Affaire Bettencourt, enquête sur les sondages... une semaine chargée pour Nicolas Sarkozy

L'ancien président de la République est convoqué jeudi pour s'exprimer devant le juge d'instruction bordelais Jean-Michel Gentil dans le cadre de l'affaire Bettencourt. Une information révélé en même temps que l'ouverture d'une enquête par le parquet de Paris sur les sondages commandés par l'Élysée au cours de son mandat.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'ancien chef de l'Etat aura affaire à la justice cette semaine. Nicolas Sarkozy est convoqué jeudi par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil, en charge du dossier Bettencourt. Ce dernier tente de déterminer si l'héritière de l'Oréal a financé l'UMP de façon occulte lorsque Nicolas Sarkozy en était le président. Cette convocation repose notamment sur des propos de l'ancienne comptable de la famille Bettencourt, Claire Thibout, qui avait déclaré en juillet 2010 avoir dû remettre 150.000 euros en liquide à Patrice de Maistre début 2007 , l'ancien gestionnaire de fortune de la famille, pour qu'il soit ensuite remis à Eric Woerth, alors trésorier de l'UMP.

Questions sur un rapatriement de fonds provenant d'un compte en  Suisse

En outre, début novembre, le journal "Libération" révélait un procès-verbal du dossier dans lequel Jean-Michel Gentil faisant un lien entre une rencontre de Nicolas Sarkozy et Patrice de Maistre le 13 novembre 2008 et la commande par ce dernier le mois suivant de deux rapatriements d'un million d'euros chacun en liquide depuis un compte suisse des Bettencourt. Toutefois, Patrice de Maistre a récemment nié avoir remis de l'argent à Eric Woerth.

Nicolas Sarkozy fait par ailleurs l'objet d'une enquête ouverte par le parquet de Paris à propos des sondages commandés à par l'Elysée lorsqu'il était président de la République.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 21/11/2012 à 17:22
Signaler
Ne pourrait-on délocaliser (pardon!) l'instruction aux USA? La Justice, comme le Parlement m'y paraissent plus dignes d'une démocratie.

à écrit le 21/11/2012 à 16:51
Signaler
Il faudrait avoir une vraie démocratie, avec une séparation du judiciaire et de l'exécutif. Se qui n'est pas le cas actuellement : le président garantis "l'indépendance" de la justice dans la constitution actuelle (ce qui est un euphémisme pour dire ...

le 21/11/2012 à 17:24
Signaler
+1,merci de cette réflexion démocratique

à écrit le 21/11/2012 à 11:42
Signaler
Pendant ce temps là E BALLADUR n'a toujours pas été entendu lui qui a vendu pour 10 millions de francs de tee-shirts pendant la campagne présidentielle de 95. C'est déjà loin tout ça et oublié surtout.

le 21/11/2012 à 12:04
Signaler
et quand ça ressortira il y aura prescription

le 21/11/2012 à 15:22
Signaler
Les Français doivent descendere dans les rues pour EXIGER que la Justice fasse son travail SANS ETAT D'AME sinon les Français peuvent aussi envahir les Palais de Justice pour expliquer vertement aux Juges qu'ils ont des obligations envers le PEUPLE D...

à écrit le 21/11/2012 à 11:40
Signaler
merci nicolas pour la cotisation foncière des entreprises.en ce moment tous les petits entrepreneurs sont ravis de te voir passer au tribunal

à écrit le 21/11/2012 à 11:37
Signaler
Vous parlez affaires, vous aurez celle du madoff français. Dans ses victimes, sa propre famille, un grand père décédé, résistant, polytechnicien, officier de la légion. Qui veut la peau de ce bonhomme qui s'est tapé l'indochine et qui n'avait qu'une ...

le 21/11/2012 à 12:08
Signaler
Existe-t-il une cotterie qui aurait pour objectif de détruire les héros de la France?

le 21/11/2012 à 12:45
Signaler
Est-il honorable d'avoir versé le sang pour son pays, ou pas, telle est la question. C'est la question de l'honneur bafoué du colonel Guyon.

le 21/11/2012 à 14:11
Signaler
On pourrait imaginer une histoire: comment faire un monde meilleur sur le pire qu'on nous fait? Voila sur la place publique du sang de héros, crachez-vous dessus? Construisons-nous sur le sable ou sur la pierre?

à écrit le 21/11/2012 à 10:14
Signaler
les conférences à 100 000 euros pièces vont passer directement dans la poche des avocats...... tout ça pour finir par une sorte de non lieu dans quelques années.... faute de preuves....

à écrit le 21/11/2012 à 10:03
Signaler
La farceuse justice française ne peut s'empêcher ses facéties ! Rendez-vous en 2030 pour un dénouement potentiel... Campagne Balladur, Karachi et sa kyrielle de morts, où en sommes-nous ? Sarko aura eu le temps de refaire un quinquennat avec E. Woert...

le 21/11/2012 à 10:47
Signaler
Une justice a 2 vitesses que l'on soit un politique ou le quidam moyen. En tout cas tout juste digne d'une république bananière. Mieux vaut ne jamais devoir compter sur elle. Ils vont encore devoir faire revenir un juge de son trek dans l'Himalaya po...

le 21/11/2012 à 10:53
Signaler
D'autant plus que l'engagement politique en faveur de la gauche décrédibilise fortement la magistrature française... Pourquoi faut-il que tout devienne une affaire politique dans ce pays ?!

le 21/11/2012 à 12:09
Signaler
question inverse : pourquoi faut-il que la politique finisse toujours dans les "affaires" dans ce pays ?

le 21/11/2012 à 12:20
Signaler
Vous incriminez Balladur, vous oubliez les piastres, on est dans un rapport de 1 à 100. Le traffic contre le sang pour la liberté.

le 21/11/2012 à 14:25
Signaler
Pourquoi se fait-il que c'est toujours le plus le plus voyou qui se retrouve tout en haut de la pyramide dans ce pays ? Pas besoin de faire une liste mais force est de constater que depuis le beau François et son attentat de la rue de l'Observatoire ...

le 21/11/2012 à 14:27
Signaler
Quels gènes vendez-vous?

le 21/11/2012 à 14:53
Signaler
From Genesis to Revelation

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.