France : le moral des industriels au plus bas depuis début 2010

 |   |  220  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le moral des industriels français s'est dégradé d'un point en juillet par rapport au mois précédent, chutant à son plus bas niveau depuis début 2010, a annoncé mardi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

L'indicateur synthétique du climat des affaires dans l'industrie a reculé à 90 points contre 91 points en juin, et celui dit "de retournement" reste dans la zone indiquant une conjoncture défavorable, a précisé l'Insee dans un communiqué.

Si les carnets de commande globaux sont restés "quasi stables", les carnets de commande à l'étranger se sont nettement dégarnis, a souligné l'institut statistique. Tous deux sont jugés très peu étoffés.

L'Insee note également que les perspectives, tant personnelles que générales, se dégradent. "Au vu des perspectives personnelles de production, dont le solde se situe au-dessous de son niveau de long terme (en recul de trois points par rapport au mois précédent), l'activité serait peu dynamique dans les prochains mois", précise l'institut.

"Les perspectives générales, qui représentent l'opinion des industriels sur l'activité de l'industrie dans son ensemble, reculent très fortement par rapport au mois précédent et atteignent un niveau très inférieur à leur moyenne de longue période", ajoute l'Insee.

Pendant la crise de 2008, l'indicateur général du moral des industriels s'était nettement enfoncé sous la moyenne des 100 points. Il avait chuté à l'époque jusqu'autour de 70 points pour ne revenir en territoire positif que fin 2010, puis repasser dans la zone rouge en septembre 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/07/2012 à 19:28 :
Les français créent de la richesse que les politiciens détruisent, à quoi ça sert?
a écrit le 30/07/2012 à 19:26 :
50% des français n'ont pas voté. La population se rend bien compte du désastre qu'ils ont fait. Si le moral des entrepreneurs est bas, celui de la population aussi. Il faudrait organiser un mouvement de la société afin de mettre un terme au système imbécile de la paupérisation. Voyez que les politiciens nous ont conduit au sous développement par la désindustrialisation. Ils ne sont là que pour démolir notre pays et s'attaquer à la population.
a écrit le 27/07/2012 à 18:00 :
48 pour cent desFRANCAIS, ayant voté, ont choisi la gauche,... et bien maintenant nous sommes tous dans le même bateau. si iln'ya plus d'entreprises et de salariés qui gagnent del'argent , il n'y aura plus toutes ces aides à ceux qui fraudent, ceux qui cherchent du travail en priant le bon DIEU de ne pas en trouver..., les malades imaginaires, les assistés de toutes sortes, bref, les mêmes qui ont voté HOLLANDE pour avoir encore plus , la boucle est bouclée, les entreprises vont s'effondrer, les salariès vont se serrer la ceinture et les assistés , plus personne pour les entretenir ....a méditer, mais dans 1 an on priera pour que la droite et sarkozy revienne au pouvoir, mais dans quel état sera la FRANCE, ....
a écrit le 27/07/2012 à 18:00 :
48 pour cent desFRANCAIS, ayant voté, ont choisi la gauche,... et bien maintenant nous sommes tous dans le même bateau. si iln'ya plus d'entreprises et de salariés qui gagnent del'argent , il n'y aura plus toutes ces aides à ceux qui fraudent, ceux qui cherchent du travail en priant le bon DIEU de ne pas en trouver..., les malades imaginaires, les assistés de toutes sortes, bref, les mêmes qui ont voté HOLLANDE pour avoir encore plus , la boucle est bouclée, les entreprises vont s'effondrer, les salariès vont se serrer la ceinture et les assistés , plus personne pour les entretenir ....a méditer, mais dans 1 an on priera pour que la droite et sarkozy revienne au pouvoir, mais dans quel état sera la FRANCE, ....
a écrit le 24/07/2012 à 17:31 :
"Pendant la crise de 2008" : parce que la crise est finie ? vous écoutez trop "au pays de Candie" Madame Lagarde !
a écrit le 24/07/2012 à 11:28 :
Mettez-vous à la place d'un entrepreneur ayant son siège de société en France, il est montré du doigt comme capitaliste et on lui promet de sucer sa dernière goutte de sang , le marché intérieur Français est en récession et les perspectives sont très mauvaises, sur le marché extérieur il n'est plus compétitif, etc..de plus 56 % du PIB sert à nourrir l'état Français qui se goinfre partout (central, local, etc..). Il faut être sous traitement médical euphorisant pour avoir le moral dans ce pays.
Réponse de le 24/07/2012 à 13:38 :
C'est très vrai, je suis ravi de constater qu'il y a des esprits éclairés pour s'en rendre compte.
Réponse de le 24/07/2012 à 14:48 :
Amusant que le fait qu'il y ait une crise mondiale ne vous effleure pas l'esprit... D'ailleurs, avec un peu de chance, le ralentissement chinois devrait faire bouger les choses, là-bas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :