Prévisions alarmistes pour la dette et le déficit publics à l'horizon 2012

 |   |  140  mots
Selon un document parlementaire, le déficit public serait encore de plus de 5% du PIB en 2012, tandis que la dette atteindrait 88% du PIB.

Le déficit et la dette publics de la France atteindront des sommets dans les prochaines années sous l'effet de la crise, prévoit le ministère du Budget.

Selon un document préparatoire au débat d'orientation des finances publiques présenté mercredi à la commission des finances de l'Assemblée nationale et transmis à Reuters par une source parlementaire, le déficit public atteindra de 7 à 7,5% du PIB (produit intérieur brut) en 2009 et 2010, de 6 à 6,5% en 2011 et de 5 à 5,5% en 2012.

En 2008, le déficit a été de 3,4%.

De son côté, la dette publique passera de 68,1% du PIB en 2008 à 77% en 2009, 83% en 2010, 86% en 2011 et 88% en 2012.

Si ces prévisions se réalisent, la France sera à nouveau bien au-delà des critères européens en matière de finances publiques, qui limitent le déficit public à 3% du PIB et la dette à 60% du PIB.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il est temps de renoncer à recevoir les poissons gratuits et de commencer à apprendre à pêcher.... c'est plus intelligent et durable .... a vos marques les socialos .... la pêche est ouverte !!!!!!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est pas du boulot ! Digne d'un A3I : incapables, incompétents, irresponsables
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Merci à tous, à nous de rembourser pour la vie maintenant. Pourquoi ne vous êtes vous pas bougés pour accepter les réformes quand tout allait bien?? Heureusement que l'Etat se réforme, enfin...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on est dirigé par des Kloufis !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
mais on s'en tape des critères de la BCE !!! celle-ci prône l'orthodoxie au service du néo libéralisme le plus abouti !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Proposition de loi: Que les salaires ne soient plus virés sur le compte des ayants droit mais DIRECTEMENT au trésor public, vu que la part prélevée dépasse les 50%(hors TVA/impots/etc...), ce sera plus simple et moins couteux de nous verser ce qui reste !! ...... si il en reste !!!!..... AU SECOURS !!!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tous ces chiffres n'ont qu'un but "NOUS LE PEUPLE" serrez vous la ceinture et preparez vous à faire un trou de plus pour les années à venir.
Pendant ce temps le gouvernement fabrique des ministres retraités à la pelle, on méne un train de vie ROYAL preuve en est pour la reunion de lundi "Versaille et son roi soleil! budget de l'elysée qui explose, nomination sans compter de médiateurs, de chargés de mission pour une relance que l'on est pas prét de voir, bref.
Ne parlons pas de l'armée 380 millards en 7 ans, des bases militaires sur le continent africain, l'OTAN, un paquet fiscal pour les plus riches 38 millards, exonération des heures sup pour le MEDEF qui continue à virer les seniors pour prendre des jeunes moins couteux en 2010 si on les aide encore à embaucher,et la fameuse retraite à 67 ans pour ceux qui auront encore un emploi, sauf bien sur les cumulards d'élus, deputés, senateurs qui ne veulent pas partir et au combien ils sont bien comme ça"PAS TOUCHE A LEURS PRIVILEGES"
Voici la France qui comme le dit "jeune" se reforme!
L'UE nous coute 7 millards tous les ans, et qu'est ce qu'elle nous apporte? 750 deputés qui coutent en moyenne 20 000 ? par mois pourquoi faire
L 'etat se reforme, il y a des cadres dans certaines entreprises qui ont accepté une baisse de leur salaire de 10% pourquoi pas tous ces, deputés, senateurs, ministres, president montrez l'exemple si vous voulez etre credibles!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
POUR REDUIRE LA CHARGE DE L'ETAT JE PROPOSE DE DIVISER PAR UN FACTEUR PI LE SALAIRE DES DEPUTES, MINISTRES? PRESIDENTS, ET DE TOUS LES CONSULTANTS ET CONSEILLERS QUI ONT ETE INCAPABLE D'ANTICIPER LE PLUS GRAND HOLD UP DE L'HISTOIRE.
GOUVERNER C'EST PREVOIR???
CE FACTEUR PI SERAIT UN REVELATEUR DE L'INCOMPETENCE DES POLITIQUES...
J'INVITE TOUS LES FRANCAIS A PRENDRE EN CHARGE LEUR DESTIN..
LE DEPOT DE BILAN ET LA FAILLITE EST PROCHE...
LA FRANCE N'EST PLUS QU'UN GRAND CIMETIERE POUR L'HISTOIRE...

QUANT A LA BCE QUELLE EST LA LEGITIMITE DEMOCRATIQUE DE CET INCOMPETENT ALIAS MR TRICHET...
A MA CONNAISSANCE LUI AUSSI N'A RIEN VOULU VOIRE VENIR...

A PRESENT PAR CONTRE C'EST AUX FRANCAIS DE PAYER... ET PAS TOUS LES FRANCAIS. JUSTE CEUX QUI SONT AU MILIEU... JE PENSE DE PLUS EN PLUS SERIEUSEMENT A QUITTER CE PAYS DE MERDE DEFINITIVEMENT...

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Obligé d'aller bosser en suisse pour fuir ce pays dirigé par des pignoufs, des incapables qui nous dirigent et qui ont coulé l'industrie....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour s'en sortir vraiment, faisons sauter le cadenas du systéme financier. C'est le moment où jamais puisque le système actuel est en péril. Ne payons plus légalement les intérêts de l'empire usuraire qui engraissent des banksters qui ne fabriquent rien même pas l'argent qu'ils prêtent aux gouvernements successifs tous complices de cette fumisterie et escroquerie appelée dette publique. Sommes nous là pour participer au paiement d'une escroquerie ? C'est un problème juridique. Faisons-le savoir. le trésor publique serait-il une institution mafieuse ? Voir l'art 432-10 du code pénal . Ce qu'il nous faut, c'est du crédit social serviteur et constructeur à la place du crédit bancaire frauduleux et destructeur. Et tout ira bien grâce au versement d'un revenu d'existence décent pour chacun dès le premier mois de la naissance pris à sa source par la voie de la création monétaire et non sur le résultat du travail de chacun. la sueur de chacun appartenant à chacun et à personne d'autre. Il est grand temps que s'établisse une vraie justice sociale. voir sites: banksters, aded, versdemain.org et stan maillaud. Agissons dès maintenant car la vraie crise est devant nous. Transmettez vos informations au plus grand nombre et unissez vous autour de cet objectif commun .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dépenser l Etat n'a que ce mot a la bouche, divisons par deux les pensions des fonctionnaires, supprimons les budgets pour les rond point inutiles, supprimer tous les services administratifs quyi ne font qu'emmerder le citoyen etc, il va falloir taper dans le gras et vite maintenant, embauchez des cost killers au lieu et place d'énarques bien policés serait un commencement.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :