Après l'accalmie de mars, le chômage reprend sa progression en avril

 |   |  461  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Après une pause en mars, le nombre de demandeurs d'emploi est reparti à la hausse. Le nombre de demandeurs d'emplois en catégorie A (chômeurs sans aucun emploi) a ainsi progressé de 0,6% en avril, soit de 15.700 personnes.

Selon les données fournies par Pôle Emploi et le ministère du travail ce vendredi (*), le nombre de demandeurs d'emplois inscrits en catégorie A (chômeurs sans aucun emploi) a progressé de 0,6% en avril, soit de 15.700 personnes supplémentaires par rapport à mars. Il avait diminué de 0,2% en mars (soit de 6.600 personnes).

En catégorie A, B, et C (Les catégories B et C regroupent les chômeurs ayant une activité réduite), le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 3.926.200 en France métropolitaine (4.165.300 en comprenant les Dom). Ce nombre croît de 0,9 % (+35 200 personnes) sur le mois d'avril et de 10,5% sur un an.

Seule catégorie où le nombre de chômeurs baisse : la B, qui regroupe les demandeurs d'emploi cherchant un CDI à temps partiel : elle enregistre en avril 0,7 % demandeurs de moins. Mais le chiffre est en augmentation de +4,1% sur un an.

La tendance de fond "pas interrompue"

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a rappelé dans un communiqué "que les effets sur l'emploi de la crise n'ont pas disparu", tout en estimant "que cette hausse en avril n'interrompt pas la tendance observée depuis plusieurs mois à la stabilisation du marché du travail, notamment pour les jeunes".

A noter que le nombre de demandeurs d'emploi inscrit en catégorie D (personnes non tenues de rechercher un emploi pour divers motifs : stage, formation, maladie...) et en catégorie E (personnes non tenues de chercher un emploi car déjà en emploi : cette catégorie concerne notamment les emplois aidés) augmente significativement, de 2% et 3,7% respectivement.

Christine Lagarde note ces derniers chiffres "avec satisfaction".  "Cette évolution encourageante [des personnes en formation ou bénéficiant de contrats aidés] permet de maintenir les compétences acquises et favorise le retour vers l'emploi", souligne le communiqué de la ministre.

C'est le chômage des moins de 25 ans (catégories A, B, C) qui progresse le plus rapidement : +1,5%, contre +0,8% pour les plus de 50 ans.

La durée moyenne d'inscription au chômage a progressé en avril pour atteindre 128 jours.

Par ailleurs, les offres d'emploi collectées par Pôle emploi augmentent de 1,6 % au mois d'avril 2010 en France métropolitaine. Les offres d'emploi durable (plus de 6 mois) augmentent de 2,4%, les offres d'emploi temporaire (entre un et six mois), de 0,4%, et les offres d'emplois occasionnels, de 2,1%. En avril, les offres d'emploi satisfaites en France métropolitaine baissent : de 2,8 % sur un mois. Mais elles augmentent sur un an : de 10,0 %.

 (*) Ces données administratives mensuelles mesurent le nombre de personnes en quête d'emploi qui viennent s'inscrire à Pôle emploi et bénéficier d'une éventuelle indemnisation, tandis que l'Insee mesure chaque trimestre le nombre de chômeurs au sens du BIT (Bureau international du travail), que la personne soit inscrite ou non au chômage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2010 à 14:09 :
Nous avons injecté des centaines de milliards dans l'économie française et cela a fait pschitt ! Non, pas vraiment car pour le pschitt, notre dette s'est envolée à un niveau inimaginable. Il ne nous reste en effet plus que le foot pour détourner le regard des citoyens de la gestion calamiteuse de la France. Il faudra veiller aussi que les Français aient suffisamment de bières pour passer ce cap sans pareil dans l'histoire de france.
a écrit le 30/05/2010 à 10:30 :
tous va bien il y a le foot
a écrit le 30/05/2010 à 5:51 :
Combien de fonctionnaires (virés) sont inscrits comme demandeurs d'emploi ..?.. ce n'est certainement pas ce chiffre qui doit motiver leurs grèves à répétition.
a écrit le 29/05/2010 à 19:58 :
A l'allure ou les entreprises mettent la clé sous la porte en France depuis 30 ans et les dettes que nos gouvernements ont accumulé,personne ne croit plus en la parole de nos minitres(Lagarde).Si dans certains pays le chômage diminu, c'est l'Europe qui nous enlise de jours en jours.PS et UMP la porte de sortie est ouverte.
a écrit le 29/05/2010 à 17:57 :
A tou ceu qui ne fon pa atencion : surveillé votre ortograf !! merci.
a écrit le 29/05/2010 à 14:46 :
Pour créer de l'emploi il faut des entrepreneurs ,donc diminuer fortement le cout du travail. Au Canada les salaires supérieurs à la France le côut est de 1,35 vu le salaire net ,en France 1.80 ,chercher l'erreur. TROP de FONCTIONNAIRES il yen a1 500 000 qu'ils faut virer.
a écrit le 29/05/2010 à 10:46 :
CHRISTINE dit que le bout du tunnel est proche
de toute facon l'etat a de l'argent pour payer les chomeurs
mme lagarde vous etes une menteuse
a écrit le 29/05/2010 à 3:31 :
Plus le nombre de chômeurs augmentent et plus le nombre de chômeurs augmentera. Dès lors, le temps travaille contre la sacro-sainte croissance et dont l'hypothétique retour devient de plus en plus hypothétique.
a écrit le 28/05/2010 à 20:19 :
Tous fonctionnaires... pourquoi s'emm..der dans le privé ?? ... par contre, quand toute l'industrie sera partie, que tous les emplois privés auront disparus....qui paiera les fonctionnaires...? .. et... pourquoi faire .????. La France TUE sa poule aux oeufs d'or (l'emploi privé) au bénéfice de ... rien. On supprime des emplois "qui rapportent" pour en conserver d'autres "qui ne rapportent rien".. La rue semble commander dans ce "CHER" pays des impots!!
a écrit le 28/05/2010 à 18:45 :
On paye aujourd'hui notre arrogance d'hier ! Finalement on était pas si riche que ça ! Tout ce que nous croyons vrai n'est que du mensonge et des dettes le réveil est dure dure .
a écrit le 28/05/2010 à 18:19 :
C'est logique : les usines partent en Chine, donc l'emploi aussi. On a pensé stimuler l'économie en baissant les taux pour créer une bulle immobilière et ainsi développer les emplois dans l'immobilier et la finance (=prèts, dettes, et gestion de ces dettes par des traders) mais ça nous a menés droit dans le mur. Alors quels types d'emplois créer pour remplacer ces emplois délocalisés ? Je pense qu'il faut miser sur l'INNOVATION, en récompensant ceux qui déposent des brevets plutôt que de récompenser uniquement les commerciaux, et miser sur la RECHERCHE et l'enseignement supérieur. C'est notre principal atout par rapport aux pays en développement : notre avance technologique et scientifique, et il faut tout faire pour la préserver et la développer, sinon nous courrons à notre perte.
a écrit le 28/05/2010 à 17:32 :
et oui et on va faire travailler les gens plus longtemps rien a été dit pour les jeunes qui doivent ce dire et nous dans tout cela ,ce n est pas quand t ils partirons en retraite les jeunes , mais quand on va avoir du boulot . je vais avoir 40 de cotise dont 35 de travail postés j ai deux enfants
encore un qui va refaire une formation et un en novembre fini , et moi je travaillerai jusque peut être 60 61 62 63 quand t ils déciderons .
belle civilisation on va allez loin
a écrit le 28/05/2010 à 16:16 :
Pour recréer les conditions du plein emploi, il faudrait diminuer drastiquement la pression fiscale, et donc le poids de l'Etat, et donc le nombre de fonctionnaires, leur rémunération et leur privilèges. Sans cela, le privé continuera de s'enfoncer inexorablement.
a écrit le 28/05/2010 à 16:11 :
pas grave je vais travaillé j'usqua 100ans pour aidé les chômeurs
a écrit le 28/05/2010 à 15:17 :
VRAIS chiffres du chomage Avril 2010 :

+ 15700 chomeurs disent les médias, ou + 35200 catégorie ABC ?

[b]réalité[/b] : resultat net, catégories ABCDE [#ff0000][b]+ 51800[/b][/#ff0000] demandeurs d'emplois inscrits à l'ANPE entre février et mars :

catégorie A + 0,6 %
catégorie B - 0,7 %
catégorie C + 3,2 %
catégorie D + 2 %
catégorie E + 3,7 %

catérorie A : 2 677 000
catérorie B et C : 1 249 200
catérorie D et E : 586 500
catégorie ABCDE avril 2010 : [#ff0000][b]4 512 700[/b][/#ff0000]
catégorie ABCDE mars 2010 : 4 460 900

TOTAL : + 51 800 demandeurs d'emploi, par rapport à Mars, ou il y avait déjà augmentation de + 35700 ( - 6600 annoncé dans les médias)

[u]+ sorties des listes de pôle emploi pour autres cas que reprise d'activité (102900) ou entrée en stage (29800), ou arrêts maladie (35400), donc [b]les Radiés [/b]:[/u]

[*]pour cessations d'inscription pour défaut d'actualisation : [b]189 100 personnes[/b] pour ce mois d' Avril 2010
[*]sorties des listes pour radiation administrative [b]38 500 personnes[/b] pour ce mois d'avril
[*]sorties des listes inexpliquées, classées dans "autres cas" [b]61800 personnes[/b]

[i]je remarque, qu'ils ont encore bidouillé je ne sais quoi, car les chiffres du mois de mars concernant "autres cas" ont disparu, et donc la moyenne depuis un an, est completement faussée, elle est passé de 49% de + le mois dernier à + 26% ...

il y a une magouille invraisemblable des chiffres, un chat n'y retrouverait pas ses petits.[/i]


[u]ne sont donc pas comptés dans ces chiffres de + 51800 :[/u]

-Des RSastes qui pour une grosse partie ne sont pas inscrits à l?ANPE, (autre suivi)
-Des séniors de + de 55 ans,
-Les dom-tom (Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane)
-Des sans droits, car moins de 25 ans, qui ne perçoivent RIEN
-Des sans droits radiés ou désinscrits, car dépassement du plafond de ressources dans un couple, qui sont donc privés du RSA ou de l?ASS et qui n?ont droit à rien
-Des retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre
-Des étudiants boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires

estimation 2,5 MILLIONS au bas mot à rajouter aux chiffres "officieux", soit env [#ff0000]7 MILLIONS de demandeurs d'emploi [/#ff0000]

sources : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-AAszz79.pdf
a écrit le 28/05/2010 à 14:47 :
Le chômage augmente de mois en mois,et on veut reculer l'age légal de la retraite!!!!!!Je compatis pour tous ces pauvres gens qui ce retrouvent sans travail et suis en colère après ce gouvernement qui ce préoccupe que d'allonger l'age légal de la retraite sachant que certaines personnes vont cotiser jusqu'à plus de 44 ans,une honte.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :