Nicolas Sarkozy s'inquiète du taux de change euro-dollar

 |   |  154  mots
Alors qu'il s'exprime rarement sur le sujet, le chef de l'Etat a qualifié ce mercredi le taux de change euro-dollar de "problème considérable" lors de ses vœux aux forces vives de la nation.

La disparité entre le dollar et l'euro est un "problème considérable", a déclaré ce mercredi Nicolas Sarkozy, lors de ses voeux aux forces vives de la nation. Il a évoqué des implantations de groupes français en zone dollar pour garder des marchés.

"On aide beaucoup Thales mais on veut que l'on crée des emplois ici", a dit le président français lors d'une allocution aux ouvriers d'une usine Thales, groupe d'électronique de défense, à Cholet, dans le Maine-et-Loire.

"En même temps, (il faut) qu'on soit souple. Il n'est pas anormal avec telle disparité des parités monétaires, qui est un problème considérable pour une entreprise comme la vôtre vendant en dollars, qu'on ait quelques éléments de production en zone dollar parce que je préfère des emplois en France, mais il faut continuer à garder des marchés", a-t-il ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2010 à 9:32 :
A quoi sert une monnaie forte?
Dans mon ignorance, il me semble que cette force sert a gerer le niveau de parité avec les autres monnaie en s'assurant pouvoir la stabiliser dans l'intérêt économique du pays. Il est aisé de comprendre qu'un euro à 1,5 dollar est trés pénalisant pour les exportations.
Ce qui serait bien également c'est d'éviter les polémiques sur les personnes et parler du fond quand des articles comme ceux-ci aménent à des commentaires. Le tous pourri n'est bon pour personne. La France et les Francais n'ont que ce qu'ils méritent, mais maitenant, au lieu de juger, de se plaindre constament, il faudrait peut-être agir!
Je crois que c'est ce que fait notre président. Messieurs les ralleurs, salut.
a écrit le 08/01/2010 à 12:16 :
comme d'habitude dans la même phrase il dit tout et son contraire comme ca il pourra toujours se raccrocher suivant l'occasion au bout de phrase qui intéressera son interlocuteur. démagogie quand tu nous tiens!
une devise forte n'a jamais empéché l'export, cf l'allemagne du temps du mark fort.
apple ne brade pas ses iphones et pourtant il les vends.
le client achéte aussi l'image et l'innovation autant que le prix et l'image de la France se dégrade avec un président qui n' en représente plus les valeurs universelles et qui est prêt à la moindre compromission avec des régimes vraiment pas honorables (ce que bien sur il avait annoncé comme intolérable pendant sa campagne présidentielle!
il existe une solution, montrer a l'UMP et son Président au prochaines élections qu'ils (IL)ne représentent plus la majorité des français et qu'il est temps d'en changer. tout sauf Un Mauvais Président (UMP)
a écrit le 08/01/2010 à 6:42 :
"problème considérable" le vrai probleme vient surtout d'une personne qui ne tient pas ses promesses.. Qui commence ces discours par "c'est inadmissible","on ne peut tolerer", "La, je dis non", " nettoyer au karcher" et qui en final ne fait rien.. L'immence majorite des Francais l'a bien compris et sait qu'on ne peut compter sur lui.
D'autre part l'Allemagne ne se plein pas! pourtant elle exporte ! alors encore un coupt d'esbrouffe? he oui! encore un coup d'epee dans l'eau..plouf
a écrit le 08/01/2010 à 6:31 :
J'ai poste mon opinion hier au sujet de cet article et n'est point ete publie.. dites moi en plus..merci

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :