Niches fiscales : un plan audacieux à 30 milliards d'euros

 |   |  295  mots
Copyright Reuters
Les suppressions de niches toucheraient les entreprises et les particuliers. Les revenus de l'épargne seront plus taxés.

30 milliards d'euros. Si François Hollande est élu, le futur gouvernement à dominante socialiste devra donc trouver 30 milliards d'euros de recettes nouvelles à travers la chasse aux niches fiscales, puisque tel est le chiffre retenu par le candidat du PS (certes inférieur aux 50 milliards du projet socialiste). Même si l'on parle là de niches et non d'une augmentation générale des taux d'imposition, ces 30 milliards d'euros de hausses d'impôts - il s'agit bien de cela - correspondent au double du plan fiscal d'Alain Juppé, en 1995-1996. Un Premier ministre que François Hollande avait accusé « d'incarner l'impôt ».

Le candidat PS a pris soin de préciser que cette suppression des cadeaux fiscaux, qui viserait surtout les ménages « très aisés », toucherait aussi les entreprises. « Bien évidemment, nous ne pouvons pas trouver 30 milliards sur le seul impôt sur le revenu », souligne un expert du PS. La première orientation affichée sera tout même celle d'une disparition des niches attachées aux revenus de l'épargne, puisque l'objectif mis en avant est celui d'un alignement de la fiscalité du capital sur celle du travail. Ainsi, la taxation de l'assurance-vie - qui reste une source de revenus importante, en dépit de la désaffection récente - et des autres produits d'épargne qui bénéficient du prélèvement libératoire, serait alignée sur celle de l'impôt sur le revenu, avec un taux maximal atteignant jusqu'à 45 %, plafond fixé par François Hollande.

Mais le gouvernement PS aurait du mal à boucler l'exercice sans s'attaquer aussi à des niches coûteuses et populaires, telles que la réduction d'impôt pour emploi à domicile.

Difficile d'épargner totalement les classes moyennes, contrairement à ce qu'a affirmé dimanche François Hollande.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2012 à 11:34 :
il ne parlent pas de l impôt sur les oeuvres d art que son pote Fabius a exonéré pour se faire plaisir et faire plaisir à tous ces potes !!!! Mascarade !
a écrit le 25/01/2012 à 18:57 :
(88 jours avant) Il n'y a pas lieu de prendre des positions tant que des précisions ne seront pas données, dans la régulation nécessaire du financement de toutes ces mesures. Seul le principe doit être acté.
a écrit le 25/01/2012 à 14:26 :
Des niches fiscales populaires ? On peut citer la niche dite Copé qui représente un coût de plusieurs milliards d'euros, il y a aussi eu la baisse de l'ISF de 1,8 milliard en 2011...
Réponse de le 25/01/2012 à 17:59 :
lisez les journaux : la collecte de l'ISF a augmenté en 2011 à 4,300 milliards !
a écrit le 25/01/2012 à 12:17 :
A Quand une TVA à 25 ou 30% sur les produits de luxe : voitures ou bateaux de
plus de 50000 euros bijoux etc.. etc...
Réponse de le 25/01/2012 à 17:51 :
les produits de luxe sont aujourdhui une des rares activités de production qui créent des emplois en France et qui nous assure un volume d'entrées financieres avec l'exportation et le tourisme haut de gamme en FRance : si on tue ces activités il ne restera plus rien : vous voulez tuer , BENETEAU , LVMH ? allez y
a écrit le 25/01/2012 à 11:51 :
Avez vous entendu proposer, par exemple, une réduction du nombre pléthorique de députés et de sénateurs ? Avez vous entendu proposer une simplification de l"empilement des structure - département, région, commune - C"est curieux mais lorsqu'il s'agit de couper dans les avantages des copains, majorité et opposition sont totalement autistes. Hollande ne fait pas exception à la règle, alors ses propositions..., il peut s'assoir dessus. Il n'a pas plus de courage politique que les autres.
Réponse de le 25/01/2012 à 16:49 :
il propose quand même une diminution des indemnité du présidents et des ministres de 30% !! contrairement à ce qu'à fait notre actuel président en s'octroyant une augmentation de 7000? à 22000? alors qu'il n'y avait pas dit dans son programme!!!!
a écrit le 25/01/2012 à 11:46 :
Je n'ai pas entendu le mot ECONOMIE. Hollande, comme les autres, n'a qu'un seul remède au remboursement de la dette : l'impôt supplémentaire. J'ai toutefois une idée qui sera certainement populaire : couper les retraites de ceux qui nous ont mis dans cette situation, à savoir la quasi totalité de ceux qui ont eu des responsabilités nationales et régionales depuis 31 ans, y compris députés et sénateurs qui ont bien profité du système et ont tout fait pour que rien ne bouge. Il y a là une très belle niche. C'est un peu démago mais ça fait plaisir.

a écrit le 25/01/2012 à 7:57 :
impots + impots+impots
pas complique comme programme , assez démagogique peu courageux , car on fait croire à 55 millions de français que les 5 autres millions vont payer enfin et leur apporter des revenus additifs sous forme de primes d 'état et que en plus l'équilibre de la france va arriver miraculeusement et que nous allons meme nous desedetter et que les usines vont revenir de chine en france et que nous pourrons en plus toujours acheter des t shirt chez carrefour à 5? !!
décidemment nous avons uns classe politique de pleutre et de technocrates . l e peuple est lui plus mature
a écrit le 24/01/2012 à 22:09 :
Augmenter de 10point l imposition des hauts revenus rapporterait... 1 milliard.. Il va donc e, manquer 79. Tous ceux qui ont un salaire et pensent qu'ils ne sont pas concernes sont des anes..
a écrit le 24/01/2012 à 20:51 :
ET bien très bien tout cela ... ça c'est un programme ... et on voit que cela sera efficace vu les commentaires apeurés ...
a écrit le 24/01/2012 à 18:25 :
Bien sur hollande renierait la parole de l'état une fois de plus, comme sarkozy. Et après il voudrait trouver des gogos qui font encore confiance à l'état.
a écrit le 24/01/2012 à 18:15 :
ERRATUM
soustraire l'impôt dû de la tranche inférieure au résultat de la tranche supérieure

ex: résultat 50.000 impôt inférieur 9.000 IMPOT DU 41.000
un coup subreptice d'ALZHEIMER
a écrit le 24/01/2012 à 18:06 :
REALITE contre SLOGAN DU TAUX MARGINAL 45%.

Impôt collecté = résultat Moins Tranche Inférieure

plancher plafond assiette taux résultat Impôt dû taux réel preuve
0 10000 10000 5% 500 500
10000 30000 20000 10% 2000 1 500 7,5% 1 500
30000 70000 40000 20% 8000 6 000 15,0% 6 000
70000 200000 130000 45% 58500 50 500 38,8% 50 500
xx xxxx 1000000 50% 500000 441 500 44,2% 441 500

Monsieur le Ministre de Finances
Versez moi l?assiette fiscale correspondante à 3 millions d?euros d UNE part d? IRPP, je paierai l?ISF+ IRPP sans bouclier et sans niche.
Très respectueusement Merci d?avance
a écrit le 24/01/2012 à 16:40 :
Attendez encore un peu, il va s'en trouver bientôt qui ne vont pas se gener pour appeler ces impots en plus... des cagnottes !!!!
a écrit le 24/01/2012 à 14:27 :
Les classes moyennes seront nécessairement touchées, peut etre légèrement, par un plan EFFICACE digne de ce nom.Elles ne l'accepterons que sous deux principales conditions: 1 Que les hommes politiques montrent l'exemple e'n baissant leur salaire et en réduisant leur train de vie. 2 que les avantagés du système cessent de faire "baver" le peuple en refusant des augmentations débiles et en mettant la pédale douce sur tout ce qui est ostentatoire. Ca a l'air simpliste comme raisonnement mais CA MARCHERA.
a écrit le 24/01/2012 à 12:51 :
Le credo socialiste dans tous les pays où il sévit s'énonce d'une manière simple : "Taxer et dépenser"
Réponse de le 24/01/2012 à 20:48 :
La Grèce elle ne taxait pas trop ... les grecs , par contre nous oui ! via les milliards d'aide .... Comme les riches français ne veulent pas partager (et avaient jusque là les moyens d'éviter de payer) ... il reste les pauvres ou les vraies classes moyennes ...
a écrit le 24/01/2012 à 12:40 :
Sur l'emploi à domicile, l'état rembourse 50% actuellement. Si on baisse le remboursement en dessous de 45%, il faudra compter sur l'honnêteté des employeurs pour déclarer toute les heures de leur salariés, vu qu'à cause des lourdes charges, ils vont y perdre à déclarer.
Là, ce ne sont pas les employeurs qui vont y perdre, mais les employés qui font partie de la classe populaire, surtout si leurs employeurs sont tout juste assez riche pour prendre qqn.
a écrit le 24/01/2012 à 10:46 :
Une erreur dans ce commentaire ; la niche fiscale sur les emplois à domicile est déjà fortement réduite par le dernier plan de réduction des dépenses du gouvernement actuel
Sauf à supprimer ce dispositif , ce qui serait étonnant, le mal est déjà fait par le ministre de l'économie et des finances, mr Barrouin. (je suis un employeur individuel familial et subit donc déjà cette suppression)
a écrit le 24/01/2012 à 9:54 :
Pourquoi donc les plus nantis qui vivent dans des beaux apparts, dans de jolis manoirs, ou dans de petits chateaux auraient ils besoin de niches? Les niches: c'est là ou dorment les chiens...
pfuuuuuuuh
Réponse de le 24/01/2012 à 17:13 :
est un vilain défaut. Vous devez être bien malheureux de voir ces personnes rouler en jolies voitures et vous les regardant passer en les enviant. C'est du zola carrément, mais nous sommes au 21 é siècle et il faut admettre que certains sont fortunés d'autres non, mais si vous êtes jaloux ce que vous êtes d'ailleurs votre frustration doit vous rendre bien malheureux. Je vous plains.
Réponse de le 24/01/2012 à 18:41 :
Eh ! la jalousie, tu devrais sortir de ton manoir ou descendre de ta voiture de luxe et regarder ce qu'il se passe dans la rue.
point final
Réponse de le 25/01/2012 à 9:20 :
avant 1789 aussi, les manants regardaient passer les fortunés dans leurs jolis carosses... A trop creuser l'écart entre riches et pauvres, on incite à la révolution.
a écrit le 24/01/2012 à 8:39 :
"niches populaires, telles que la réduction d'impôt pour emploi à domicile." Populaire au sens Estrosien du terme alors :)
Réponse de le 24/01/2012 à 13:01 :
"Sens Estrosien" bel oxymore.
a écrit le 24/01/2012 à 8:15 :
Bientot un pays avec (que des pauvres).AVE l'assistanat et les syndicats dictateurs,dépenser plus pour rien gagné.ce n'est plus la peine de travailler,restons couchés.
Réponse de le 24/01/2012 à 9:20 :
DE +EN+ D'assistanat malheureusement ils ne font plus RIEN pour se relever.
ALORS AVEC HOLLANDE les classes moyennes vont trinquées.et les autres faire du canapé
Réponse de le 24/01/2012 à 11:00 :
que ce soit hollande ou un autre, ce sont toujours les classes moyennes qui trinquent !
Réponse de le 24/01/2012 à 12:15 :
J'ai une assurance vie depuis 1999 avec des supports (caisse d'epargne) je suis en perte de 3000 euros + inflation va t'on me payer la différence ?.mais si je gagne on me taxe de la CSG plus des impots cela est-il juste.
Réponse de le 25/01/2012 à 9:22 :
On taxe ceux qui gagnent leur vie en travaillant. Pourquoi serait-il injuste de taxer aussi ceux qui gagnent leur vie en dormant ?
Réponse de le 26/01/2012 à 10:26 :
@ @guy si certaines personnes ont de l'épargne c'est qu'elles ont su economiser à un moment donné ...... si vous appelez ça dormir !!!!! dramatique mentalité !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :