l'entretien, elle m'a dit : "vous avec de bonnes expériences, vous trouverez radipement du travail. Durée de l'entretien (vite expédié): 15 mn.
Cela ne m'aide pas beaucoup... Conclusion : je veux trouver du travail; je ne peux compter que sur moi-même!!! et la baisse du chomage n'est pas pour demain !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Salarié d'une banque je ne suis pas actuellement dans le collimateur du chomage. Néanmoins j'ai une pensée pour tous ces gens qui se retrouvent mis a la porte du jour au lendemain, et que les médias ne viennent pas dire "mon dieu c'est a la veille de noel!!!" ou encore "juste avant les vacances de fin d'année scolaire" je pense qu'il n'y a pas de bon moment pour se retrouver au chomage.
Bon courage a toutes ces familles.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A tous: ne vous leurez pas: l'emploi des salariés n'est pas lié à la rémunération des patrons mais à la baisse de la consommation dont certaines lubies gouvernementales et écologistes portent en partie la responsabilité
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Manchester United a reçu une offre record et inconditionnelle de 80 millions de livres du Real Madrid pour Cristiano Ronaldo
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
«Au moment où notre pays, comme le reste du monde, traverse une crise économique d?une ampleur inédite, nous devons être capables de refonder notre modèle économique et social sur une ETHIQUE, celle du travail et d un PARTAGE DES RICHESSES PRODUITS PLUS JUSTES ET EFFICACES;» Nicolas SARKOZY dans sa lettre de mission de J-P Cotis, directeur de l?Insee, concernant l étude de la répartition entre salaires et profits suite au sommet social du 18 février 2009.
Nico


a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
vous voulez rire.....
reprenez les declarations de notre "chere et tres chere" CHRISTINE L depuis 2 ans....
lamentable a pleurer
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Chomeuse je suis tout à fait d'accord avec toi il y a 6 mois je me suis retrouvé au chomage j'ai été convoqué pour m'inscrire au assedic ca à durer 10 mn chrono puis 3 semaine plus tard convoqué à l'ANPE ca à duré le mm tps elle m'a demandé mon CV et m'a dit c'est bon Bac +2 commercial vous avez 90% de chance de retrouver du travail dans les 3 mois et il m'ont dit on se revoit dans trois mois vous n'etes pas prioritaire car vous etes diplomé depuis j'ai retrouvé du travail dans les 3 mois mais pas grace à eux
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la tribune est un ornal bizarre
bien que ce soit un journal économique,quasiment aucun article n'a pu anticiper cette crise,pire beaucoup d'autres articles ont niée cette crise
et aujourd'hui on apprend que pres de 200 000 personnes ont perdu leur emploi en 3 mois,chose inédite depuis la seconde guerre mondial,et la tribune fait30 lignes comme si de rien été.

JE VOUS CONSEILLE LA PRESSE ANGLO SAXONNE,ILS N'ONT PAS PEUR D'ANALYSEZ LES DONNÉES,EUX!!!!!

vous vous rendez compte,la derniere fois que la france a perdu autant d'emploi ca été parceque l'allemagne nous attaqué,parceque c'était la gueere,
vous comprenez pas ce qui se passe,c'est HISTORIQUE,l'occident perd la main,apres 5 siècles de domination sans partage c'est fini,
comprenez que les banquiers internationaux vont sacrifier l'europe vieille pour la jeune asie sans syndicat corvéable à merci
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il ne faut pas se tromper ... il faut choisir ....secteur protege ou secteur expose
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
LES BOURSES MONDIALES RESPIRENT ENFIN! PLUS ON VIRE, PLUS LES BOURSES GONFLENT! LES PLACES FINANCIERES SONT LES SEULES BOURSES AU MONDE QUI ENFLENT LORSQUE CA DEBITE DU CHOMEUR!
LE BONHEUR DES UNS FAISANT LE MALHEUR DES AUTRES, IL NE RESTE PLUS QUE LA TELE POUR CONSOLER NOS NOUVEAUX ELUS DE CHOMEURS EUROPEENS(LES A LA FOIS "CHOMEURS ET CONS" IRONT REMPLIR LES STADES AVEC LEUR ASSEDIC): EN REGARDANT CRISTIANO RONALDO INSULTER LA MISERE DU MONDE EN AFFICHANT AVEC INSOLENCE ET INDECENCECE QU'IL CONVIENT D'APPELER LE PAROXISME DE LA BETISE HUMAINE( EN ATTENDANT SON "COUP DE BOULE" EN FINALE DE LACOUPE DU MONDE EN AFRIQUE DU SUD) ! LES MOMES A NOURRIR, A EDUQUER ET A SOIGNER C'EST UNE AUTRE ECHELLE DE VALEURS! LES ETUDIANTS, LES INFIRMIERES ET LES CAISSIERES DE CARREFOUR OU MAMOUTH QUI GALERENT AU QUOTIDIEN, CA COMPTE POUR DU BEURRE! ON N'ARRETE PAS "LE PROGRES". L'UMP ET NABOLEON, SON NAIN DE JARDIN AURAIENT REMPORTE LES ELECTION EUROPEENNES, 10% DE VOTES EXPRIMES AVEC PRES DE 60% D'ABSTENTION! LES GENS NE SAVENT PLUS AVOIR CETTE HONTE NATURELLE QUE L'ON APPELLE "PUDEUR"! L'EUROPE EST DE MOINS EN MOINS DEMOCRATIQUE ET TOUT VA POUR LE MIEUX DANS LE MEILLEUR DES MONDE! CHANTONS TOUS EN COEUR, " ALLONS' ENFANTS D'ALLIOTMARIEEEUUUU! LE JOURS DES GLANDS EST ARRIVE.....
VIVE BARROSO, VIVE LA FARCE, VIVE LA RIPOUFLIC, VIVE LES DEUX FILS ET FILLE D'IMMIGRES QUI SQUATENT L'ELYSEE AUX FRAIS DU CONTRIBUABLE DANS L'INDIFFERENCE TOTALE DES IGNOMINIES DES CENTRES DE RETENTION ET AUTRES MAUVAIS TRAITEMENTS A L'ENCONTRE DES IMMIGRES. LA FRANCE QUI NAGUERE TERRE D'ASSILE, A ATTENDU D'AVOIR UN FILS D'IMMIGRE A SA TETE POUR PERDRE SON AME POUR LE FRIC. TOUT POUR LE POGNON! DE REPUBLIQUE, LA FRANCR NAVIGUE DESORMAIS ENTRE REPUFLIC, RIPOUFLIC, RAIEPUEFRIC ET RAIEPUBLIQUE! QUELLE HONTE TOUT CE BRUIT POUR CA! UN PAYS OU LES JOURNALEUX MARCHENT AU PAS EST UN PAYS FOUTU!
Maxim

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :