Anne-Marie Idrac serait nommée à la tête de la cour des Comptes

 |   |  243  mots
L'actuelle secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur devrait prochainement quitter le gouvernement pour prendre la succession de Philippe Seguin, décédé le 7 janvier dernier.

Selon nos informations, et conformément aux voeux de l'Elysée, ce serait Anne-Marie Idrac, actuelle secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur à Bercy, qui serait nommée au poste de premier président de la Cour des comptes. Elle prendrait ainsi la succession de Philippe Seguin, décédé le 7 janvier dernier. La ministre étant, jusqu'à jeudi, en déplacement en Afrique, Bercy a préféré ne pas commenter cette information.

Aujourd'hui membre du Nouveau Centre, Anne-Marie Idrac, 58 ans, a occupé la fonction de secrétaire d'Etat aux Transports entre 1995 et 1997 dans les gouvernements Juppé I et II. Elle fut aussi présidente de la RATP (2002-2006), puis de la SNCF (2006-2008) avant de rejoindre le ministère de l'Economie le 18 mars dernier.

L'intérim à la Cour des comptes est actuellement assuré par l'actuel doyen des présidents de chambre de l'institution, Alain Pichon, conformément aux dispositions du code des juridictions financières. Ce départ éventuel d'Anne-Marie Idrac chez les Sages de la rue Cambon ne serait pas une bonne nouvelle pour Christine Lagarde, ministre de l'Economie. Il pourrait précéder celui d'Hervé Novelli au cas où l'actuel secrétaire d'Etat chargé des PME, du commerce et du tourisme, prendrait la région Centre à la gauche lors des prochaines élections régionales. Alors que la reprise pointe timidement son nez, la ministre se serait certainement bien passée de toute désorganisation de son ministère.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2010 à 23:01 :
La remarque la plus fine de l'année :
"encore une ENArche! Ne pourrait-on faire appel à un chef d'entreprise AYANT REUSSI; j'aurais bien proposé Louis SCHWEITZER mais c'est un ENArche et Inspecteur des Finances, de surcroît. Quelqu'un a une suggestion?"

Jusqu'à preuve du contraire, la Cour des comptes est une administration publique, l'une des plus importantes, et pas une entreprise...
a écrit le 09/02/2010 à 16:18 :
Anne Marie IDRAC une fidèle de la politique accommodante... Engagée et méritante... Cette succession aurait plu à Philippe SEGUIN tout aussi engagé... BRAVO pour elle... En espérant qu'elle répondra aux attentes d'épingler les fauteurs... Et il y en a malheureusement trop dans notre société "argenté" pas là où il le faudrait...
a écrit le 09/02/2010 à 14:15 :
encore une ENArche! Ne pourrait-on faire appel à un chef d'entreprise AYANT REUSSI; j'aurais bien proposé Louis SCHWEITZER mais c'est un ENArche et Inspecteur des Finances, de surcroît. Quelqu'un a une suggestion?
a écrit le 09/02/2010 à 11:54 :
une cour des comptes pour quoi faire???????
a écrit le 09/02/2010 à 10:38 :
....Oufffffffff.... on l'a échappé belle, quel soulagement ! Ca ne sera donc pas Jean S ! Bon courage , madame !
a écrit le 09/02/2010 à 7:06 :
Il est temps que l'on comprenne qu'à ce type de poste (Secrétaire d'Etat au commerce Extérieur), il nous faut un expert de ce métier et non pas un technocrate qui découvre l'international et qu'il faut "éduquer" avant qu'il commence à prendre de bonnes décisions... juste avant d'être "promu" pour s'en débarraser...
a écrit le 08/02/2010 à 23:20 :
Que l'on pense à l'avenir de la France et à ce qu'on en lit dans dans la presse internationale, avant de relayer des supputations de médias qui ne pensent qu'à vendre du papier ou des maïls, sans se préoccuper du mal qu'ils font à notre pays !
a écrit le 08/02/2010 à 17:38 :
compte tenu de l'état de notre commerce extérieur attention !! la cour des comptes sera bien gérée.
Mais nous coulons donc plus vite ou moins vite cela n'a plus d'importance

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :