Nicolas Sarkozy souhaite une commission de réflexion sur le futur grand emprunt national

Nicolas Sarkozy a déclaré ce mercredi devant les syndicats reçus à l'Elysée qu'il allait charger une commission de réfléchir aux priorités de l'emprunt national prévu début 2010.

1 mn

Le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy a déclaré ce mercredi devant les syndicats qui étaient reçus à l'Elysée qu'il allait charger une commission de "réfléchir" aux "priorités nationales pour l'avenir" qui seront financés par l'emprunt national prévu début 2010.

Le président a déclaré qu'il souhaitait confier la présidence de cette commission à "deux personnalités", qu'il désignera "prochainement".

Réunions bilatérales et implication du Parlement

Selon lui, la concertation sur ce dossier devra se poursuivre jusqu'en octobre prochain. "En parallèle", le ministre du Travail Xavier Darcos recevra les syndicats "dans les prochaines semaines et à la rentrée à l'occasion de réunions bilatérales".

"Le Premier ministre veillera à ce que le Parlement soit pleinement impliqué dans ce processus", a-t-il aussi déclaré.

L'emprunt national n'est pas destiné à soutenir les dépenses courantes, a-t-il déclaré mais à "inventer le nouveau visage de notre modèle de croissance".

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
et pourquoi ne pas doter les caisses de retraites en capital et permettre ainsi aux personnes de profiter de leur retraite tout en laissant la place libre aux jeunes porteurs de l'avenir de la France. Ce sont eux qui font les enfants, qui construis...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.