Prévisions alarmistes pour la dette et le déficit publics à l'horizon 2012

Selon un document parlementaire, le déficit public serait encore de plus de 5% du PIB en 2012, tandis que la dette atteindrait 88% du PIB.

Le déficit et la dette publics de la France atteindront des sommets dans les prochaines années sous l'effet de la crise, prévoit le ministère du Budget.

Selon un document préparatoire au débat d'orientation des finances publiques présenté mercredi à la commission des finances de l'Assemblée nationale et transmis à Reuters par une source parlementaire, le déficit public atteindra de 7 à 7,5% du PIB (produit intérieur brut) en 2009 et 2010, de 6 à 6,5% en 2011 et de 5 à 5,5% en 2012.

En 2008, le déficit a été de 3,4%.

De son côté, la dette publique passera de 68,1% du PIB en 2008 à 77% en 2009, 83% en 2010, 86% en 2011 et 88% en 2012.

Si ces prévisions se réalisent, la France sera à nouveau bien au-delà des critères européens en matière de finances publiques, qui limitent le déficit public à 3% du PIB et la dette à 60% du PIB.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il est temps de renoncer à recevoir les poissons gratuits et de commencer à apprendre à pêcher.... c'est plus intelligent et durable .... a vos marques les socialos .... la pêche est ouverte !!!!!!!!!!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est pas du boulot ! Digne d'un A3I : incapables, incompétents, irresponsables

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Merci à tous, à nous de rembourser pour la vie maintenant. Pourquoi ne vous êtes vous pas bougés pour accepter les réformes quand tout allait bien?? Heureusement que l'Etat se réforme, enfin...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
on est dirigé par des Kloufis !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
mais on s'en tape des critères de la BCE !!! celle-ci prône l'orthodoxie au service du néo libéralisme le plus abouti !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Proposition de loi: Que les salaires ne soient plus virés sur le compte des ayants droit mais DIRECTEMENT au trésor public, vu que la part prélevée dépasse les 50%(hors TVA/impots/etc...), ce sera plus simple et moins couteux de nous verser ce qui re...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Tous ces chiffres n'ont qu'un but "NOUS LE PEUPLE" serrez vous la ceinture et preparez vous à faire un trou de plus pour les années à venir. Pendant ce temps le gouvernement fabrique des ministres retraités à la pelle, on méne un train de vie ROYAL ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
POUR REDUIRE LA CHARGE DE L'ETAT JE PROPOSE DE DIVISER PAR UN FACTEUR PI LE SALAIRE DES DEPUTES, MINISTRES? PRESIDENTS, ET DE TOUS LES CONSULTANTS ET CONSEILLERS QUI ONT ETE INCAPABLE D'ANTICIPER LE PLUS GRAND HOLD UP DE L'HISTOIRE. GOUVERNER C'EST ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Obligé d'aller bosser en suisse pour fuir ce pays dirigé par des pignoufs, des incapables qui nous dirigent et qui ont coulé l'industrie....

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pour s'en sortir vraiment, faisons sauter le cadenas du systéme financier. C'est le moment où jamais puisque le système actuel est en péril. Ne payons plus légalement les intérêts de l'empire usuraire qui engraissent des banksters qui ne fabriquent r...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Dépenser l Etat n'a que ce mot a la bouche, divisons par deux les pensions des fonctionnaires, supprimons les budgets pour les rond point inutiles, supprimer tous les services administratifs quyi ne font qu'emmerder le citoyen etc, il va falloir tap...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.