Le ciel s'éclaircit un peu pour les chômeurs français

 |  | 265 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Fin janvier, après deux mois de nette hausse, le nombre de demandeurs d'emploi dans les trois catégories A,B et C s'est établi à 4,045 millions (4,303 millions avec les Dom-Tom), ce qui représente 300 personnes inscrites à Pôle emploi en moins. Sur un an, la hausse du chômage atteint cependant 4,4%.

Coup d'arrêt à l'augmentation du chômage en France. En janvier, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucun emploi) s'est établi à 2,703 millions dans la métropole, en baisse de 0,7%, soit 19.300 personnes, par rapport à décembre. Sur un an cependant, il croît de 1,4%.

En catégorie B (activité réduite courte) et C (activité réduite longue), il s'établit à 1,342 million. Pour la catégorié B, cela représente une baisse mensuelle de 0,7% (mais une hausse de 4,2% sur un an) et, pour la catégorie C, une hausse de 2,9% (et de 16,2% sur un an).

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi dans les trois catégories (A,B et C) s'établit à 4,045 millions (4,303 millions avec les DOM-TOM), un volume quasi stable puisque cela représente une baisse de seulement 300 personnes inscrites à Pôle emploi. Sur un an, la hausse atteint 4,4%.

Enfin, le nombre de personnes inscrites dans les catégories D et E (dispensées de recherche d'emploi) s'établit à 599.500 fin janvier, soit une baisse de 0,7% pour la catégorie D et une hausse de 0,1% pour la catégorie E.

"La baisse du chômage aura été importante au mois de janvier", avait averti Xavier Bertrand, ministre de l'Emploi, sur TF1 mercredi soir. "Je ne me satisfais pas de ce seul résultat, même s'il est bien meilleur que les mois précédents."

Après novembre, le nombre de demandeurs d'emploi avait nettement rebondi en décembre pour atteindre 2.725.200 en métropole en catégorie A, et 4.051.700 en ajoutant les catégories B et C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/03/2011 à 9:03 :
Rien ne s'éclaircit !
Pôle emploi vient de me radier 2 mois parce que j'ai demandé à ne pas assister à une matinée d?information dont le thème n'avait rien à voir avec mon projet.
En demandant à reconsidérer cette décision, j?ignorais que je procédais à un « recours préalable ».
Grâce à des anonymes et par cette expérience, j?ai appris que ce que je croyais être une collaboration n'en était pas. J?ai découvert le nombre incalculable d?articles de lois pour sanctionner le demandeur d?emploi : un article pour « recherche d?emploi insuffisante » : quand on voit ce que le marché propose ! ; un article pour « refus d?un contrat aidé » : obliger le demandeur d?emploi à accepter un emploi précaire !?! ; un article pour qu?il accepte un job dans ou hors de ses compétences, à salaire moindre, parce que c?est de sa faute s?il est encore demandeur d?emploi ! Etc.
Évidemment tout ça, ça change ma relation avec Pôle emploi, avec ma référente. Ça change aussi ma relation avec le Conseil général qui l'a désigné référent : je suis suspendue à sa décision de supprimer ou pas le RSA pendant 2 mois. Ça change la valeur des « engagements réciproques » du contrat RSA, où il n?est pas fait mention de mes obligations d?obtempérer en la bouclant. Ça change mes possibilités d?action, qui ne seront donc reconnues, acceptées que dans ce qui sera décidé pour moi, d?accord ou pas. Moi qui suis (jusqu?à quand ?) dans un métier de relation, de communication, je souffre devant ce monstre, qui ne concède rien, qui n?entend pas, ne voit pas qui je suis, qui me méprise, me tyrannise, m?assujettit à un état de non droit, de non capacité à être responsable de ma vie. Être citoyenne, c?est être actrice. Ne plus être actrice, ce n?est plus être citoyenne. Je ne vis plus dans le pays que je croyais. Comment appelle-t-on ces pays où l?on fait et défait les vies humaines sur le seul postulat du devoir, sans qu?elles aient la possibilité d?agir, de s?exprimer ?
Alors, devant ce terrorisme administratif que l?on a légalisé et qui ne donne plus de sens à ma vie, reste le vote. Une petite voix éphémère. Jusqu'à quand ?
À quand des articles de lois pour condamner la non application de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, article 23 : Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale. Etc.
a écrit le 03/03/2011 à 8:21 :
Pour faire baisser le chomage tout le monde à 32 heures payé 32 heures.. mais 4 jours par semaine pas plus .. pour laisser le temps aux gens la possibilité de se débrouiller pour faire la jointure et vive l'autonomie partiel des gens ... aie la libre entreprise de gauche ..cce sont les lobbies grandes marque set autre monstres qui vont faire la gueule ..retour des marchés d'intéret nationaux ..cooperatives ..savoir faire industriel ...Le rêve quoi!
a écrit le 03/03/2011 à 8:13 :
Le père noël existe
Les fées remettent la nature en état la nuit (elles ramassent même les papiers gras)
Les enfants naissent dans des légumes
Les méchants n'existent pas .
ET le chomage baisse.
a écrit le 27/02/2011 à 17:10 :
Le chômage baisse, et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu...
a écrit le 27/02/2011 à 13:33 :
170 860 annonces ANPE le 27/02/2011 ! chiffre officiel des offres à pourvoir. comment caser 4 millions de chômeurs soit 0,042 offre par personne. Et avec ça il parait que ça va mieux.... Monsieur Le Ministre peutil arrêter de se foutre de notre gueule.
a écrit le 27/02/2011 à 11:57 :
300 personnes c'est ridicule : c'est certainement inférieur aux erreurs de pointage.
De plus les manières de compter le chômage sont fausses.
Si on donnait un pourcentage de plein temps : nombre d'heures rémunérées hors heures supplémentaires / nombre d'heures plein temps potentielles, il y aurait de belles surprises.
a écrit le 27/02/2011 à 9:12 :
cela fait un an que je suis au chomage, 4 rdv, demande de stage refusée, alors l'ouverture sur les formations je n'y crois pas ou alors tout dépend de l'age moi j'ai 49 ans donc ................ je n'attends plus rien certes le chomage va diminuer mais parce qu'ils vont radier les gens
Réponse de le 03/03/2011 à 8:15 :
Radiation . Lisez l'article du canard enchainé à ce propos...
a écrit le 27/02/2011 à 6:04 :
Le chômage baisse ? La bonne blague ! Je viens d'être radié (inscrit le 11 décembre 2010, radié le 20 février 2011). Je me suis vu proposer 3 emplois : 2 de téléprospecteurs et un d'hôte d'accueil (à 39 ans). Le tout à mi-temps et pour 9 ? bruts de l'heure à Paris...
A ce compte-là le chômage va vite baisser, c'est sûr.
Réponse de le 27/02/2011 à 8:08 :
monsieur bertrand est un prestidigitateur vous allez voir qu'il va vous le faire baisser ce chomage bon les chomeurs n'aiment pas la magie mais quand meme cela fait plaisir a nicolas premier
a écrit le 27/02/2011 à 0:32 :
Comment diminuer le chômage : D?abord vous enlevez les demandeurs d?emploi pour diverses raisons : formation, radiation pour diverses raisons (défaut actualisation, radiation administrative), vous enlevez également les dispenses de recherches pour cause de maladie, maternité, retraite. Pour les catégories A,B, et C vous diminuez donc votre nombre de chômeurs de 66.800 personnes (par rapport à décembre 2010.) Ensuite vous enlevez les chômeurs qui ont déclarés avoir retrouvé un travail :14.500 de personnes. Maintenant il faut ajouter les nouveaux demandeur d?emploi : fin de CDD ou d?intérim, licenciement économique et autres licenciements, démissions, premières entrées, régulation administratives et autres : soit 6000 nouveaux demandeur d?emploi par rapport à décembre 2010. En conclusion l?évolution net du chômage en décembre 2010 et Janvier 2011 est une diminution du chômage est de 8500 personnes. Mais le gain le plus important vient du tour de passe-passe statistique : 66.800 personnes n?existe plus mais sont toujours sans travail. Le solde réel est donc de 58.300 personnes en plus qui sont sans travail depuis décembre 2010 uniquement pour les catégories de chômeurs A, B et C. C?est comme si une ville de la taille de Chambéry sans travail avait été cachée aux yeux de l?opinion publique. Source DARES page 10 : http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-14.pdf sur Le chômage a fortement diminué en janvier
a écrit le 27/02/2011 à 0:29 :
Déclarer que le chômage a diminué alors que cette affirmation est basé sur la radiation réglementaire de plus de 66.000 demandeurs d'emploi en Janvier 2011, c'est une manipulation de l'opinion publique caractérisée. Source Indicateur de la DARES février 2011 N°15 page 10 du document téléchargeable sur le site du ministère du travail, de l?emploi et de la santé.
a écrit le 26/02/2011 à 13:18 :
Le ciel s'éclaircit un peu pour les chômeurs français!.
Avec un titre pompeux de cette nature, on pourrait croire à une situation pratiquement "résolue" sur le travail en France; malheureusement, la réalité est d'une autre nature: 8 millions de chômeurs, dont seulement environ 4 millions sont indemnisés, 12 millions de personnes sous le seuil de pauvreté et le ministère du travail annonce avec le sourire aux lèvres une amélioration!.
On croit rêver!.
a écrit le 26/02/2011 à 10:02 :
19 300 chômeurs de moins n'est pas significatif et ne représentent que 0.44% de baisse par rapport aux chômeurs officiels, ce qui est négligeable face à l'acuité du problème. La France de surcroît, déploie des efforts financiers importants avec une dette croissante pour maintenir un niveau de consommation voire de production mais bien moins moindre, élevés. Pour faire baisser le chômage, il y a lieu de maîtriser les flux migratoires et de ramener le solde des flux à zéro.
a écrit le 26/02/2011 à 8:37 :
Moins de chômeurs !?....

Plus de radiés de Pôle emploi = Moins de chômeurs
Et voila Xavier BERTRAND ravi et qui essaie de nous faire croire que le chômage baisse
a écrit le 25/02/2011 à 10:53 :
4,303 millions de demandeurs d'emploi ABC avec les DOM TOM (sans les catégorie D et E), ce qui représente 300 inscrits en moins, youpi ! 300 inscrits en moins sur 4303000, bravo ! Soit une baisse de 0,007 %. Le titre de l'article est donc très pertinent : Le ciel s'éclaircit ! Sauf que les économistes soulignent que de nombreux chômeurs en fin de droit ne s'inscrivent plus, constatant que l'incription à Pôle emploi ne leur sert strictement à rien.
Réponse de le 26/02/2011 à 8:36 :
Complètement d'accord.
Ce titre est complètement décalé.
Et la situation de pire en pire.
Article à détruire ou a rédiger de nouveau.
a écrit le 25/02/2011 à 10:48 :
On en arrive au point où ce type de stats n'intéressent plus que les journalistes les politiques et les cabinets de com. Le citoyen de base n'est plus dupe de ces mouvements et manips de chiffres et ne réagit plus que par son ressenti. La politique du chiffre à ses limites!
a écrit le 25/02/2011 à 9:48 :
C'est trés facile de ous dire "le chomage baisse".
OU CA ? je n'entends re que "je ne trouve rien"
Nos salariés ne sauraient ils pas chercher ou bien sont ils heureux sans traai?
a écrit le 25/02/2011 à 9:14 :
Je déteste le titre de la Tribune bien provocateur ! !
c'est ce que le "gouvernement" veut faire croire et il faut être aveugle et insensé pour le croire ! autour de moi ça ne "baisse pas" !
de qui se moque-t-on ? Mais tant qu'il y aura des crédules pour le croire ......
a écrit le 25/02/2011 à 9:07 :
quand on parle d'une baisse des chômeurs ce dernier mois , cela veut dire une baisse d'inscriptions au pôle emploi - c'est bien différent - à l'insee que je connais on dit autrement....
le chômage ne baisse pas vraiment ---
a écrit le 25/02/2011 à 8:27 :
Il y a ceux (très nombreux) qui cherchent un travail,
Il y a ceux qui attendent la fin des assedic, comme ils disent, pour chercher un travail,
et chez moi il y a ceux qu'on appelle les "gratteurs" : ils passent toute la journée au café à boire des canons et à gratter, comme ils disent, pas la peine de travailler, ils y perdraient.
Réponse de le 25/02/2011 à 11:02 :
Gustav19, vous croyez vraiment que ces "gratteurs" (qui existent, certes), sont quatre millions trois cent milles ? Vous n'avez aucun vrai chômeur involontaire parmi vos proches, et qui cherche vraiment un emploi ? Moi j'en ai, des chercheurs d'emploi, pourtant diplômés, parmi mes proches et aussi ceux de mes amis. Ouvrez les yeux.
Réponse de le 25/02/2011 à 15:17 :
gustav19, quel est ce métier qui vous permet de poster des commentaires sur internet à 9h27?
avez-vous remarqué que cette année, année de la réforme des retraites, le nombre de licenciement de + de 50 ans a grandement augmenté? pensez-vous que tous ces quinquagénaires n'ont qu'une envie: rester au chomage?
Réponse de le 25/02/2011 à 22:22 :
Pour comprendre ces chiffres et voir autant de pauvres, il faut savoir comment est construite la pyramide. Ceux d'egypte ont des millenaires.
Personnelement, je pense que personne ne desire la Liberté. Car travailler c'est avoir un peu un coin du ciel, surtout pour la majorite de vivant qui n'aspire rien de moins que vivre sans desire de montre...
Et pourquoi cette base large et un sommet solitaire, on me dit c'est le tyran avec ses petits tyraneaux.
Réponse de le 25/02/2011 à 22:31 :
Je me demande meme si ce base desire en outre realiser le reve des vivants. Il faut se pencher vers les sociologues. Dans la Loi de la jungle ou plus proprement de la nature, le testoron de fort est le plus repandu.
a écrit le 25/02/2011 à 6:31 :
Remember 2007 : emploi, sécurité, pouvoir d'achat, république irréprochable.
Ca nous rappelle pas quelqu'un ?
a écrit le 25/02/2011 à 6:26 :

Chiffres très relatifs puisqu'un certain nombre de gens qui pointaient ne perçevaient aucune allocation, et en ont eut mare d'aller pointer pour rien!

Ajoutons les exclus et les autres la situation reste catastrophique!

La nouvelle crise économique qui a commencé va étendre ses dégâts le mois prochain, hausse des prix, salaires en berne etc, il faut s'attendre au pire. Le flux migratoire continue et va s'amplifier agrandissant le trou de nos caisses sociales....
Réponse de le 25/02/2011 à 9:10 :
vous avez raison ; c'est faux ( ayant une amie à l'insee qui possède des chiffres plus réalistes...) c'est toujours pareil : on vous manipule avec des "données fausses" ! c'est comme tout : le pouvoir d'achat et travaillez plus pour en fait gagnez moins ! que de mensonges ; tous bernés ?
a écrit le 25/02/2011 à 5:59 :
le titre de votre article ,dites nous, c'est une blague????? plus de 4 millions de français sans emploi et vous osez ce titre ; on peut dire que vous n'avez pas honte...
a écrit le 25/02/2011 à 0:11 :
Avec la crise, les proches de 50 ans ont été virés, puis ils entrent rapidement dans la catégorie des "trop ancien pour trouver du boulot", par contre, leur employeur va embaucher des jeunes quand plus tard la reprise passe par là..... On vire les vieux, ils rentrent dans la catégorie "inclassable" les jeunes qui sont dans la catégorie critique récupèrent leurs jobs (moins payés), et l'Etat est fier de son résultat....... C'est magique !!!
a écrit le 24/02/2011 à 21:02 :
Allez directement consulter les chiffres détaillées sur le site du Ministère du travail.
http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-589xc.pdf

Fin janvier 2011, en France métropolitaine + dom (les tom n'ont visiblement pas de chômeurs?), toutes catégories confondues, le nombre de demandeurs d'emplois inscrits à Pôle Emploi à augmenté de 72 500, pour dépasser pour la première fois 5 millions de chômeurs. Très exactement 5 045 700 ! (bas du tableau page 15).

Sans compter les 405 800 personnes non comptabilisées en janvier pour raison de stages, maladie, grossesse, défaut d'actualisation, radiation administrative. (tableau sortie pôle Emploi page 10)

Ça fait un total de 5 451 500 personnes comptabilisées par Pôle Emploi qui n'ont pas de travail !!!
a écrit le 24/02/2011 à 18:23 :
Même Bertrand est apparu très prudent et peu disert finalement sur ces résultats ! Il n'y a que les Portes Cotons de La Tribune pour claironner que la tendance est bonne.. Des journalistes, vous dites ?
a écrit le 24/02/2011 à 17:45 :
Waouh.... une baisse de 19.900 personnes alors même que les gens sont radiés un maximum... et au final une baisse de 300 personnes sur 4.045.000 en 1 mois.Impressionnant. Pour baisser de moitié les chômeurs, il faudra à peu près 560 ans à cette allure. Waouuuuh....
-----------------------http://nouvellesdesours.blogspot.com/
a écrit le 24/02/2011 à 17:43 :
300 chômeurs de moins !!! C'est ça la bonne nouvelle plastronnée depuis hier soir ?

Et la catégorie D, où sont versés les chômeurs en formation professionnelle et les CRP ? Elle fait quoi ?
Réponse de le 24/02/2011 à 20:58 :
il ne faut pas oublier les chomeurs qui sont parti en retraite au 1 janvier 2011 et qui ne sont plus inscrit a pole emploi!!!
Réponse de le 25/02/2011 à 7:33 :
Et les chômeurs décédés en janvier 2011!!!
Réponse de le 25/02/2011 à 10:01 :
Oui bien sûr, des chômeurs en moins ! Depuis un certain temps, le site de consultation des offres de Pôle Emploi est inaccessible. Impossible de consulter les offres. Tout demandeur d'emploi est dans l'obligation de recherche sous peine de radiation. Le problème c'est que l'on ne peut consulter les offres que via internet. Eh bien voilà une cause de radiation facile. Ca facilite ces chiffres en baisse. On a enfin trouvé un moyen de radier les gens : ne pas leur montrer les offres d'emploi. Bravo service public !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :