L'immobilier a dopé le patrimoine des ménages français

Presque insensible à la crise, le patrimoine des ménages français, grâce à la flambée de l'immobilier, a fortement progressé en 2010 dépassant son niveau de 2007, un motif de plus selon certains économistes proches de la gauche pour contester la récente baisse de l'impôt sur la fortune.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Selon une étude publiée vendredi par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), le patrimoine des ménages, qui représente près de 80% du patrimoine économique national, a bondi de 9,1% l'an dernier après un léger trou d'air de deux ans. A 10.203 milliards d'euros fin 2010, il dépasse son niveau de 2007, avant la crise économique.

C'est essentiellement la flambée du prix de l'immobilier qui explique cette embellie. Ainsi, "le patrimoine non financier des ménages, composé essentiellement d'actifs immobiliers, se redresse sensiblement", de 10,5% après un recul de 2,5% en 2009, explique l'institut. A la fin 2010, il était de 7.463 milliards d'euros.

La croissance du patrimoine financier des ménages, "fléchit mais demeure soutenue", avec une hausse de 5,5% après un bond de 10,1% en 2009. Il atteint 2.740 milliards fin 2010, avec l'assurance-vie qui reste le placement préféré des Français.

"Le bond du patrimoine est un peu fictif, car il est dû au logement qui a mieux tenu en France qu'ailleurs", souligne Christian Saint-Etienne, professeur d'économie à Paris-Dauphine. Il relève aussi qu'il s'agit de chiffres de 2010, lorsque la Bourse de Paris avait repris des couleurs après la crise financière, qui ne prennent donc pas en compte "le choc de cet été". "Mais globalement, cela confirme que la France reste un pays riche, avec un bel immobilier et de belles terres", dit-il.

"Au-delà de la crise, on vit dans une période historique de très grande prospérité patrimoniale", renchérit Thomas Piketty, de l'Ecole d'économie de Paris. Ce spécialiste des hauts revenus, proche du Parti socialiste, estime même qu'"il faut remonter un siècle en arrière, à la Belle époque, pour trouver un tel rapport entre les revenus et le patrimoine". Selon les calculs de l'Insee, le patrimoine des ménages correspondait en 2010 à huit années de leur revenu disponible net.

Pour Thomas Piketty, cette explosion ne peut s'expliquer seulement par la hausse du prix de la pierre. "Encore faut-il qu'il y ait des gens qui ont les moyens de soutenir les cours de l'immobilier ! Les détenteurs de patrimoine se portent bien", insiste-t-il.

Du coup, ce pourfendeur de la baisse de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) y voit une raison de plus de la critiquer. "Il ne faut pas massacrer les patrimoines, mais ce n'est pas non plus le moment d'alléger les impôts sur la fortune", tonne Thomas Piketty.

L'économiste fait valoir que l'ISF rapportait, avant la réforme menée cette année par le gouvernement et dénoncée par la gauche, quelque 4 milliards d'euros par an, sur un patrimoine des ménages de plus de 10.000 milliards. "C'était déjà tout petit, et le gouvernement a quand même décidé de le diviser par deux alors qu'on traverse une crise des finances publiques et qu'il se retrouve à augmenter la TVA qui frappe tout le monde", proteste-t-il. Christian Saint-Etienne relativise toutefois la baisse de l'ISF. "Tous les autres impôts sur le capital et sur les plus-values ont été fortement alourdis", dit-il.
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 49
à écrit le 19/12/2011 à 11:37
Signaler
C'est de la richesse fictive basée sur des estimations fausses. Le prix réel de vente d'un bien immobilier est très en dessous des chiffres publiées par les notaires qui calculent des moyennes de ce qui se vend (= ne tiennent pas compte des invendus ...

à écrit le 19/12/2011 à 8:30
Signaler
Moi je touche plus de 4000 euros nets de rentrées locatives, c'est bien mieux qu'être diplômé bac+8 et de toucher le smic en bossant comme un malade, comme une de mes locataires qui me verse presque 45% de son salaire pour un modeste 47m2.

le 19/12/2011 à 10:15
Signaler
Attendez que Mimolette prenne le pouvoir et vos 4000 ne feront même pas 3000 avec ce qu'il nous prépare !

à écrit le 19/12/2011 à 6:25
Signaler
La solution pour ceux qui en ont les moyens ? - partager avec ses enfants la propriété des biens (nue-propriété - usufruit ) - acquérir de l'immobilier dans un autre pays d'europe (espagne - italie - portugal) où les européens du nord prendront leur ...

à écrit le 18/12/2011 à 23:38
Signaler
Invraisemblable : Un article nul écrit par quelqu'un qui n'a aucune notion d'économie...enfin, c'est devenu habituel (ce articles). Spéculation => Haussse artificielle des prix de la pierre => On parle d'augmentation de patrimoine. N'importe quoi... ...

à écrit le 18/12/2011 à 16:35
Signaler
taxez et surtaxez, encore et encore ! dévorez-nous tous, dilapidez le fruit de notre vie de travail ! Videz-nous, c'est le seul pouvoir qui vous reste, mais quel pouvoir ! quel racket, quel hold up ! pendant ce temps, vos revenus occultes, eux, vous...

le 18/12/2011 à 18:50
Signaler
Jusqu'a 2012, on va leur remettre les pendules a l'heure.

à écrit le 18/12/2011 à 15:21
Signaler
C'est un patrimoine virtuel car ne sera définitif qu'après la vente de l'immobilier, en attendant c'est juste des chiffres sur papier

à écrit le 18/12/2011 à 11:59
Signaler
C'est une stupidité sans nom que de se baser sur l'immobilier pour décider de l'augmentation ou non du patrimoine des français. Les vrais "riches" sont ceux qui disposent d'un patrimoine financier conséquent. D'ailleurs quand on comptabilise ds le mo...

à écrit le 17/12/2011 à 16:57
Signaler
Une grande partie sur l'immobilier constitue l'assiette de l' ISF. La spéculation augmente fictivement la valeur du bien, ergo l' ISF dû . La bulle éclatant, la valeur en chute libre crée un DEFICIT PATRIMONIAL ouvrant droit à remboursement ou à un...

à écrit le 17/12/2011 à 12:59
Signaler
"L'immobilier a dopé le patrimoine des ménages français" Faux! En quoi, prendre un crédit est un avantage, le déficit de construction, un avantage? La différence de prix d'un moment a l'autre n'est qu'un élément virtuel et loin d'être pérenne ce n'e...

à écrit le 17/12/2011 à 10:17
Signaler
un bel exemple de stupidité bullesque et collective qui restera dans les manuels d'économie et qui prouve bien que les français sont nuls dans cette matière et prompts à croire toutes les âneries que les décideurs leur distillent : manque d'un milli...

à écrit le 17/12/2011 à 9:40
Signaler
C'est ridicule les biens sont sur-évalués et l'état se frotte les mains en faisant payer plus d?impôts sur des biens. C'est absurde et injuste. Le grand problème c'est que les gens veillent acheter par peur de l'euro et l'Europe. Et ceux qui devait ...

le 18/12/2011 à 11:23
Signaler
Avec toutes les taxes, il vous reste quoi? quand ça va plonger est-ce que l'etat va rembourser ce qu'il a prélevé sur le superflu???

à écrit le 17/12/2011 à 8:42
Signaler
Après des années d'euphorie et de prix surévalués de 40 à 70% l'explosion de la bulle immobilière n'est plus maintenant très loin de nous!.

à écrit le 16/12/2011 à 17:41
Signaler
On a de belles maisons mais on ne peut pas les chauffer, ou on mange du "pas cher" etc etc.... parce que les salaires augmentent moins vite que les impots.. surtout locaux ! et aux dernières prévisions (promesses électorales) , ca ne va pas aller en ...

à écrit le 16/12/2011 à 14:26
Signaler
PROPOS STERILES ET INCONSEQUENTS

à écrit le 16/12/2011 à 13:26
Signaler
On connaît la phrase de Mitterrand qui fustigeait le fait de "gagner de l'argent en dormant", en parlant des valeurs mobilières. Aujourd'hui on ne peut parler de cela puisque les valeurs mobilières sont devenues une poche percée. En revanche pourquoi...

le 17/12/2011 à 18:58
Signaler
C'est fini ça. Avec toutes les taxes essayez et vous verrez si vous gagnez de l'argent en dormant.Moi, je préfère etre locataire, je n'ai aucun problème pour trouver et je suis libre sans aucun souci de crédit, syndic, etc.

à écrit le 16/12/2011 à 13:01
Signaler
Et bien, vendez maintenant !

à écrit le 16/12/2011 à 12:07
Signaler
Super de savoir que sa maison à pris 20% de plus alors de son train de vie diminue et que cela justifie une augmentation des impôts. Ceux qui veulent acheter doivent en plus supporter les frais d?agence et de notaire calculés au pourcentage d?un bien...

à écrit le 16/12/2011 à 11:29
Signaler
Le problème du patrimoine immobilier est son manque relatif de liquidité surtout en cas de raréfaction du crédit.

à écrit le 16/12/2011 à 11:15
Signaler
Patrimoine fictif, qui ne repose que sur la valeur relative d'un marché, marché artificiel, de nombreuses études démontrant que la valeur des l'immobilier est surcoté en France. De plus, c'est un patrimoine non productif, de l'argent qui dort en atte...

le 16/12/2011 à 15:40
Signaler
comme tout prix, tout marché. ; . .

à écrit le 16/12/2011 à 11:09
Signaler
Les politiques de tous bord disent qu'il vont moins taxer les revenus du travail et plus les revenus du patrimoine. Comme le trois quart du patrimoine des français est constitué par de l'immobilier il est facile d'anticiper sur quoi vont se porter l...

à écrit le 16/12/2011 à 10:57
Signaler
c est dans la meme veine qu un article du figaro disant que les francais sont plus riches que les allemands car le rapport patrimoine/revenu est plus important ... Votre maison est toujours une maison. meme si sa valeur a en theorie double, triplee ....

à écrit le 16/12/2011 à 10:10
Signaler
tiens je suis curieux de savoir si piketty se rejouit que les russes rachetent paris, certains ' liquefiant' leur patrimoine; en general, ceux qui donnent des bons conseils comme ca sont aussi les premiers a se plaindre ...

à écrit le 16/12/2011 à 10:09
Signaler
qur piketty se rassure, il faudra bien augmenter l'impot foncier -- et la taxe d'habitation--; la, une grosse partie des 10 000 milliards sera mise a contribution ( pas la peine de venir expliquer qu'il faut augmenter le foncier de certains et pas d'...

à écrit le 16/12/2011 à 9:53
Signaler
Un patrimoine il faut l'entretenir.C'est mal parti.

à écrit le 16/12/2011 à 7:58
Signaler
2700 milliards d'actifs financiers, mais desquels il faut déduire 1700 milliards de dette publique d'état. Restent 1000 milliards. La France et les francais ne seront bientôt plus propriétaires des sociétés dites françaises..ou d'un montant équivalen...

à écrit le 16/12/2011 à 7:53
Signaler
L a valeur de votre patrimoine immobilier ne peut s' évaluer que le jour ou vous vendez votre bien . Les estimations souvent sont souvent surevaluées .

à écrit le 16/12/2011 à 7:20
Signaler
La paupérisation des classes moyennes US a été planquée grâce à la spéculation immobilière et à l'endettement, il faut prendre les classes moyennes au sens large. Les européens ont fait exactement pareil avec des situations extrêmes en Grèce, Portuga...

le 16/12/2011 à 10:03
Signaler
Où avez vous vu que la classe moyenne US s'est paupérisée ? Le niveu de vie a doublé en 30 ans aux USA (chiffres OCDE, Reuters, Ecowin, etc ...) alors qu'il n'a augmenté que de 50 % en France par exemple.

le 16/12/2011 à 10:36
Signaler
@john Galt Il est difficile de comparer des systèmes aussi différents que les USA et la France. qu'est-ce qui a augmenté aux US les revenus des classes moyennes où ce qu'il leur reste une fois assumées leurs dépenses courantes ex santé éducation qui ...

le 16/12/2011 à 11:29
Signaler
Mais de quoi parlez vous ? le pouvoir d'achat des américains est bien supérieur à celui des français, et les services éducatifs et de santé sont bien moins chers, et sans obligation de les acheter comme la santé (50 millions d'américains n'ont pas de...

le 16/12/2011 à 12:10
Signaler
@john galt je relève comme une contradiction dans vos propos puisque d'un côté vous dites que les services de santé sont bien moins chers et de l'autre 50 millions dUS n'ont pas de couverture santé car il la trouve trop chère? Vous admirez le modè...

le 16/12/2011 à 12:35
Signaler
sans ?e pour le modele US, je ne crois pas qu il y ait de contradiction. Ils trouvent juste que la couverture est trop cher par rapport aux couts r?s des soins, qu elle n est pas rentable et que les assureurs gagnent dc trop.

le 16/12/2011 à 13:09
Signaler
@ gabuzo : une majorité de gaulois ne veut pas la liberté car on ne lui explique pas. J'ai fait mes comptes, je cotise 1500 ?par mois au système de santé français, et je l'utilise pour 25 ? par an. Cela fait 15 ans que je bosse. A ce régime, j'ai co...

le 16/12/2011 à 14:54
Signaler
que de betise, si tes 50M ne s assure pas car trop chere c est justement parce qu ils ne PEUVENT PAS, pas qu il ne VEULENT PAS, meme l ocde, le FMI... disent que le cout de la sante au USA est EXORBITANT, car les assurences privees se gavent... Un ar...

le 16/12/2011 à 15:11
Signaler
manifestement, vous n'avez rien compris au système de santé américain, je vais donc essayer de vous expliquer : les pauvres et les vieux sont soignés gratuitement depuis 1965 (medicare et medicaid), en France c'est 1997 avec la cmu. 17 % du PIB améri...

le 16/12/2011 à 17:10
Signaler
Et les 46 millions d'Américains qui touchent le bon alimentaire, c'est parce qu'ils ont un niveau de vie élevé? Quant au niveau de d'études et de culture des Américains, j'espère qu'il n'est pas reflété par les candidats aux présidentielles.Le nombre...

le 19/12/2011 à 6:04
Signaler
john galt a répondu le 16/12/2011 à 11:03: "Où avez vous vu que la classe moyenne US s'est paupérisée ? Le niveu de vie a doublé en 30 ans aux USA (chiffres OCDE, Reuters, Ecowin, etc ...) alors qu'il n'a augmenté que de 50 % en France par exemple...

à écrit le 16/12/2011 à 7:04
Signaler
Cette analyse "patrimoniale" ne tient absolument pas compte des flux qui, eux, sont en baisse : loyers contraints par une indexation irréfléchie, fiscalite et charges en hausse. Si l'immobilier résidentiel était valorisé par son rendement net, le rés...

le 16/12/2011 à 10:12
Signaler
l'aversion au risque explique une partie; l'autre partie etait l'argent facile', a grands coups de baisse des taux, rallongements de la duree des prets, et stimulation fiscale maxi sur le neuf ( ou de memoire 80% est vendu en defiscalise)... tt a une...

à écrit le 16/12/2011 à 6:52
Signaler
Mais si votre résidence a"fortement augmenté" en prix, vous n'êtes pas plus riche !A moins que vous ne vendiez et deveniez SDF..... Et même au contraire, puisque vos impôts et taxes sur cette résidence augmentent ! Toutes ces statistiques ont une val...

le 16/12/2011 à 9:03
Signaler
oui mais ce Picketti a toujours eu la main lourde avec les Français. Demandez à Filipetti son ex ce qu'elle en pense.

le 16/12/2011 à 10:05
Signaler
Mr Piketty est tellement à gauche qu'il estime même qu'il faut attribuer un revenu fictif aux propriétaires en fonction de la valeur (laquelle ? la plus haute bien sûr) de leur résidence principale sous prétexte qu'ils ne payent pas de loyers en tant...

le 16/12/2011 à 10:14
Signaler
violences conjugales? ben malgre le non lieu il aurait reconnu les faits... moiu ca ne m'etonne pas, quand les gens donnent des lecons de morale a gogo, ils sont rarement propres...

le 17/12/2011 à 20:48
Signaler
le revenu fictif pour valeur locative (eigenmietwert) est intégré en suisse dans le calcul de votre impôt sur le revenu. Il y a même un impot sur le patrimoine. La Suisse pays ultra marxiste alors?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.