Au moins 800.000 chômeurs supplémentaires d'ici la fin de l'année, selon Xavier Darcos

 |   |  197  mots
Le ministre du Travail, Xavier Darcos, a déclaré ce mardi sur RTL s'attendre à un chiffre de 800.000 chômeurs supplémentaires à la fin de l'année 2009, sans exclure qu'il puisse atteindre la barre du million.

Le chiffre fait frémir. Sur RTL ce mardi matin, Xavier Darcos, ministre du Travail, a déclaré s'attendre à une progression du nombre des chômeurs pouvant atteindre 800.000 d'ici la fin de l'année. Au surplus, interrogé sur le pronostic avancé dimanche par le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, d'un million de chômeurs en plus sur l'ensemble de l'année, le ministre a estimé que c'était "un pronostic sombre" mais qu'il ne fallait "pas complètement l'exclure".

"D'autant que nous allons avoir l'arrivée de jeunes diplômés, qui sortent de formation et qui vont accentuer le chiffre actuel de 650.000 chômeurs (de plus à la fin de l'année) (...) Un million c'est certainement beaucoup, nous serons plus près de 800.000 que d'un million", a-t-il tempéré.

Sur les cinq premiers mois de l'année, le nombre d'inscrits (sans activité, catégorie A) a augmenté de près de 340.000 en métropole, portant à 3,6 millions le nombre de personnes inscrites à Pôle Emploi.

En mai, l'Unedic prévoyait 639.000 chômeurs de plus cette année (inscrits en catégories A+B+C et dispensés de recherche d'emploi).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Selon l édition du Monde du 29 avril 2009, les rémunérations fixes et variables (en EUROS) de certains patrons en 2008 :
Danone . Franck Riboud : 4 279 350
LVMH . Bernard Arnalut : 3 879 396
L?Oréal . Jean- Paul Agon : 3 465 000
GDF SUEZ . Gérard Mestrallet : 3 168 037
Total . Christiohe de Margerie : 2 802 875
Vivendi . Jean Bernard Lévy : 2 568 900

Les travailleurs précarisés et chomeurs apprécieront.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les entreprises affirment ne pas pouvoir fonctionner sans latitude dans le système de compensation salariale des hauts salaires.
Mais les salariés de base doivent accepter de nombreuses concessions et la précarisation de leurs conditions de travail et de vie, qui entrainent une baisse de leurs rémunérations voir le chômage.
Il est donc temps que les barons de la finance et les grands patrons du CAC 40 et des entreprises nationales acceptent de réaliser des efforts.
En 1999, la rémunération annuelle moyenne des patrons du CAC40 étaient de 588 000 euros, en 2007, elle était de 4,7 millions euros.

Petit rappel : 5,3 millions d euros perçus en 2005 comme indemnités de départ par Serge Weinberg, président de PPR, 5,6 millions d?euros perçus en 2006 par Serge Tchuruk, président d Alcatel, 6 millions en 2006 pour Noël Forgeard, président exécutif d EADS, 9 millions en 2005 pour Daniel Bernard PDG de Carrefour et 13 millions en 2006 pour Antoine Zacharias, président de Vinci.

Le 24 mars 2009, Thierry Morin, le Pdg de Valeo qui quitte son entreprise avec un parachute de 3,2 millions ?. Alors que Valeo est aidé par l Etat et que 1 600 emplois sont supprimés dans le même temps.

Le vice président de GDF SUEZ, entreprises publique, a vu sa rémunération augmenter de 180% en 2008 passant de 460 000 à 1 297 000?.

Est-il normale que de telles inégalités salariales existent ?



a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et bien ce sera 960 000 ? en tout cas c'est le chiffre qui circule depuis plusieurs mois !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
christine dit que tout vat bien pour notre economie
elle declare que le nombre de chomeur diminue
messieurs les politiques arretes de faire l'autruche et de mentir christine
nous allons laisser une dette a nos enfants
les jeunes qui sortent de l'ecole que vont il faire
embaucher des CRS vous alles en avoir besoin
le mur approche le pays y vat direct
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Passage de la crise de la sphère financière à l'économie réelle. Plans sociaux pour compenser les pertes. Comme c'est massif, le retour de manivelle dans les dents de la finance risque d'être sévère.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Aller encore un petit efort d'honnêteté M. DARCOS disons 1 000 000 . Il va falloir faire preuve de créativité et d'imagination pour inventer les nouvelles activités solvables qui emploieront demain ces chômeurs et si la marché mondialisé nous en laisse la possibilité, l'enjeu est de taille. Ces objectifs ne seront atteints que dans la paix sociale et là il vous faudra beaucoup moins mépriser la salariat et sa représentation syndicale que vous ne l'avez fait à l'éducation nationale !...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Face à la désindustrialisation, pas d'état d'âme : il faut diminuer les charges sociales (salariales et patronales) et augmenter la TVA. Compenser pour certains par une hausse du RSA et des ajustements sur les petites retraites.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
magnifique ! quel visionnaire ! merci paco rabanne ...
et maintenant t'as prévu quoi ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
.si on continu comme ça déjà en 2010 la reprise il faut pas l'attendre. De plus, d'ici 2011 le chômage pourra franchir la barre de 20%, et la c'est la cata. et nous continuons les plans d'endettement de plus en plus monstrueux et qui vont finir pas étouffer notre économie. Dans ce contexte, surtout en Europe, de plus en plus de règle viennent compliquer la vie des citoyens tant professionnels que particulière. On justifie pleins d'abus par la recherche de la sécurité. Quelle solution? Des solutions pour arrêter tout ça y en a, mais des solutions pour continuer dans le même sens avec la même mentalité, il n'en reste plus. Dans un système communiste et planifié, tout est centralisé. Maintenant c'est pareil. On ne peut plus fabriquer une paire de chaussure, et on doit tous se contenter avec un salaire. En France si vous avez êtes entrepreneur vous êtes mort à moins qu'on crée une innovation ou ouvrir un commerce de proximité (snack..) c'est tous. Les petites PME ne s'en sort plus. Comme ci on nous disait, vendez tout et allez travailler comme salarié dans les grands groupes qui on écrasés les petits. C?est pour cela qu'on dit que la globalisation se rapproche de la planification communistique. Il faut travailler pour le compte des autres, ne rien créer et faire ce qu?on nous dit, sinon vous perdez votre temps et de l?argent, parce que quelqu?un d?autres (comme les gr surface) à coût de million d?euros ont réussie à inventer et mettre en place tout ce qu?il faut avant vous.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A la lumière de ces chiffres, il est indiscutable que la guerre des classes est une réalité qui n'a jamais cessé d'exister.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tant que les hommes de l'Etat pourront emprunter pour financer leurs pompes et leurs oeuvres en payant leurs fonctionnaires, il n'y aura pas de problème en France. L'orchestre peut continuer à jouer, la fête continue...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est triste.
Nicolas Sarkozy, est-il un agent de la CIA ???
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il a utilisé la règle de trois pour arrivé a cette conclusion l ancien ministre de l éducation?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et dire que Madame Lagarde disait doctement début 2008 que la crise financiére aux USA n'aurait pas d'impact sur l'économie Française ! Commander c'est prévoir ! Que fait elle encore aux levier de commandement ? Ou doit on croire qu'ON savait tout et qu'on prend les citoyens pour des crétins !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le chomage ne va pas s'arrêter là, on ne parle plus tellement des seniors,
c'est normal, place aux jeunes, mais quand on a travaillé 35 ans, atteint tous ses trimestres en 2008, être arrivée en fin droit en août 2009, avoir 56 ans et ne rien toucher jusqu'à sa retraite parce que le mari continue à travailler et dépasse de 30 euros le plafond pour que son épouse puisse toucher quelque chose, cela laisse perplexe, le gouvernement se penche t-il sur cette question ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
comment ont va payé tous sai pauvre gends deja que endement et enorme je voie pa le bout du tunel avant 3 ans au moin!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sans blague? le gouvernement ne prend aucune mesure pour changer l'aspect tragique de l'emploi...le pire c'est que cette augmentation du nombre de chômeurs touche majoritairement les 18-25 ans, comment pouvons nous payés les retraités si les jeunes n'ont pas de boulot...mais le gouvernement actuel pervers et non soucieux de l'emploi en france préfère faire travailler les mêmes actifs plus longtemps pour ne pas avoir a payer de retraite et le résultat sera qu'on mourra sur notre lieu de travail sans profiter de la notre fin de de vie après tant d'années de travail
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'économie mondiale est dans une impasse et les politiques le savent bien. Cette histoire de formation permet de donner le change et l'espoir. Au bout du compte, il y aura le chômage et la désespérance. Une foius de plus, il faut s'attaquer à la racine du mal. Cesser d'acheter en Asie et produire en France !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :