Affaire Clearstream : le procureur accuse, Villepin se défend

 |   |  358  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Alors que le procureur de Paris accuse l'ancien Premier ministre d'être un des bénéficiaires de la ténébreuse affaire Clearstream, latribune.fr publie la note de défense rédigée par les avocats de Villepin.

Alors que le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin a déclaré que Dominique de Villepin a été "un des bénéficiaires collatéraux, mais parfaitement conscient" de l'affaire Clearstream, latribune.fr publie dans son intégralité la note aux fins de non lieu adressée le 21 avril 2008 par les avocats de Dominique de Villepin aux juges d'instruction d'Huy et Pons afin, disent-ils, "de favoriser, mais en vain, un vrai débat contradictoire", dans ce ténébreux dossier de listings de la chambre de compensation Clearstream falsifiés pour mettre en cause plusieurs dizaines de personnalités, dont Nicolas Sarkozy.

Jean-Claude Marin, qui va soutenir l'accusation publique lors du procès débutant le 21 septembre, a souligné, le vendredi 28 août 2009 sur Europe 1 : "je pense qu'il y a, par delà un effet d'aubaine dans un combat politique que l'on connaît, une utilisation frauduleuse d'une information que l'on savait fausse par un corbeau que l'on connaissait".

Dans ce procès qui risque d'afficher une connotation politique certaine, et de se résumer en un combat entre l'ancien Premier ministre Villepin et l'actuel président de la République Sarkozy, la note que nous publions vise à démontrer que Dominique de Villepin n'a jamais donné instruction à Jean-Louis Gergorin de saisir un juge. Or, c'est sur ce point essentiel que s'appuie l'accusation pour tenter de prouver que la manipulation a été pilotée par l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac.

Par ailleurs, la défense de l'ancien Premier ministre, jusqu'alors assurée par Olivier D'Antin et de Luc Brossolet, s'est étoffée avec l'arrivée d'Olivier Metzner, pénaliste spécialiste des affaires politico-financières, et d'Henri Leclerc, 75 ans, ancien président de la Ligue des droits de l'Homme, par le passé souvent défenseur du syndicat CFDT. Cette nomination semble signifier que l'ancien Premier ministre envisage un long parcours judiciaire qui pourrait aller jusqu'à la Cour européenne des droits de l'Homme. Interrogé par latribune.fr, ce lundi 31 aout, Maître Olivier d'Antin a rejeté cette hypothèse.

Suivez toutes ces prochaines semaines toute l'actualité du procès Cleastream sur votre site latribune.fr.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2009 à 12:24 :
on ferai mieux de faire le menage ailleurs,les hargneux on de quoi s occuper dans leurs rangs!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
une hypothèse que personne n'évoque est la "provocation " dans cette affaire et si qui vous savez avait été ne serait ce que au courant de par ses fonctions ( ça ne me paraît pas du tout impossible , il a été à bonne école ) : quelle belle manoeuvre "d'arroseur arrosé " celà serait , non ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dominique Galouzeau de Villepin veut laver son honneur, comme disait Coluche "C'est nouveau, ça vient de sortir!
Ah bon, on peut pas discuter alors". mais si discutons, un cas d'école dans le cadre des turpitudes élyséennes de la grande époque de la chiraquie. Tout est cousu de fils blancs dans cette affaire et je crois qu'il serait intéressant de remonter au donneur d'ordre un certain.... mais chut c'est ,un secret d'état, couvert par le secret défense...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"bénéficiaire collatéral"
Pas mal comme expression!
en plus dans la situation dans laquelle il est...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi tant de haine?tous le,monde c est que les hommes politique sont la par conviction et non par avidité!!!šla dessus ça finira encore et toujour par un non lieu donc arrétons d etre hypocrite car ça nous coutent a nous contribuables encore et toujour de l argent!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je soutiens le projet de Dominique de Villepin sans réserve.
Et j'espère sa candidature en 2012.
En ce qui concerne les propos que ce serviteur de la Nation a souhaité largement diffuser, l'histoire les a déjà jugés.
L'indépendance de la justice est et restera un des piliers de notre démocratie.
Ses propos sont de plus contradictoires. Il dénonce un effet d'aubaine dans une querelle politique qui n'existait pas. A ma connaissance Dominique de Villepin n'était pas candidat en 2007.
Par contre il le sera je l'espère en 2012.
D'ou la nécessité pour la partie civile d'une tribune médiatique.
Alors Monsieur le Procureur: effet d'aubaine, mais pour qui...

Emmanuel
Adhérant UMP
Membre du Clubvillepin
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Etre Procureur de la république, c'est me semble t'il être discret avant et pendant un jugement.
En France, les Procureurs semblent être au dessus de toute Loi.
Je me rappelle un procès ou officiait le Procureur Kross. Le présumé coupable était condamné avant d'entrer dans la salle d'audience.
Pourtant, tous les procureurs de France devraient se poser des questions. Enquêtes râtées, notamment dans les disparitions d'enfants, ils sont coupables ou présumés coupables ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ah c'etait beau, la France des Chateaux !
ah, c'était fin, le manoeuvres de Villepin !
ah, c'était psy., la vengeance de Sarkozy !

La morgue et l'arrogance du Paris 7 ième devant les bracelets inox : On voudrait bien voir ça, mais on n'aura pas ce plaisir .
a da da, a da da, a da da, les avocats sont là...
allez, on s'marre.
Bonne chance Dom ! Lâche pas, Nicolas !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
c'est dans l'adversité que l'on reconnait ses amis, je l'ai constaté récemment à la tv lorsqu'un journaliste posait la question su mr de Villepin ces messieurs et dames de la cour manquaient de franchise et semblaient gênés lorsque ce journaliste posait la question sur la présence de fans de de Villepin, cela me dégoute mais ne m'étonne pas devant cette " caste" et oui, nous sommes à la cour de ...... Louis 14 ? à non ! je croyais
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je n'ai pas compris sur les étoiles sur les certains pages 38,40,41,55etc? Vous souhatez le présidant qui a été un créateur sur CPE? La mémoire est courte
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
soit je ne sais plus lire (à 60 ans, débuts du gâtisme ?) soit ce que je viens de lire ci-dessus est un tissu de calembredaines mal écrites et sans queue ni tête ! mesdames et messieurs (souvent censeurs, rarement sensés), revenez à l'école, réapprenez la syntaxe. Opus, pauvre français... ou alors écrivez en américain, c'est la mode on dirait ! Quant aux " galoupades" (ou
viles- penneries, j'espère qu'elles aboutiront, juste pour voir la tronche du nain. Léondelyon
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un commentaire ? Tous mes voeux de courage, de lucidité et de pugnacité à M. de Villepin et à ses défenseurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :