Le président du Sénat demande à Pierre Charon de "retirer sa liste" pour les sénatoriales à Paris

 |   |  231  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dimanche, le président du Sénat, Gérard Larcher, a demandé à Pierre Charon, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy de « retirer la liste » dissidente qu'il conduit à Paris aux élections sénatoriales et qui lui a valu d'être suspendu de l'UMP.

Le ton est ferme. Invité ce dimanche du Grand Rendez-vous Europe1/I-Télé/Le Parisien Aujourd'hui, Gérard Larcher (UMP) a déclaré : « en responsabilité, je demande à M. Charon de retirer sa liste ». « Il dit son attachement au président de la République, à la majorité, les attachements ça se démontre et la meilleure façon de le démontrer, c'est de retirer sa liste », a ajouté le président du Sénat.

A la mi-journée, François Lebel, un des grands électeurs parisiens qui soutenait jusqu'à présent Pierre Charon, a annoncé qu'il ne voulait plus « que son nom soit mêlé à cette bataille qui risque d'affaiblir l'action du président de la République ». Dans son communiqué expliquant ce retrait de soutien, le maire UMP du VIIIème arrondissement rappelle au passage que c'est lui qui a marié Nicolas Sarkozy et Carla Bruni.

Interrogé sur une éventuelle victoire des socialistes aux élections sénatoriales du 25 septembre, Gérard Larcher a répondu que « la victoire d'une autre majorité serait respectable et bien entendu prise en compte », mais « le Sénat n'a rien à gagner à être l'annexe d'un parti politique ».

Actuellement, « le Sénat ce n'est pas la droite, c'est la France dans sa diversité et je crois qu'il faut dans les institutions un balancier stabilisateur dans lequel les clivages ne sont pas de même nature », a-t-il ajouté.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2011 à 11:15 :
entendre gerard larcher dire le senat n'a rien à gagner à etre l'annexe d'un parti politique c'est à mourir de rire
a écrit le 11/09/2011 à 21:33 :
Charon a raison de se maintenir. qu'il tienne bon !!!
Réponse de le 12/09/2011 à 8:57 :
Allez Charon, allez Charon, Alleeeeeez.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :