Le bouclier fiscal a coûté 679 millions d'euros et bénéficié à 18.700 contribuables en 2010

 |   |  197  mots
Le bouclier fiscal a coûté en 2010 à l'Etat 678,99 millions d'euros de remboursements à 18.764 contribuables, selon les chiffres définitifs d'un rapport de Bercy révélés ce jeudi par Le Parisien. Ce sont 120 millions d'euros de plus qu'en 2009.

Voilà des chiffres qui vont alimenter le débat public. Le Parisien révèle ce jeudi, sur son site Internet, que Bercy vient de transmettre aux commissions des Finances de l'Assemblée nationale et du Sénat les chiffres définitifs sur les sommes que le fisc a remboursé en 2010 à 18.764 contribuables. Ces derniers se sont partagés 679 millions d'euros, soit 120 millions de plus qu'en 2009.

Ces quelque 18.000 contribuables ont reçu, en moyenne, un chèque de 36.186 euros, en augmentation par rapport à l'année précédente.

Les 9.789 foyers fiscaux les moins aisés se sont vus rembourser 559 euros chacun. Le plus souvent, ces personnes disposent de très faibles ressources. Mais comme elles sont propriétaires de leur logement, elles doivent acquitter une taxe d'habitation et un impôt foncier largement supérieurs au montant de leurs revenus. C'est à ce titre qu'elles peuvent profiter du bouclier fiscal, souligne Le Parisien.

A l'opposé, les quelque 1.169 contribuables qui possèdent un patrimoine de plus de 16 millions d'euros et qui disposent d'un revenu annuel supérieur à 43.000 euros, se sont partagés 423 millions d'euros. Soit, en moyenne, un chèque du Trésor public de plus de 362 000 euros par foyer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :