Taxe carbone : débat autour du "chèque vert"

Le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, a donné samedi 4 juillet un coup de pouce à l'idée du "chèque vert" pour redistribuer aux ménages le produit de la taxe carbone. Mais, ce dimanche, Christine Lagarde, ministre de l'Economie, précise que ce n'est qu'une option parmi d'autres.

Les arbitrages ne sont pas encore finalisés quant au "chèque vert" imaginé pour redistribuer aux ménages français le produit de la future taxe carbone. "Tous les ménages bénéficieraient d'une redistribution sous forme d'un chèque vert. Pour les entreprises, les modalités de redistribution sont aussi en cours de réflexion", a ainsi déclaré le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, dans un entretien paru dans l'édition du samedi du Journal du Dimanche (JDD).

La Fondation Nicolas Hulot est à l'origine de l'idée d'un "chèque vert". Elle propose qu'un chèque soit distribué de manière uniforme à tous les ménages: les moins gourmands en énergie - et donc les moins taxés - seraient ainsi ceux qui y gagneraient le plus.

La taxe "doit être neutre en termes de charge et ne pas affecter le pouvoir d'achat des Français. L'Etat redistribuera l'intégralité de la taxe", a insisté Jean-Louis Borloo. "La contribution climatique n'est pas un nouvel impôt pour combler les déficits".

"Toutes les pistes et toutes les options sont sur la table, qu'il s'agisse de l'allègement des charges des entreprises ou de l'incitation à la consommation verte", a de son côté affirmé ce dimanche Christine Lagarde, ministre de l'Economie, en marge des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence, dont La Tribune est partenaire. Elle a ajouté que le "chèque vert" était "une piste de recherche, mais certainement pas un aboutissement".

La "taxe carbone" ou "contribution climat-énergie" (CCE), suivant la terminologie retenue lors du Grenelle de l'environnement, vise à encourager les économies d'énergie en taxant les émissions de CO2 liées aux transports et à l'habitat ainsi que la quantité d'énergie consommée. Elle était au coeur des discussions de la "Conférence des experts", jeudi et vendredi à Paris, pour en dessiner les contours.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
nouvelle escroquerie ! ça me rapelle la vignette auto pour aider les personnes agées ...qui n'en ont jamais vu la couleur ! combien de temps pour que l'opacité totale intervienne ? un mois , un an ? une taxe de plus ...1789 est à refaire

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
en france on ne connait que le mot taxe.Dites moi ceux qui n est pas taxe .Bientot l,air que nous respirons.qUE LE GOUVERNEMENT nous montre le bonne exemple par des economies en CO 2 moins de deplacements en avions pour n importe quoi etc....Je suis ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
les seuls qui ayent rien? : les rmiste et allocataires de tous poils qui branlent rien et bossent au noir depuis 25 ans......

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
MERDE AVEC TAXES ALLEZ PREUVE DE BON SENS IL ME SEMBLE QUE C'EST DANS LE MIDI DE LA FRANCE QU'UN A MIS AU POINT LE MOTEUR A AIR COMPRIME. ALLEZ Mr Borloo foncait et pas besoin d'une taxe car MARRE MARRE VOUS ETES UN NANTIS DE + A CE MOTEUR POSE PB...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je suis en veille permanente sur le Développement durable, et c'est un américain qui m'a donné l'info sur les "cheques verts" avant la presse française . Cela l'a d'ailleurs bien fait rigolé, cette usine à gaz de redistribution à la française. Mieux...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.