Comptes à l'étranger : Eric Woerth requiert l'aide des banques

 |   |  187  mots
Le ministre du Budget, Eric Woerth, a annoncé ce lundi qu'il allait demander à toutes les banques établies en France de donner au fisc les noms des résidents français qui détiennent des comptes à l'étranger. Aubry critique pour le PS ce qu'elle appelle une "amnistie" fiscale.

Nouvelle étape dans la lutte contre l'évasion fiscale. Eric Woerth vient d'annoncer ce lundi qu'il allait solliciter les banques installées sur le territoire français.

"Je vais demander à l'ensemble des banquiers établis en France, qui relèvent du droit français, de nous donner l'ensemble des transactions financières vis-à-vis de comptes à l'étranger réalisées par des résidents fiscaux français", a-t-il déclaré sur France 5.

Eric Woerth a fait savoir samedi dernier que le fisc français s'était procuré les noms de 3.000 Français qui détiennent des comptes en Suisse pour un montant de 3 milliards d'euros et qui devront régulariser leur situation avant la fin de l'année, sous peine de subir un contrôle fiscal.

Le sujet devient par ailleurs objet de polémique politique. La patronne du parti socialiste (PS) Martine Aubry a en effet dénoncé ce lundi ce qu'elle considère comme une "amnistie"fiscale pour les "fraudeurs" : "qu'on les poursuive, qu'on les taxe, évidemment qu'on leur fasse des payer des pénalités et puis qu'on saisisse les tribunaux" a t-elle lancé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Encore de l'agitation gouvernementale: il m'étonnerait que l'abyssal déficit budgétaire soit comblé par la spoliation des avoirs des "mauvais" Français. Nos dirigeants se moquent du monde.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dans star academy, on est aussi obligé d'y croire pour que ça fasse "sensation".
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Oui, c'est une bonne initiative mais Martine Aubry devrait nous expliquer pourquoi le PS au pouvoir ne l'a jamais prise.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ET LES NOMS DES SOCIETES FIDUCIAIRES, des SOCIETES ECRANS, etc... PEUT ETRE Y A T-IL BEAUCOUP DE TVA A COLLECTER DANS CES ECHANGES QUI DEPLACENT LES MARGES COMMERCIALES !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On reconnaît bien là la griffe des socialo. : surveiller et Punir ! Frustrée par ceux qui on un jour transformé le plomb en or, au prix du travail, de l'audace entrepreneuriale, du cran et de la rage de vaincre les difficultés, l'AUBRY s'intronise chevalier blanc de la morale publique ! Il s'agit surtout pour elle de faire fonctionner l'usine à gaz administrative dont elle et son père se sont nourris depuis leur naissance, sans jamais avoir eu le courage moral (et physique) de tenir une Entreprise où seule la loi implacable du résultat prime.
C'est cela qui compte pour son revenu annuel ! Grâce auquel elle pourra faire croire au benets bénéficiaires des largesses de l'État qu'elle est de leur côté (elle, qui doit probalement être assujettie à L' I.S.F.... eh oui, faut bien sortir 5% d'I.S.F. pour avoir 100 % : Juste l'inverse de la vraie vie !
beurk ! la gluante !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Au lieu de manier le baton on pourrait s'interroger pourquoi plein de français ont ouverts des comptes à l'étranger.
Les lois fiscales se sont superposées les unes aux autres pendant des années pour créer un imbroglio incompréhensible pour tout un chacun.Peut etre serait il temps de supprimer l'ISF et de recreer une tranche pour les revenus trés élevés.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
martine aubry a raison...mais attention à ce qu'aucun dirigeant du PS n'aie de compte en Suisse...après l'affaire des montres luxueuses...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En clair, le message pour les non residents ne rentrez pas en France....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
supprimer l 'isf et tout ce regle c 'est ridicule ce cirque.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Eric WOERTH annonce que la France a reçu par un coup de baguette magique, une liste de 3.000 français ayant des comptes en Suisse « dont une partie correspond très probablement à de l'évasion fiscale ».
Il faut rappeler que la France avait mis en place une cellule de régularisation.
Depuis son ouverture en avril, le ministre OSE préciser que les 20 premiers dossiers ont représenté «une collecte d'impôt de 500 000 Euros».
20 dossiers en 6 mois pour 20 fonctionnaires ?
A comparer avec les 200 Milliards d?Euros qui ont quitté la France depuis la création de l?ISF, il y a 25 ans.
Or la nouvelle règle agrée par la Suisse et autres pays (Belgique, Luxembourg, ?), est que la France doit apporter la preuve nom par nom du délit soit de blanchiment d?argent, soit même de fraude fiscale. Or le ministre reconnaît « dont une partie correspond très probablement à de l'évasion fiscale » !!! Le « probablement » suffit à dire que la preuve n?existe pas.

Alor gros coup de BLUFF.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la France coule a pic tout l'indique et l'etat se retourne partout ou il peut taxer de l'argent mais pas sur leurs revenus a eux bien sur ! si seulement les petits français pouvaient quitter la France aussi facilement que ces comptes en banques ben la on se rendrai compte que la France est vide... sarkozy restera dans l'histoire comme celui qui a finit en beauté le travail de chirac et jospin a savoir : COULER LA FRANCE et s'enrichir personnellement !! j'ai honte !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :