Les entreprises françaises paient rubis sur l'ongle

 |   |  483  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les entreprises françaises se positionnent parmi celles qui respectent le mieux les délais de paiement en Europe. L'avez-vous constaté dans votre activité professionnelle ?

Les entreprises françaises paient plus vite que la moyenne européenne. En effet les délais réels de paiement en France s'effectuent en moyenne 7 jours avant la date d'échéance fixée. Les paiements domestiques (entres entreprises françaises) sont en moyenne de 27 jours soit 9 de moins que la moyenne européenne, alors que les paiements à l'export sont de 30 jours, soit 7 de moins que la moyenne du vieux continent. Ces chiffres sont rapportés par la 10ème édition du baromètre des pratiques de paiement de l'assureur crédit Atradius, qui a interrogé plus de 5.300 entreprises issues de 27 pays du monde.

Intérêts supplémentaires en cas de retard

La forte réactivité des créanciers français refléterait en partie " l'impact de l'application par les entreprises des délais de paiement maximums standard imposés par la Loi de Modernisation de l'Economie (LME) ", indique Atradius. La LME a en effet raccourci en 2008 les délais de paiement standard en les plafonnant soit à 45 jours fin de mois, soit à 60 jours calendaire à compter de la date d'émission de la facture.

Les sociétés tricolores sont du coup incitées à recouvrir leurs créances plus rapidement. Le délai moyen de règlement effectif (DSO en anglais) des entreprises françaises est ainsi en moyenne de 28 jours, inférieur à la plupart des autres pays européens. " On constate là encore que l'impact de la Loi de Modernisation de l'Economie reste visible ", indique Atradius. La LME prévoit notamment le paiement d'intérêt supplémentaire en cas de retard de paiement.

Mais si la France reste dans les bons élèves européens, " depuis le début du premier semestre 2011, nous constatons un allongement de près de deux jours par mois du délai moyen de règlement effectif " dans l'hexagone. En effet, le climat économique dégradé en France et chez ses principaux voisins commerciaux commence à se refléter sur les paiements des entreprises. Ainsi, 21% des participants à l'étude d'Atradius déclarent constater une augmentation de leur DSO depuis le début de l'année, les plus fortes variations ayant été recensées chez les moyennes et les grandes entreprises. Respectivement 30% et 23% d'entre elles constatent des augmentations de leur DSO.

En ces temps difficiles, les entreprises françaises redoublent donc d'effort pour accroître leur vente. Le recours aux remises pour inciter leurs clients à payer plus vite est une spécialité française. 32% des entreprises tricolores interrogées ayant eu la possibilité de bénéficier d'une remise pour un paiement anticipé, ont en effet payé en avance. La moyenne européenne n'est que de 21%, preuve pour Atradius que "les sociétés françaises utilisent la remise comme un outil promotionnel pour accélérer le paiement et les ventes".

Et vous, l'avez-vous constaté dans votre activité professionnelle ? Racontez vos expériences dans l'espace "Commentaires" ci-dessous

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/10/2011 à 14:16 :
Etant Credit Manager d'une societe facturant a l'internationale, l'experience de paiement des societes francaises n'est pas comme l'affirme cet article une des meilleure d'Europe, meme si ce n'est pas la pire (la palme a l'Italie et a l'Espagne). Je chiffrerais le DSO moyen autour de 65 jours. Il est vrai aussi que nous n'utilisons pas d'assureur-credit pour faire pression sur nos clients...
a écrit le 26/10/2011 à 11:48 :
Effectivement, les résultats de cette étude sont totalement farfelus et complètement décalés par rapport à celles, par exemple, de l'INSEE ou de la Banque de France...
a écrit le 26/10/2011 à 7:24 :
Bonjour,
Article truffé d'erreur grossier!!!
un crédit manager
a écrit le 25/10/2011 à 11:51 :
Faux: personnellement, j'ai arrêté de travailler avec un rigolo (CPW) qui payait après 3 mois et encore fallait-il lui envoyer plusieurs rappels.
Réponse de le 25/10/2011 à 15:01 :
et a part des rappels? tu n'as pas d'autres recours???
c'est comme les collectivités locales , ayant eu egalement ma societe , et ayant travaillé pour plusieurs mairie, elles paient en prenant bien leur temps . !
vas te retourner contre une mairie... une seule chose a faire.. patience...
a écrit le 25/10/2011 à 8:51 :
Mon expérience que c'est une réalité... mais partielle. Ainsi j'ai constaté que les clients grattent quelques jours ainsi on passe de 30 jours à très rapidement une forme d'accord tacite de 45 jours.

En tant que client, puisque l'on se trouve à jouer avec la trésorerie... on passe aussi à ce petit jeu. Au final il y a très souvent 15 jours de latence, mais que tout le monde accepte, sauf peut être les plus irrascibles et bien entendu les entreprises étrangères.
a écrit le 25/10/2011 à 8:32 :
LA VERITABLE RAISON EST L ACTUEL FAIBLE RENDEMENT DU MONETAIRE SUR L A TRESO

QUE LES LES TAUX REMONTENT A 5%ET REFAITES UN TOUR DE TABLE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :