Les ménages de plus en plus pessimistes

 |   |  227  mots
Selon l'Insee, le pessimisme des ménages s'est accru en mai. L'indicateur du moral des ménages a perdu un point par rapport au mois d'avril. Depuis janvier, il recule de 8 points.

Ce mois-ci, les ménages sont un peu plus pessimistes qu'en avril sur la situation économique selon l'enquête de conjoncture de l'Insee. En mai 2010, l'opinion des ménages sur la situation économique se détériore de nouveau. L'indicateur qui résume cette opinion perd un point par rapport à avril. Et, surtout, depuis le début de l'année,  il baisse de 8 points.

En mai, malgré une situation financière quasiment stable, les perspectives se dégradent de nouveau. Les ménages sont notamment  plus inquiets sur leur propre situation financière future (-3 points par rapport à avril, -8 depuis janvier) et sur l'évolution du niveau de vie en France (-5 points par rapport à avril, -16 points depuis janvier). Néanmoins, les ménages sont plus nombreux à considérer comme opportun de faire des achats importants (+2 points).

Les ménages restent préoccupés par le chômage même s'ils sont légèrement moins nombreux qu'en avril à anticiper une augmentation des demandeurs d'emplois (-1 point). Les craintes sont toutefois encore vives, ce solde étant largement supérieur à sa moyenne de long terme depuis le début de l'année, précise l'Insee.

Selon les ménages, l'inflation a diminué l'an passé. Ils anticipent en revanche une inflation à venir, leurs anticipations d'inflation augmentant de +5 points, à un niveau supérieur à leur moyenne de long terme.

 

 

 

 

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2010 à 12:42 :
à UBU : oui les français en 2007 ont cru "au père Noel" ! et si perso je n'y ai jamais cru , à cette époque " j'étais très isolée" parmi les retraités qui" rêvaient donc " l'envolée de l'immobilier me paraissait exagérée, suspecte ! je n'imaginais pas une telle crise financière mais je "l'a sentais"!!
travailler plus pour gagner plus c'est devenu travailler plus pour gagner moins !
quant à la croissance j'irai la chercher ! on attend toujours .... trop de com pas de résultats !
a écrit le 28/05/2010 à 7:29 :
pourtant les bénéfices ont repris, je me demande bien pourquoi les gens desespèrent ? le peuple n'est jamais satisfait !
a écrit le 28/05/2010 à 4:31 :
comment ne pas desesperer , il y'a toujours une hausse ici ou là , le gaz qui va encore augmenter alors que la marée noire distribue du petrole dans l'atlantique gratuitement et que bientot on aura aussi les boullettes chez nous , la hausse de l'edf aussi est previsible mais on le dit pas et on voit des gens se ruer sur l'IPAD ? , non mais de qui on se moque ? quand ces memes veaux et moutons vont recevoir leurs feuilles d'impots , taxe foncieres et d'habitations ils vont regretter leur ipad dernier cri , j'oubliais la hausse des loyers ou bientot il faudra vivre en roulotte ou encore dans sa voiture pour survivre dans ce pays de taxes , apres la taxe carbone , bientot la taxe retraite , on a des genies des taxes , on devrait en envoyer en chine celà nous reposerait un peu , pas de quoi avoir le moral car chaque année on nous ponctionne un peu plus et nos revenus eux bougent que de quelques centimes , sacré diffentiel
a écrit le 27/05/2010 à 17:32 :
oui on se demande comment le gouvernement peut faire baisser vraiment le chômage massif ? beaucoup de "communication" peu de résultats, des ajustements comptables pour les retraites ! on ne nous dit pas la vérité ? la croissance semble bien être délocalisée ailleurs ? faut qu'on consomme avec des salaires plus petits, des loyers qui ont doublé ! comment ???
a écrit le 27/05/2010 à 17:14 :
déjà on a réduit notre consommation et perso supprimé le non indispensable comme la 2è voiture ! sauf les vacances !! le moral baisse quand on apprend que l'augmentation du chômage crée le trou dans le financement des retraites !
et qu'on se demande comment on peut créer de nombreux emplois à l'avenir susceptibles d'équilibrer les comptes ?? IL N Y A PAS SEULEMENT UN PROBLEME DE DEMOGRAPHIE ET DE VIEILLISSEMENT .....
a écrit le 27/05/2010 à 16:39 :
Les prix des logements montent donc le moral baisse : logique !! On ne peut plus se loger dans ce pays, les prix ont été multipliés par 3 alors que les salaires n'ont presque pas bougé. On est payés avec une monnaie de singe, que les banques centrales versent de façon illimitée (oui !) aux banques, au détriment des salariés qui devront payer pour les déficits et qui voient leur monnaie et donc leur salaire baisser. L'argent n'est plus quelque chose qui se gagne mais qui s'emprunte. Donc les salaires ne valent plus grand chose et ne permettent plus de se loger : comment voulez vous qu'on ait le moral avec tout ça ??
a écrit le 27/05/2010 à 16:24 :
Comment voulez vous que le moral remonte quand les prix immobiliers atteignent des records ? Les Français savent qu'ils ne peuvent plus se loger à cause de ces prix délirants et donc ca ne peut que les démoraliser d'avantage. Et ils ne peuvent que constater que rien n'est fait pour supprimer les causes de la crise et pour réguler le monde financier qui a mis l'économie mondiale à genoux. Déprimant.
a écrit le 27/05/2010 à 8:42 :
Quand je regarde la courbe de l'INSEE, il est impressionnant de constater que l'optimisme des français a subi une chute brutale en 2007 année d'élection du génie galactique et que cette courbe n'a jamais remonté au delà des chiffres de 1996 .... Quelle marque de confiance dans une aussi géniale politique ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :