La production manufacturière française repart à la baisse en octobre

 |   |  330  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En octobre, la production manufacturière a baissé en volume de 0,8%, selon l'Insee, en raison principalement de la chute de la production dans la cokéfaction et le raffinage (-56,5%) liée aux mouvements sociaux.

En octobre, la production manufacturière a baissé en volume de 0,8%, selon les chiffres publiés par l'Insee ce vendredi. Elle s'était stabilisée en septembre (-0,1%). La production de l?ensemble de l?industrie baisse également (-0,8%).

Ce mauvais chiffre d'octobre est principalement imputable à la chute de la production dans la cokéfaction et le raffinage (-56,5%) liée aux mouvements sociaux contre la réforme des retraites, qui ont entraîné le blocage des raffineries de pétrole de l'Hexagone.

Mais la faiblesse de la production n'est pas seulement à mettre sur le dos des grèves puisqu'elle recule également dans des secteurs a priori peu concernés par les mouvements du mois dernier tels que le textile, habillement, cuir et chaussure (-2,2%) ou encore le bois, papier et imprimerie (-0,6%).

Certains secteurs s'en sortent mieux : la production augmente dans la pharmacie (+1,3%) et dans les produits informatiques, électroniques et optiques (+4,6%). La production automobile est également bien orientée (+4,2%), mais, ainsi que le fait remarquer Alexander Law, économiste chez Xerfi, "en niveau, l'activité reste inférieure de 27,8% à sa moyenne de 2005" et il est certain que "la fin définitive début 2011 de la prime à la casse sera un nouveau coup dur pour les constructeurs".

Légère amélioration sur le moyen terme

Considérée sur le moyen terme, la production manufacturière remonte : elle est en hausse (+0,6%) sur les trois derniers mois par rapport trois mois précédents. Et elle est également en progression (+4,7%) par rapport aux trois mois de l'an passé.

En d'autres termes, la reprise par rapport à l'an passé est certaine, mais faussée du fait des niveaux d'activité très bas de 2009. Au final, la production est loin d'être revenue à ses niveaux d'avant crise.

Par ailleurs, la chute de l'activité du mois d'octobre appelera certainement à un rattrapage en novembre, ainsi que le laissent déjà entendre les premiers indices publiés pour ce mois-là, les indicices PMI de la société Markit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2010 à 22:14 :
il y a un an, j'ai acheté une télé de marque Française importé de Pologne, le vendeur importé, la caissière importé, le portier importé. Comment un pays peut encore tourner rond dans ses conditions.
a écrit le 10/12/2010 à 17:00 :
Qui voudrait (pourrait) acheter un lecteur de DVD 1000 Euros ? une TV à 2000 Euros ? Peu de monde je pense, hors, nous avons pris l'habitude de payer pas mal de choses en dessous de leur prix réel si il était fabriqué en Europe de l'Ouest. De ce fait, on a déclenché un processus irréversible à moyen terme: délocalisations, perte d'emploi et de savoir faire. A l'époque, il aurait fallu se poser la question: J'attends pour acheter le lecteur DVD à 1000E made in France, mais, par contre, aucun membre de ma famille n'est au chômage, je gagne bien ma vie et les impots ne sont pas trop lourds.... trop tard !!! le "pas cher" nous coûte finalement TRES cher
a écrit le 10/12/2010 à 12:04 :
c'est tout a fait normal, on fabrique plus rien en france.
Réponse de le 10/12/2010 à 17:44 :
Je viens d'acheter un matelas sommier made in France et je l'ai acheté parce qu'il est fabriqué en France, il faut fouiller pour trouver des produits francais, c'est pas facile. Le made in France est en voie d'extinction
a écrit le 10/12/2010 à 10:19 :
C'est tout a fait normal puisque les importations CHINOISES repartent a la Hausse.
Ca vous étone?
Réponse de le 10/12/2010 à 14:17 :
On n'a que ce que l'on mérite finalement...
C'est le consommateur qui a le fin mot de l'histoire... même si ce choix lui est de plus en plus retiré par notre mode de consommation...

http://www.les-produits-francais.fr

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :