Le gouvernement veut économiser 600 millions d'euros sur les dépenses de santé

 |   |  107  mots
Le gouvernement vient d'annoncer des mesures nouvelles permettant de réaliser 600 millions d'euros d'économies face à un risque de dérapage des dépenses d'assurance maladie en 2010.

Le gouvernement veut limiter les dérapages de dépenses de santé. Il a annoncé vendredi des mesures nouvelles permettant de réaliser 600 millions d'euros d'économies.  Ces mesures concernent surtout des baisses de prix de médicaments, la baisse des indemnités journalières en cas d'arrêt maladie et le gel de certains crédits.

"Nous avons décidé un certain nombre de mesures correctrices dont le rendement, estimé à 600 millions d'euros, viendra compenser la prévision de dépassement", expliquent dans une lettre François Baroin, ministre du Budget, Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, et Eric Woerth, ministre du Travail et des Affaires sociales.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2010 à 14:00 :
Alsace et Moselle. Et non Meuse ! Ce n'est pas tout le Régime qui excédentaire mais juste la part de dépassement des cotisations et des dépenses.
a écrit le 30/05/2010 à 13:44 :
Je cauchemarde ! Pincez-moi, de grâce ! Je veux à tout prix me réveiller ! Figurez- vous que j'ai rêvé que le gouvernement voulait économiser 600 millions d'euros sur la santé, c'est-à-dire beaucoup moins que l'accroissement journalier de la dette astronomique française qui s'accroît de 720 millions d'euros par jour !
Ainsi, le 8 juillet 2010 nous fêterons les 1600 milliards d'eros de dettes cumulées !
a écrit le 30/05/2010 à 7:39 :
Depuis plus de 100 ans il existe une sécurité sociale en France qui est excédentaire...Celle de l"Alsace et de la meuse qui entre parenthèse rembourse les cures à 90% et pas 65% Pourquoi ne prenons pas exemple sur elle???Pourquoi ne pas instituer enfin une TVA sociale qui taxerait aussi les produits d'importations en parallèle on baisserait le taux sur les salaires...Mais avons nous des politiques assez"Couilleux"??
a écrit le 30/05/2010 à 6:12 :
Faites comme moi, n'achetez plus les médicaments déremboursés que le pharmacien as
a écrit le 30/05/2010 à 6:10 :
tous ceux qui paient une mutuelle se sont déjà rendus compte du basculement de la sécu vers le privé (mutuelles) et plus est les retraités qui ont vu leur mutuelle augmenter considérablement ! on paie la contribution à la cmu avec sa quittance , on participe donc déjà à la solidarité pour les plus précaires !
précaires mais tant pis pour les pauvres exclus de la cmu qui ne peuvent pas s'offrir de prothèses dentaires ou orthodontie pour leurs enfants ... la contraception n'est pas toujours remboursée mais l'IVG l'est ???
a écrit le 30/05/2010 à 5:26 :
Je ne pense pas que ce soit sur les remboursements qu'il faille agir. Des arrêts maladie bidons (mal de dos , pseudo déprime ,accidents survenus le week end , arret abusif et non justifié de la part des fonctionnaires car intouchables...). En tant que patron ,25 ans de ce statut , une bonne grippe 39°de température ,je ne me suis jamais arreté.
a écrit le 30/05/2010 à 4:21 :
Comment analyser les déremboursements successifs des médicaments? Ne seraient-ce pas une privatisation qui ne dit pas son nom?
a écrit le 29/05/2010 à 23:23 :
furtif a tort:il faut nationaliser toute la médecine,médecin,cliniques,hopitaux,laboratoires et pharmacie qui vivent des subventions publiques.la médecine militaire (qui comprend d'excellents médecins et chirurgiens-sans doute les meilleurs puisqu'ils travaillent au Val de Grace pour soigner les grands politiques et le Président-fonctionne tres bien sans déficit car il n'y a pas d'abus.Il faut en finir avec les séances de thalasso sous des prétextes bidons et la complicité de certains médecins.
a écrit le 29/05/2010 à 20:18 :
les historiens font souvent partir la décadence de l'empire romain de Néron, que veut le peuple du pain et des jeux (pannem et circences) nous y sommes. On trouve de l'argent pour construire des stades mais rien pour créer des emplois pérennes.
a écrit le 29/05/2010 à 19:05 :
le vaccin de la grippe HN1 a coûté combien ? pour une vaccination à la soviet en dispensaire ? combien de doses non utilisées ont-elles été remboursées aux labos ? on entend dire que toute femme qui le demande peut avoir une césarienne ? n'y-a-t-il pas dans ce domaine des abus ? L' IVG REMBOURSEE MAIS PAS TOUTES LES CONTRACEPTIONS ? Beaucoup d'aberrations....
a écrit le 29/05/2010 à 18:34 :
Si Woerth, Sarko, Lagarde ont un malaise, attendront-ils 5 heures aux urgence avant que l'on commence à s'occuper d'eux ??
Nos responsables n'auront JAMAIS à assumer les conséquences de leurs décisions, n'auront jamais à rendre des comptes. C'est facile dans ce cas de supprimer 600 millions pour la santé ....
Ca leur ferait pourtant du bien aux Sarkozy, Woerth, Lagarde de prendre par exemple à 8H00 le métro bondé puant et crasseux, de vivre commes de simples citoyens, de payer leur ticket de métro, de vivre la vrai vie. Mais là je rêve!! pas assez bling bling peut être ....
a écrit le 29/05/2010 à 16:53 :
bravo la censure quand on dit qu'il y a de l'argent pour le foot mais pas pour la santé!!
a écrit le 29/05/2010 à 14:00 :
Et si on privatisait la SS et les hôpitaux publics.
a écrit le 29/05/2010 à 11:16 :
600 millions c'est peu comparé aux 140 milliards de déficit cette année (c'est écrit sur la feuille envoyée par les impôts : 419 milliards de dépenses, 270 de recettes !!!). La simple suppression de la "déductibilité des intérêts d'emprunt immobiliers", mesure totalement inutile, rapporterait 3 milliards par an. Quelques milliards aussi pour les autres aides immobilières, qui n'ont d'autre effet que de faire monter les prix, ce qui est néfaste. La suppression de la "baisse de la TVA pour la restauration", qui n'a aucunement aidé à faire baisser les prix, 3 milliards aussi. Voilà bien d'autre pistes, messieurs les ministres !
a écrit le 29/05/2010 à 10:57 :
Ne pourrait-on pas faire des économies aussi sur les remboursement des cures ? Ce sont quasiment des vacances payées par la sécu à quelques uns. Il y a des gens qui vont en cure tous les ans depuis 20 ans, au frais de la sécu... Est-ce normal ? Ces cures sont-elles vraiment efficaces ? Il est permis d'en douter.
a écrit le 29/05/2010 à 7:29 :
Il faut faire des économies partout quand on n'a pas de quoi payer. Il faut aussi tailler dans les dépenses de l'État pour compléter le tableau.
a écrit le 29/05/2010 à 6:28 :
Ne serait-il pas plus juste de faire des économie sur le "Sarko-jet présidentiel" qui selon la prsse coutera 120 millions d'euros !
Cette dépense de gamin qui veut être le plus beau, le plus riche.... est-elle judicieuse, surtout quand le gouvernement prône l'austérité à tout va ?
Il faut certainement rationaliser les dépenses de santé mais il est difficile de comprendre et de constaté que toutes ces économies conduisent à une régression généralisée de notre qualité de vie alors qu'à coté on étale puissance et richesse ! C'est de la provocation !
a écrit le 29/05/2010 à 6:14 :
Peut-on faire à un énième gouvernement, tous les précédents ayant montré, sans sanction, leur inefficacite? Nommons une bonne fois un ministre, ayant tous pouvoirs, avec l'unique charge de redresser les comptes, avec engagement de doubler son salaire ANNUEL et promotion dans l'ordre du Mérite s'il réussit!
a écrit le 29/05/2010 à 5:22 :
Chiche ! Arrêtons de tout rembourser pendant un an. Je crois qu'il y aura encore un déficit. Peut être qu'alors, ces messieurs comprendront que ce ne sont pas les médicaments qui ruinent notre Etat mais l'organisation des soins en France.
Rocard avait utilisé une formule pour les retraites. Il disait que le gouvernement qui s'attaquerait à ce problème pouvait sauter. Il en est de même pour le déficit de la S.S.
a écrit le 29/05/2010 à 4:58 :
tous même taux de cotisation ........tous même taux de remboursement.....chasse aux gaspi....économie aux frais de gestion.... et pas de problèmes nous sommes en excédent
a écrit le 29/05/2010 à 3:39 :
Economisons sur la santé. Mais surtout n'économisons pas sur les subventions d'activités ludiques, polluantes et mortifères comme par exemple les millions d'euros attribués aux manches du championnat du monde des rallyes en Alsace. Car le superflu c'est sacré et les Romains l'avaient déjà bien compris quand ils réclamaient à César "panem et circens", (du pain et des jeux).
a écrit le 29/05/2010 à 3:22 :
avec l'argent economisé, on pourra fire des stades pour les footeux. Bravo!!!!
a écrit le 28/05/2010 à 17:04 :
Pas de soucis, cela ne touchera pas les immigrés clandestins qui bénéficient de l'AME gratuite !
a écrit le 28/05/2010 à 17:00 :
Un jour peut être, lirons nous: le gouvernement veut économiser 600 millions d'euros sur ses frais de fonctionnement, ou sur les subventions versées aux entreprises, ou sur les guerres menées à l'extérieur de nos frontières?
Un jour, peut-être..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :