En partance pour Londres, Afflelou dénonce une guerre de tranchées autour de la fiscalité

 |   |  417  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
L'opticien français Alain Afflelou qui a annoncé son installation prochaine à Londres "pour deux ou trois ans" a dénonce aujourd'hui "une guerre de tranchées" livrée selon lui aux entrepreneurs et "ceux qui réussissent".

 "On est en train de faire une guerre de tranchées, de revenir en 1789: il faut arrêter de dire que les chefs d'entreprises sont des voleurs, des voyous, des gens malhonnêtes", a estimé l'entrepreneur interrogé sur RTL. "Il n'y a pas que les artistes qui ont le droit d'être considérés: des gens qui travaillent et en font travailler d'autres, on en a besoin", a-t-il jugé à propos de l'exil récent de Gérard Depardieu et de la polémique qu'il a suscitée. 

Pour autant le célèbre opticien "qui a réussi", s'il juge la "fiscalité injuste et confiscatoire", assure qu'ils ne quittera pas sa nationalité "pour ne pas payer d'impôt". Il part s'installer Londres à la demande de son actionnaire majoritaire, le fonds d'investissement britannique Lion Capital, afin d'y développer son entreprise vers le nord de l'Europe. Et compte s'y installer "pour deux ou trois ans" pendant lesquels il continuera de payer ses impôts en France, a-t-il affirmé. "Je ne cherche pas à jongler. J'ai toujours payé mes impôts en France même quand j'étais en Suisse. Je paierai en Angleterre ce que je dois payer et en France ce que je dois payer".

Ce qui ne l'empêche pas d'estimer que "le système en France est extrêmement défavorable pour tous les chefs d'entreprise et ceux qui cherchent à entreprendre. J'ai payé des impôts, j'en paye beaucoup et je n'ai pas à en rougir".  Selon lui, "à partir de maintenant ceux qui sont dans la tranche de 75%" d'impôt sur le revenu "peuvent dépasser 90% d'imposition: alors, oui on peut parler de fiscalité confiscatoire puisqu'elle peut nous priver de l'intégralité de nos revenus du travail".

Alain Afflelou rejoint ainsi Laurence Parisot, la patronne du Medef, qui a dénoncé vendredi des propos "insupportables" aux relents de "guerre civile". "Je dis comme ce que dit Catherine Deneuve ce matin dans Libération, nous avons le sentiment aujourd'hui qu'on cherche à recréer quelque chose qui s'apparente à 1789", a estimé la patronne des patrons, citant la tribune de l'actrice dans Libération vendredi en soutien à Gérard Depardieu mis en cause par le comédien Philippe Torreton.

Depuis la rentrée de septembre, les soupçons d'exil fiscal ont été nourris en France par le départ de plusieurs fortunes à l'étranger. Celui, assumé pour des raisons fiscales, de Gérard Depardieu vers la Belgique, continue de susciter de nombreuses réaction dans le monde du cinéma.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/12/2012 à 13:43 :
la dette depuis le temps de GEORGES POMPIDOU, avec l?aide de son ministre Giscard d?ESTAING, les méfaits de la dette.
Mettant en place un système conçu pour faire la fortune de la sphère financière au détriment des états et des épargnants, ce qu?aucuns présidents successifs n?a rectifié par la suite.
c'est l'origine de la dette, sa causalité
Réponse de le 25/12/2012 à 22:20 :
Faux, l'origine c'est que la France a eut les yeux plus gros que le ventre en embauchant des millions de fonctionnaires qu'elle a payé à crédit. Quand on vit au dessus de ses moyens, on s'endette. La preuve.
a écrit le 24/12/2012 à 11:29 :
Les sujets français ont toujours été écrasés d?impôts, mais avec les pieds nickelés on vat droit au sous développement.
a écrit le 24/12/2012 à 11:09 :
J'aime bien me faire passer pour un créateur de richesses pour réclamer de payer moins d'impôts. En fait je ne prends aucun risque contrairement au chef d'entreprise et je paye effectivement moins d'impôts que lui. Je suis malin hé hé hé ...
a écrit le 24/12/2012 à 11:08 :
bravo, c'est ça, il faut couper la tête des patrons, prendre toutes les richesses des autres pour mettre au chaud la moitié de la france (politiques, administrations..) qui déjà la garantie de l'emploi, les salaires indépendants des résultats... et ensuite ? quand il n'y aura plus d'entreprises, ni aucun entrepreneur ??? que des fénants qui attendent tout des autres ? on dira vive mélanchon, vive la misère ?
a écrit le 24/12/2012 à 11:05 :
il a malheureusement raison, à quoi ça sert de donner plus d'argent au pouvoir politique qui ne gère rien, à ce tonneau des danaides qui absorbe tout et le tansforme en dette ; il y a d'énormes gains à faire dans le domaine public, mais comme ils n'ont pas le courage, ils taxent ...gestion débile et qui nous enfonce tous les jours dans plus de dette qui tue l'emploi...
Réponse de le 24/12/2012 à 12:00 :
Bien vu!
a écrit le 24/12/2012 à 10:43 :
Vu les nombreux abus dans ce secteur de l'optique, les mutuelles devraient reprendre le contrôle en organisant des réseaux d'opticiens agréés pratiquant des tarifs raisonnables et évitant les ventes "forcées". Cela mettra fin aux hausses continues de cotisations. On peut aussi se poser la question sur la valeur ajoutée d'Afflelou dans l'économie française, son activité basée sur des franchisés pouvant être arrêtée sans conséquence pour le secteur, il y a suffisamment de magasins d'optique.
a écrit le 24/12/2012 à 10:03 :
je n'achèterai plus jamais les lunettes d'AFFLELOU , je m'en fous . Je ne supporte pas ces gens aussi cupides , aussi mesquins. D'ailleurs , rien ne justifie de telles rémunérations , de tels profits. La première chose à faire , c'est de réduire leur rémunération , ça fera baisser leurs impôts. Aussi talentueux qu'ils prétendent être, il n'est pas justifié que ces riches gagnent autant .

Réponse de le 26/12/2012 à 14:11 :
Mr Afflelou pèse des millions d'euros, mais il fait vivre aussi des centaines de familles. Si un riche crée ne serait-ce qu'un seul emploi, moi je dis Vive les Riches !
a écrit le 24/12/2012 à 8:34 :
Tout d'abord, personne ne parle de guerre civile SAUF les soit disants persécutes. Pourquoi ? Veulent-ils que cette révolution arrive ? D'autre part, les sacrifices sont pour deux ans. C'est long, mais ce n'est pas la fin du monde. Troisièmement, 75% c'est au de la du million donc le premier million (excusez du peu) n'est pas taxable à 75% ! Alors Mme Parisot, vous êtes en train de vous ridiculiser ainsi que Mr Afflelou. Des que j'ai cinq minutes de libre de sortirai mon mouchoir pour pleurer avec vous.
a écrit le 24/12/2012 à 5:22 :
Ah ça ira ça ira ça ira
Les aristocrates à la lanterne
Ah ça ira ça ira ça ira
Les aristocrates on les pendra

V'la trois cents ans qu'ils nous promettent
Qu'on va nous accorder du pain
V'la trois cents ans qu'ils donnent des fêtes
Et qu'ils entretiennent des catins
V'la trois cents ans qu'on nous écrase
Assez de mensonges et de phrases
On ne veut plus mourir de faim
a écrit le 23/12/2012 à 20:32 :
Au delà des commentaires la stratégie de Lion Capital me parait olé-olé .Investissements dans les pays du Nord ,
il est fou....à voir couvertures sociales , mutuelles et autres . Rien de sérieux dans ses explications .
a écrit le 23/12/2012 à 20:14 :
au fond , ce qu'il est urgent de faire, c'est de diminuer les revenus des 1% les plus riches et rapidement, en les boycottant et en légiférant . Si on limitait leurs revenus à 6000 euros par moi, tout le monde vivrait mieux . D'ailleurs , RIEN NE JUSTIFIE LEUR FORTUNE , aussi talenteux soient-ils !!!!! c'est pas parce qu'un type est bien né et qu'il a fait HEC qu'il doit forcément gagner autant d'argent !!!
Réponse de le 23/12/2012 à 20:41 :
c'est un hymne au collectivisme façon Fidel Castro et Hugo Chavez ... serais-tu Mélanchon caché derrière ce pseudo ???
Réponse de le 23/12/2012 à 20:43 :
Pourquoi ne pas proposer un stage au Goulag, en sibérie, pour leur apprendre a réussir la où d'autres n'essaye même pas ?? ou remettre en place le bagne de cayenne ??non?! ça sent la jalousie qui motivait nombre de personne entre 1940 et 1944 !!
a écrit le 23/12/2012 à 14:41 :
Un rideau de fer fiscal s'est abattu sur le pays. Les gardiens du goulag fiscal n'ont pas de mots assez durs pour les dissidents à la cause collectivo-redistributive. La répression s'abat pour quiconque ferait preuve d'initiative individuel, le succès sera brimé. Seule la nomenklatura énarco-bienpensante est habilitée au confort.
Réponse de le 23/12/2012 à 16:18 :
monsieur torreton a mille fois raison.j'ai écrit au premier ministre afin qu'un role dans la prochaine saison de "plus belle la vie" lui soit réservé.la série a besoin d'etre relancée avec des acteurs d'envergure internationale
Réponse de le 01/01/2013 à 19:21 :
D'envergure internationale ? On sent que ce sont les fêtes, vous avez forcé sur la(les) bouteille(s).
a écrit le 23/12/2012 à 14:39 :
Vite une réforme de l'impôt sur le revenu avec un taux uniforme de 15% sur le revenu brut de tous, sans déduction ou crédits d'impôt voire de quotient familial et suppression de l'ISF. Plafonnons les retraites et les allocs familiales et tout ira mieux.
Réponse de le 23/12/2012 à 19:04 :
votre taux flat tax existe deja, ca s'appelle csg crds crsa,... apres il y a le progressif........
a écrit le 23/12/2012 à 14:35 :
Que les individus qui ont réussi à se constituer des fortunes s'exilent, ce n'est pas si grave, ni en terme de revenus, ni en terme de forces vives.

Ils oublient juste qu'ils ont d'abord besoin de la France.
Réponse de le 23/12/2012 à 15:56 :
c'est surtout ce gouvernement qui oublie que la France à besoin d'eux !!! plus d'investisseurs, plus de créateurs d'entreprises et d'emplois : jusqu'à quand ??!! Quand on ne sera qu'un pays de chômeurs et de fonctionnaires, qui va créer la richesse que ce gouvernement veut partager, qui va créer les emplois, qui va faire les exportations ???
Réponse de le 24/12/2012 à 10:45 :
Mais les suivants, le jeunes loups aux dents longues qui n'attendent que la possibilité d'exister et de créer, avant que la cupidité ne les prennent. D'autres traders suivent, plus jeunes, d'autres hommes d'affaires, d'autres voleurs, d'autres grandes âmes. ne ous inquiétez pas! Comment croire que seule ceux qui sont là aujourd'hui le seront pour l'éternité????
a écrit le 23/12/2012 à 13:38 :
Mon idole, qui est loin d?être la personne la plus bête de l'humanité, a dit:
La chose la plus difficile à comprendre au monde, c'est l'impôt sur le revenu. Ça doit être surement à cause de tous les gaspitologues qui dépensent l'argent des autres et qui vivent sur le dos du contribuable.
Que dira-t-il d'un impôt à 75% ?
a écrit le 23/12/2012 à 13:32 :
Le candidat Hollande promettait de réconcilier les Français entre eux... il ne réconciliera que ceux qui ne peuvent pas partir et il voue au gémonie tous ceux qui ne plient pas devant son diktat fiscal !!!
Réponse de le 23/12/2012 à 19:07 :
il voulait faire de la rassemblitude en vomissant sur les gens, et en donnat des lecons de morale a sarkozy, he ben il va se rendre compte que le ton douceureux qui accompagne les coups de baton, ca donne ce que ca donne..... le boulot, il n'a qua le faire lui meme, et la ca va rigoler.......... a salaire egal, travail egal... rsultat fin 2013 pour commencer, le reste suivra... wait and see
a écrit le 23/12/2012 à 12:54 :
Lorsque tous les créateurs d' entreprise seront partis à Londres, à Bruxelles, ou aux Etats-Unis, il nous restera Montebourg, Hollande et Mélanchon qui sont eux de grands créateurs de connerie.................!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 23/12/2012 à 13:12 :
Je propose qu'on échange le retour d'un entrepreneur contre le depart de 10 rentiers qui couinent sur la tribune ! Comme ils ne créent que des bulles, on sera gagnant.
Réponse de le 23/12/2012 à 15:59 :
Le problème, c'est que votre proposition d'échange ne peut marcher ... que si vous ne demandez pas l'avis des entrepreneurs partis !!! Une fois installés à l'étranger, rares sont ceux qui reviennent !!! Et ce n'est pas les revirements fiscaux et les promesses de matraquage de Cahuzac, moscovici et Ayrault réunis qui vont les inciter à revenir !!!
Réponse de le 23/12/2012 à 19:08 :
echange, les entrepreneurs sont les premiers a partir, ils ne veulent pas revenir pour se faire vomir dessus, l'echange ne va pas etre facile
Réponse de le 23/12/2012 à 19:12 :
Bah ! On attire : France 3ème pays au palmarès des millionnaires
Il faut juste réorganiser la fiscalité pour qu'elle frappe la rente et libère le travail, favorise l'épargne dans l'entreprise. Ça serait tellement simple que ça ne se fera jamais...
Réponse de le 24/12/2012 à 0:14 :
Cher Echange, Belle mesureque vous proposez là... J'en ai une qui pourrait encourager les entrepreneurs à rester en France... Notre ancien Président avait constaté que dans certains pays ( du nord de l'Europe) les personnes qui étaient payées par l'Etat ( chomeurs, RSA, ...) devaient travailler pour la collectivité... Ces personnes doivent donc se lever le matin, aller au travail, faire des choses intelligentes en rapport avec leurs connaissances ( mais sous payés) ou faire des choses trés bètes comme transvaser des cartons entre eux à longueur d'heure de travail... C'est amusant, ces pays ont des taux de chomage trés bas, et pour cause... Tant qu'a faire de se lever pour aller au taf, vaut mieux y aller pour une paye sympa. Si on a plus de vocation à aller travailler, nos conseillers pourront faire du contrôle des tires au flancs ( arrêts maladies injustijués, accidentsdu travail fantomes...) et là, comme par magie, il devient intérréssant d'être un entrepreneur, un patron en France... moins de charges absurdes, moins de cotisations confiscatoires ( tant pour les salariés que pour les patrons) possibilité d'être compétitif sur les appelsd'offres nationnaux de plus en plus remportés par des sociétés étrangères.... Une économie qui redémarre... ( normal, il y a plus de travailleurs, plus de payes...) ...
C'est un rêve? bein oui, il est honteux de gagner de l'argent , grâce à son savoir faire, ses compétences, en travaillant...
Fermons entreprises de boucherie, boulangerie, restaurant, plombier, electricien, garagiste,... Ces bougre ne trouve pas de personnel, travailsouvent jusqu'à 16 h par jourset on va leur repproché de gagner de l'argent.... euh, erreur de frappe : on va leur prendre sous forme de divers impôt ce qu'ils ont gagnés...
Une question idiote : pourquoi ils travaille et surtout pourquoi autant, ces cons ont pris des crédit pour créer leur boulot... et par fierté ( mal placée ?) il se battent pour leurs engagements et savent que même s'ils ont pris des risque de patrons... pas de chance,ils ne toucherons pas le chomage si ils se plantent. Autres questions connes ( je sais, c'est de trop) pourquoi cotisent ils autant ? pourquoi payes t ils autant d'impôt... ils doivent être cons ou fous
a écrit le 23/12/2012 à 12:28 :
Un de plus !!! ... ça peut continuer longtemps si le gouvernement ne comprend pas que c'est la politique de mattraquage fiscal qui fait fuir la richesse et l'intelligence de ce pays !!! ... mais bien sur, ce gouvernement ne se remettra pas en question ...tant que les marchés et le FMI ne l'y obligeront pas !!!
a écrit le 23/12/2012 à 12:10 :
J'y crois pas de trop à son argument c'est pas moi mais l'actionnaire. En quoi, a t'il besoin d'être présent physiquement plus de 6 mois et 1 jour à Londres ?
Ceci dit, tous ceux qui peuvent quittent la France. Ce n'est pas le fruit du hasard. Le passé a déjà montré qu'en France l'augmentation massive des impots conduit à une baisse proportionnelle des recettes fiscales. Attendons, 2013 et la suite de la farce de Maitre Hollande.
a écrit le 23/12/2012 à 11:42 :
mais ça a eu du bon 1789 !!
Réponse de le 23/12/2012 à 11:54 :
Beaucoup de gens confondent 1789 et 1793. Certains le font exprès (de semer la confusion)
a écrit le 23/12/2012 à 10:58 :
Paradoxe de l'exil fiscal ou non:
Et si les pauvres de notre pays s'exilaient dans un pays de l'UE pauvre par rapport au nôtre - il en a beaucoup par exemple la Roumanie, mais ce n'est qu'un exemple - ils seraient facilement considérés comme riches là-bas et paieraient leurs taxes dans le pays d'accueil.
Oui mais alors est-ce que le fisc français leur rembourserait la différence avec ce qu'ils auraient dû payer ici? j'en doute car ici ils ne paient rien en tant que pauvres...
a écrit le 23/12/2012 à 10:41 :
En réalité personne ne "gagne" ou ne "mérite" son revenu. Le revenu et le patrimoine personnels sont le résultat d'un rapport de forces en présence. Chacun pratique son chantage à son niveau soit par l'exil fiscal soit par la grève et que le meilleur gagne. Dans ce combat, les plus forts cherchent à spolier tous les autres d'une partie des gains produits automatiquement ou naturellement (ressources naturelles, taux d'intérêt de "largent-dette", produits des logiciels et machines mis au point dans le passé, etc...). La société est en droit de ponctionner cette part et de la redistribuer à tous. Même l'Alaska le fait. Après les gens pourront râler après les impôts le jour où déjà ils paieront les services publics qu'ils consomment pour ce qu'ils coûtent. Pour le vérifier rien de tel que la redevance ou la facturation qui permet de comparer les tarifs par unité d'oeuvre avec ce qui se fait ailleurs. Ainsi vous verrez qu'il vaut mieux se faire facturer de la santé ou de l'éducation en France qu'aux US.
Réponse de le 23/12/2012 à 10:53 :
Exact : le mineur de fond mort à 53 ans de silicose "vaut-il" ou "mérite-il" moins qu'un autre ?
Créé-t-il plus ou moins de richesses qu'un notaire de province ?
Réponse de le 23/12/2012 à 10:58 :
Le service public en France ne fonctionne pas dans de nombreux domaines. Exemple 1, l'éducation nationale est une horreur, il vaut mieux privatiser car les français veulent payer plus cher et pour de la qualité. Autre exemple, les hôpitaux, trop pleins, il vaut mieux payer trois fois plus comme aux usa et être soigné correctement. Autre exemple, france 2, imitation de tf1, mais qui coute des taxes. Il ne faut pas tout privatiser mais il faut privatiser ce qui ne fonctionne pas.
Réponse de le 23/12/2012 à 11:08 :
Vous regardez trop les séries télévisées américaines qui sont sensées se passer dans les hopitaux. Reprenez donc un coup de Derrick et attention à la marche en descendant promener Youki : une fracture du col du fémur, ça craint !
Réponse de le 23/12/2012 à 11:32 :
Comme si privatiser les hôpitaux, ça veut dire copier les usa. On a des cliniques en France, et elles marchent bien ! Alors oui à la privatisation. Pourquoi bosser dans le service public ? Quels avantages ? Aucun pour les utilisateurs, regardez les files d attente dans les urgences, les hôpitaux publics en faillite comme en Bretagne, car aucun médecin ne veut s y installer, car région pas attractive. Les exemples ne manquent pas, ça vous suffit pas ?
Réponse de le 23/12/2012 à 11:57 :
Une population qui vieillit et qui réclame de plus en plus de soins, ça coûte des sous. Alors arrêtez votre opposition privé contre public. Va falloir mettre la main à la poche, on est d'accord, mais ça n'a rien à voir avec ce que vous dites. On va droit vers une médecine de classes, ça vous oubliez de le mentionner, c'est tout !
Réponse de le 23/12/2012 à 13:41 :
Arrêtez avec vos phrases toutes faites. Je propose des solutions en face de problèmes. Et que proposez vous ?
Réponse de le 23/12/2012 à 14:15 :
Vous proposez d'entériner la médecine de classes. Si c'est ça votre solution, elle conviendra aux 1% de très aisés. Vous savez, ces pleurnichards qui hurlent aussi à la mort quand on leur demande de payer des impôts mais dont la fortune et les revenus ne font que croitre pendant que les 99% restant voient leur niveau de vie stagner et régresser. Je propose de s'inspirer du système de santé britannique pour répondre à votre question, s'inspirer et l'améliorer. Ps : pour le prêt à penser " y a ka privatiser" : vous vous posez là...
Réponse de le 23/12/2012 à 16:04 :
Que proposez vous ?
Réponse de le 23/12/2012 à 16:26 :
Lisez ceci : instructif ... C'était avant la crise bien sûr et les inepties de David Cameron
http://vupar.org/2010/04/21/le-systeme-de-sante-francais-compare-au-systeme-de-sante/
Réponse de le 23/12/2012 à 16:56 :
Quels sont vos solutions pour ceci : "les files d attente dans les urgences, les hôpitaux publics en faillite comme en Bretagne, car aucun médecin ne veut s y installer, car région pas attractive." ?
Réponse de le 23/12/2012 à 20:06 :
Ca doit être ça : la Bretagne n'attire que des retraités...
Réponse de le 24/12/2012 à 11:30 :
Et ? Vos solutions ?
a écrit le 23/12/2012 à 10:37 :
Qu'ils disent la vérité, ils quittent la France pour payer moins d?impôts.
En même temps, ils ont raison de quitter la France ! Il faudrait privatiser ce qui ne marche pas : l'école (un échec), la télévision (un échec), les infirmiers (un échec) , pour payer moins d?impôts, car le système social français ne fonctionne pas. Et certains fonctionnaires sont impossibles à virer, ce qui rend ce système impossible à réformer.
Réponse de le 23/12/2012 à 10:56 :
La retraite et la sécu coûte 30 points de PIB et génère des dettes publiques.
Que chacun se paye ses vieux jours et sa couverture santé avant de (seulement) râler contre les fonctionnaires...
Réponse de le 23/12/2012 à 11:35 :
Et pourquoi pas ? De plus en plus de Français prennent une complémentaire de retraite privée et une mutuelle de santé privée, donc privatiser tout cela est chose très facile. Cela va arriver.
a écrit le 23/12/2012 à 10:26 :
ah ! toutes ces migrations de population financées par l'appât du gain !!!! il est loin , le temps des beatniks !!!!
Réponse de le 23/12/2012 à 10:35 :
Je voulais dire "motivées" par l'appât du gain et non financées
Réponse de le 23/12/2012 à 13:21 :
...et les Beatniks, ils ont créé combien d'emplois ???
a écrit le 23/12/2012 à 10:21 :
Il ne doit pas connaître le système des tranches car ça doit être encore un assisté qui ne paie pas d'impôts :)
a écrit le 23/12/2012 à 10:19 :
Alain Afflelou a raison. Ça pue le climat anti entrepreneurs, anti personnes qui réussissent. Bref c'est de la jalousie ! La France continuera sa dynamique de pays en voie de sous développement (et son taux de chomage qui va rejoindre celui de la grece ou de l'espagne). Bon courage à tous, en Suisse et au RU les français qui se lèvent tôt sont traités avec respect !
Réponse de le 23/12/2012 à 10:33 :
Oui, on est jaloux, votre morale judéo-chrétienne ne nous dissuadera pas de le dire ,nous sommes jaloux, nous estimons qu'il est anormal qu'il y ait autant d'inégalités de revenus entre les gens, nous voulons gagner davantage et ne pas vous laisser vous empiffrer sans partager. Nous voulons nous aussi notre part du gâteaux NOUS SOMMES JALOUX ET LE REVENDIQUONS BIEN FORT ; votre richessse est indécente car gagnée g^race à une main d'oeuvre bon marché . ...... NOUS SOMMES JALOUX et c'est tout à fait sain !!
Réponse de le 23/12/2012 à 10:41 :
Moi je préférerais un climat anti rentes : stop aux privilièges fiscaux anti concurrentiels, à bas les centaines de niches que le contribuable compense, à bas les régimes spéciaux des fonctionnaires qui ne se justifient plus, à bas les déductions de frais professionnels des retraités ...
Réponse de le 23/12/2012 à 15:19 :
Ouinoussommesjaloux + un ! et comment !
Réponse de le 23/12/2012 à 16:02 :
Vous voulez partager ça des autres et vous laisser vivre ? attendre que ça tombe tout cuit grace au boulot des autres !!! Mettez vous donc au boulot: créez votre entreprise, créez des emplois, créez des richesses ... et revenez nous parler de partage !!!
Réponse de le 23/12/2012 à 16:15 :
"oui NOUS SOMMES JALOUX " et "framboise" discutent en apparté. Le premier dit à la seconde : -"si tu avais la fortune de Bernard Arnault, tu en partagerais bien 75% que tu paierais en impôt, et tout ça avec le sourire ??" -Bien sur répond "framboise". Et toi, si tu avait la richesse de G.Depardieu : tu resterais en France pour partager avec les autres? Evidemment, répond son interlocuteur. Un 3e larron passe à proximité et leur demande : "Et si vous aviez une voiture, vous accepteriez de prendre un auto-stoppeur à chaque fois que vous avez une place de disponible dans votre voiture ?" Ah ça : JAMAIS !! répondirent-ils en choeur ! "Mais pourquoi ?" demanda le nouveau venu stupéfait : "Mais parce que la voiture, on l'a !!!"
Réponse de le 23/12/2012 à 19:31 :
oui, nous sommes jaloux , nous ne voulons plus être de la main d'oeuvre mal payée pour que montent les actions, pour que grossissent les profits des actionnaires pour que s'enrichissent encore plus ces exilés . OUi nous sommes jaloux des riches car nous voulons plus de justice, moins d'inégalité . ET AU FOND , POURQUOI CES TYPES SONT-ILS SI RICHES ??? QU'EST-CE QUI JUSTIFIE ça ??? leur talent, leur intellligence, ou leur héritage à préserver ?????
Réponse de le 23/12/2012 à 20:48 :
on vous la dit : "Mettez vous donc au boulot: créez votre entreprise, créez des emplois, créez des richesses ... et revenez nous parler de partage !!! " ... mais jalouser les autres en vivant du RSA, des allocs, ou pire en etant fonctionnaire (ou assimilé) qui reste le c.l sur une chaise en attendant les subsides qui viennent des impots des autres, en attendant les création d'emplois qui viennent des efforts des autres, en attendant la création de richesse que les autres ont fait prospérer, c'est "MINABLE", comme le dit mal-à-propos not'1er ministre !!!
Réponse de le 24/12/2012 à 9:36 :
quand on créée des produits à foutre sur des rayons, qui procurent des richesses pour soi-même en exploitant une main d'oeuvre bon marché, qui plus est asiatique, on n'a aucun mérite, bien au contraire , on est nuisible à la société.
a écrit le 23/12/2012 à 10:19 :
M. Afflelouy a bien raison de quitter ce pays où la chasse aux riches rend le climat nauséabond.
Réponse de le 23/12/2012 à 10:46 :
La chasse aux pauvres que prônent les rentiers, ça c'est à vomir. Le même climat fasciste que dans les années 30 et qui a conduit à la guerre.
a écrit le 23/12/2012 à 10:13 :
Il a raison.
"Il n'est pas si fou, afflelou"
a écrit le 23/12/2012 à 10:06 :
bon ça tombe bien j?hésitais pour trouver un opticien ! maintenant je sais lequel je ne prendrais pas.
Réponse de le 23/12/2012 à 13:36 :
choisissez en un qui fait tout livrer en direct de chine : ça fait gagner du temps sur le transport !!!
a écrit le 23/12/2012 à 10:05 :
Qu'en est-il des biens immobiliers et de leurs rendements détenus à l'étranger par des résidents en France ( Français et Etrangers ) et non déclarés dans leurs déclarations fiscales en France ?
Il faut voir ... par exemple au Maroc, au Cameroun, en Tunisie, aux USA, au Canada, en Grèce, en Espagne, au Portugal, etc., etc., etc.
Euh, ça se chiffre à combien tout ça ? en milliers de milliards d'euros ?
Réponse de le 23/12/2012 à 15:22 :
grossier, en plus ! ouarfff!
a écrit le 23/12/2012 à 9:55 :
Il a du prendre une paire de lunettes .... en regardant son imposition !
a écrit le 23/12/2012 à 9:38 :
Mais qui regrette 1789 ?
a écrit le 23/12/2012 à 9:25 :
je n'achèterai plus jamais les lunettes d'AFFLELOU , je m'en fous . Je ne supporte pas ces gens aussi cupides , aussi mesquins. D'ailleurs , rien ne justifie de telles rémunérations , de tels profits. La première des choses à faire , c'est de réduire leur rémunération , ça fera baisser leurs impôts. Aussi talentueux qu'ils prétendent être, il n'est pas justifié que ces riches gagnent autant .
Réponse de le 23/12/2012 à 9:56 :
ben voyons !
a écrit le 23/12/2012 à 8:34 :
Les malhonnêtes, cher confrère, ce sont les rentiers du public et du privé, tous les planqués de l'état et tous les assistés fiscaux, tous les bénéficiaires de régimes spéciaux, qui non seulement vivent sur le dos des actifs du privé, mais qui détournent systématiquement l'attention sur les immigrés ou les pauvres. Je suis frappé d'entendre de plus en plus souvent chez les fonctionnaires des propos contre les "privilégiés du RSA" alors que eux ont l'emploi à vie, des retraites bonifiées et des rémunérations qui progressent ! Je ne vous parle pas des rentiers de l'immobilier qui hurlent contre les allocations logement (payées par les salariés et patrons) dont bénéficient les immigrés, n'empèche que les rentiers sont bien contents de les empocher en loyers (qui progressent plus que l'inflation)
Réponse de le 23/12/2012 à 9:58 :
+1
Réponse de le 23/12/2012 à 10:39 :
+1000
a écrit le 23/12/2012 à 8:24 :
Je serais curieux de voir vos notes de collège et lycée en histoire ! (Ah mais bien sûr : l'histoire a été écrite par des socialo communistes comme Braudel, qui c'est bien connu était un épouvantable gauchiste...)
Bref... Vous vivez sur la planète des rentiers probablement, celle qui est fiscophobe mais où on entend bien profiter d'un généreux système de retraite et de protection financé par... les autres ! Donc vous lancez une "croisade" anti pauvres, oubliant que les politiques pro-rentiers de nos voisins allemands ont produit 2 points de pauvreté en plus qu'en France et que 5 millions d'allemands sont sortis de la classe moyenne en 10 ans...
Sinon 90% des gains de productivité depuis 2008 tombent dans les mains des 1% les plus riches sur cette planète ! A part ça les pauvres spolient les riches ?
a écrit le 23/12/2012 à 8:22 :
Les français n'aiment pas les riches mais jouent comme des malades au loto avec l'envie folle de devenir riches ! Allez y comprendre quelque chose !
a écrit le 23/12/2012 à 8:18 :
Quand on fait des marges commerciales telles que l'on peut faire deux ou trois paires de lunette pour le prix d'une, quand on profite de la caution de la sécurite sociale pour faire payer des prestations ehontées par les complementaires, quand on pousse a la consommation par des relances tout les ans pour refaire des lunettes avec une ordonnace non périmée...au moins on a le respect du pays qui permet de faire sa fortune dans ces conditons et puisqu'on fait dans le fric et non le social au moins on a la décence de contribuer a ce systeme en payant ses impots rubis sur l'ongle.
Réponse de le 23/12/2012 à 19:40 :
+ 10000 Tout est dit.....
a écrit le 23/12/2012 à 8:14 :
Bravo ! En 14-18 et en 39-45, ce sont les aristocrates et le peuple qui sont allés se faire défoncer la tête ! Les bourgeois et les rentiers dans le meilleur des cas sont restés à l'arrière. Quant aux artistes, certains comme Jean Gabin ont eu une conduite exemplaire.
Nos rentiers modernes qui n'aiment pas les immigrés et l'impôt : en cas de guerre ce ne sont pas eux qui monteraient des mouvements de résistance comme le groupe Manoukian... Ils n'aiment qu'une chose : leur fric !
a écrit le 23/12/2012 à 8:12 :
Je suis attéré par les réactions des 50% de Français qui passent leurs temps ici, pendant que les autres vont travailler !!
Vous souffrez de ce que les Anglais appellent le syndrome "NIMBY" (not in my backyeard) .... pas dans mon jardin en Français. Tant que ce sont les autres, vous voulez bien qu'ils payent POUR VOUS ! Cependant, si vous aviez pu être à leurs places, vous seriez également partis !!! QUI PEUT ACCEPTER DE TRAVAILLER PLUS DE LA MOITIE DE SA VIE POUR RIEN !!! (et maintenant plus des 3/4 !).... Bref, vous êtes malhonnêtes !
Réponse de le 24/12/2012 à 10:53 :
Certes, mais calmons-nous. Entre votre travail, si vous êtes "petit entrepreneur" et celui d'un Afflelou, d'un Depardieu ou encore d'un Arnault, il doit y avoir un très large fossé. Ces personnes ne passent certainement pas probablement comme vous, 9, 10 ou 12h par jour à tenter de trouver des fonds, des banques, des clients. Je pense que leur importance leur permet d'attendre cela. ce qui fait une nette différence. Que Depardieu ait du talent, il est vrai, mais quel est le denrier fim digne de ce nom qu'il ait tourné? Arnault a le talent de l'achat et Affelou, celui de faire payer la sécu, c'est-à-dire nous. Alors cherchons des idées à faire payer par les autres, inutiles, superficielles ou nécessaires, mais sans mettre un sou (combien est payé un opticien chez Afflelou????) et acceptons de payer 75% au dessus du premier million. Pour ma part, je m'arrête à 9999.000?
a écrit le 23/12/2012 à 8:07 :
Les rentiers qui ne créent rien, à part des bulles immobilières et des régimes spéciaux de retraite, soutiennent Depardieu et Afflelou qui sont des entrepreneurs eux. Les entrepreneurs sont contraints de partir parce que les rentiers bloquent la société et verrouillent les élections. Ce sont des conservateurs qui veulent profiter de bonnes retraites et d'une couverture santé, mais ils ne veulent pas la payer, laissant ce soin aux jeunes en leur "donnant" en héritage leurs dettes. d'ailleurs ils ne paient pas les impôts et cotisations qu'ils devraient. La fiscalité est à revoir de fond en comble, idem pour le financement de la protection sociale : les charges sur les entreprises doivent massivement baisser, les niches fiscales des particuliers, notamment sur l'immobilier doivent toutes êtres supprimées, l'épargne dans l'investissement d'avenir favorisée.
a écrit le 23/12/2012 à 6:57 :
@Simplement: Vous parlez, comme notre cher president, de l'Amour d'un mariage force. Je pense que notre cher president, ses penseurs et defenseurs reflechissent trop simplement. Pensez-vous que votre contribution par vos impots au remboursement de la dette de la France est superieure a celle de Depardieu, Afflelou ou Arnault ? Si oui et que vous restez encore en France, je m'inclinerai.
a écrit le 23/12/2012 à 0:31 :
Mouais... Mr Afflelou a amassé une fortune de 180 millions d'euros dans ce pays confiscatoire qu'est la France et ce, en vendant des lunettes...
A titre de comparaison, les laureats d'un prix nobel se partagent 900 000? et un laureat de la médaille fields 10 000?.
Réponse de le 23/12/2012 à 8:06 :
A titre de comparaison, combien ont perçu Jean-Sébastien Bach ou Louis Pasteur pour l'ensemble de leur oeuvre ? Des comparaisons stupides, on peut en faire beaucoup si l'on s'y met. La question n'est pas ce qu'il a perçu en vendant des lunettes, mais le droit de conserver le fruit de ses efforts, qu'il s'agisse d'un euro ou d'un milliards. C'est à l'impôt de se justifier et non à la fortune.
Réponse de le 23/12/2012 à 15:38 :
Quoi qu'on en dise, la vente de lunettes est suffisamment subventionnée par l'état (CMU, sécu) pour qu'Afflelou puisse se vanter de s'être enrichi sans être aidé par le contribuable.
Et je ne compte même pas l'utilisation directe ou indirecte du service public par son entreprise.
Donc 100 millions d'euros pour le fruit de ses efforts me parait légèrement surévalué...pour quelqu'un qui n'est pas un prix nobel.
Réponse de le 23/12/2012 à 16:20 :
"lunettes est suffisamment subventionnée" : Vous avez jamais du mettre les pieds chez un opticien, vous !!!
a écrit le 22/12/2012 à 23:31 :
C'est fou ce que les quelques 10% d'ultra-riches dans le monde sont affolés de payer quelques impôts, ils fuient partout, de Chine, de Russie, de Grèce, de France, s'affolent aux Etats-Unis avec les discussions budgétaires, visiblement c'est la panique chez les ultra-riches ! Dur dur d'être ultra riche au temps de la mondialisation et s'il y avait une guerre ce serait terrible pour eux, çà devient difficile de se planquer !
Réponse de le 26/12/2012 à 0:29 :
en urss l'impot max sur le revenu est de 15% !!!!!!ca ne doit pas tellement faire fuir les russes!!!!et en chine pays communiste 50% !!!!!!alors la france avec 75%§§§§§§§§§§§
a écrit le 22/12/2012 à 23:17 :
So on doit payer 75% d'impôt sur 1 million de revenu, il ne reste "que"250000 € pour vivre. J'aimerais bien qu'il ne me reste que 250000 pour vivre !
Réponse de le 23/12/2012 à 1:26 :
Vous connaissez quand meme le systeme des tranches d'impot. vous avez déjà entendu que les impots se paie par tranches? Ce n'est pas 75 % de 1 Million. Vous sortez de quel terrier?
a écrit le 22/12/2012 à 23:17 :
@ simplement. Vous dites : pourquoi les riches ne paieraient-ils pas ? Parc que que vous pensez qu'ils ne payent rien ? Réécoutez ce que disait Rocard de la fiscalité française, qu'il jugeait
excessive (Europe 1), mais aussi sur d'autres sujets de société, et vous serez étonné par ses réponses. Et c'est pourtant un homme de gauche !
a écrit le 22/12/2012 à 22:37 :
Une "Guerre", quelle guerre? Certains patrons, pas tous, loin de là, parlent de "guerre" et désertent les premiers.
Hors de toute considération politicienne, le discours présidentiel me parait frappé au coin du bon sens: "je ne rentre pas dans la polémique entre artistes", mais il ajoute "Si on aime la France, on doit l'aider" Son prédécesseur avait dit "la France, on l'aime ou on la quitte". Visiblement, ses amis acteurs ne l'aiment pas trop (Obelix en Belgique et Asterix à Londres). Ce même prédécesseur se jetait sur toutes les polémiques avec délectation et un vocabulaire aussi limité que ses arguments. "Si on aime la France, on doit la servir", ce n'est pas un discours de division. Bien sur il faut surveiller l'application d'une justice fiscale, tout le monde doit payer. Les gens modestes payent, cela parait évident. Pourquoi les riches ne paieraient ils pas? Ce n'est pas une "guerre" comme le dit un lunetier aveugle et sourd et si c'est une guerre, tout le monde doit la faire.
Réponse de le 23/12/2012 à 0:23 :
Les français sont idiots et pensent comme en 1945. La réalité est la suivante vous imposez trop les plus riches et bien ils s en vont. Que croyez vous? Que seule la France est un pays ou il fait bon vivre? Et bien non vs aurez beau jalouser (oui de la jalousie) les plus aisés et hurler sur leur manque de patriotisme (à l heure de la mondialisation la bonne blague) ils s en iront avec leur argent et l investiront ailleurs. Et vous les jaloux vous feriez pareil à leur place. Enfin question simple, pq tout le monde ne paye pas l'impot? Pourquoi tant de gens ne participe pas au sauvetage de notre pays? Pq seuls les plus riches (ceux qui ont un boulot en fait) doivent payer et faire l'effort d'économiser chaque mois pour le payer limpot, les taxes? Venez donner des lecons de moralite ensuite.
Réponse de le 23/12/2012 à 6:43 :
@Simplement: Vous, comme notre cher president, vous parlez de l'Amour d'un mariage force ;-))) Je crois que vous reflechissez trop simplement....
Réponse de le 24/12/2012 à 10:57 :
Demandez aux riches, anglais, grecs, belges, américains s'ils restent chez eux. Humaine la cupidité, humaine, l'envie. Il nous ben l'accepter, alors régulons, exigeons et défendons. Personne n'a envie de se voir confisquer autant d'argent, mais il le faut... Et une fois de plus, lorsque l'on a payé 145 millions ? dans sa vie, c'est que l'on en a gagné bien plus et avec les niches fiscales. Croyez-vous donc que ces gens aillent déjeuner avec des tickets restaurants? Il est exceptionnel qu'ils payent quoique ce soit, tout leur est offert et certains même réclament quand vosu et moi payons rubis sur l'ongle...
a écrit le 22/12/2012 à 22:25 :
Il y a des moments dans la vie où on a le droit de fermer sa gueule. Monsieur Afflelou a manqué cette occasion. Il se casse et grand bien lui fasse.
Réponse de le 23/12/2012 à 0:52 :
Petit esprit ... Quel dommage de ne pas utiliser votre intellect pour comprendre les dommages provoqués par l exil d entrepreneurs ... Dire que pour compenser un seul exilé il faut des dizaines de milliers de gens comme vous pour compenser la seule perte fiscale ... Joyeuses fêtes quand même :)
a écrit le 22/12/2012 à 21:31 :
Messieurs les créateurs d'entreprise, venez dans les Ardennes, une terre avec 3 capitales européennes à moins de 2 h de voiture : Paris, Bruxelles, Luxembourg, vous aurez droit au BER, un dispositif exceptionnel d'exonérations fiscales pendant 7 ans valable jusqu'au 31/12/2013 : exonération d'IS, réductions de cotisations sociales etc
a écrit le 22/12/2012 à 20:39 :
c'est indéniable quand on fait partir des riches on fait partir de la richesse, la France a besoin de cette richesse... C'est indéniable et indiscutable. Qu'ils soient mal vus ou bien vus, qu'importe, ils doivent rester en France
Réponse de le 22/12/2012 à 21:43 :
Et la crise actuelle vous a donc "échappé"... Bravo. Donc, bonne crise à vous. Vous n'allez pas être déçu du voyage... Sinon, ce que vous avez planqué en paradis fiscal va AUSSI s'évaporer. Manque de "bol"...
a écrit le 22/12/2012 à 20:02 :
Son hsitoire de payer des impôts en France, c'est du pipo, parce que les accords prévoient que si tu paies des impôts dans ton pays de résidence, t'en paies pas en France et vice-versa. Rien de plus logique, qui veux payer 2 fois :-)
Réponse de le 23/12/2012 à 1:22 :
Vous aussi vous avez compris le cirque de Afflelou. Il croit que les lecteurs sont bêtes. Pas besoin de porter ses lunettes pour y voir clair!
Réponse de le 23/12/2012 à 17:25 :
@Linus: et en plus de nos jours, il y a pas besoin d'être sur palce pour "gérer" l'entreprise. Des preuves: Mittal depuis l'Inde, ou même Mulliez (Auchan) ou Arnault depuis la Belgique. Afflelou pourrait donc tout aussi bien gérer depuis un trou en Bretagne. Ce qui m'amène à dire et à répéter que ses excuses, c'est du gros pipo et que tout simplement, il se tire comme les autres. C'est son droit, mais il ne faut pas qu'ils nous prennent pour des c...
a écrit le 22/12/2012 à 19:55 :
Il y a ceux qui s'investissent avec leur pognon ,prennent des risques ceux qui en veulent une partie ,ceux qui ne font rien mais qui voudraient bien une part et puis il y a ceux qui profite du système criant au scandale des expa ,comme Torreton Conseiller a Paris élu sur la liste de Delanoé mais ne vient plus au Conseil depuis le 9 février 201 ,continu de toucher 4807 euros 62 /mois ,Je vous invitent à lire "la petite poule rousse" écrit de Ronald Reegan
Réponse de le 22/12/2012 à 20:54 :
@sauros: pour une fois on est d'accord :-)
Réponse de le 22/12/2012 à 23:09 :
+1 sauros
a écrit le 22/12/2012 à 19:40 :
Quand on a l'impression de ne pas appartenir a une communauté, on trouve injuste d'y participer par le prélevement imposé! Et cela va être de plus en plus ressentie du fait de la disparition d'un certain patriotisme et de la politique du chacun pour soi!
a écrit le 22/12/2012 à 19:31 :
Ce qui m'étonne autour de cette date de 1789, c'est l'extraordinaire melon qu'ont ces starlettes et chefs d'entreprise pour se croire aristocrates au motif qu'ils ont réussis à faire fortune. Mais ce ne sont que de pâteux bourgeois là où l'aristocratie avait le courage du sang des croisade dans les veines. Rien à voir avec les gueux. Il ne faut pas mélanger la noblesse de l'âme et la noblesse du portefeuille ; la seconde ne vaut que pour le troc.
Réponse de le 23/12/2012 à 8:07 :
En fait vous ne comprenez pas le sens de la tyrannie: en 1789 l'aristocracie nous tyranisait le peuple qui travaillait dur avec divers impots. Elle croquait tout avec grand faste... Maintenant, de nos jours, ce sont les bobos socialo-anarcho-communistes tels les journalistes et 'elites politiques' qui nous terorisent avec leurs impots et taxent et nous dressent lea uns contre les autres. Le fric est croque dans des programes sociaux demesure... C'est la tyrannie douce sociale democrate... Il faut se reveiller mon ami!...
a écrit le 22/12/2012 à 19:25 :
Monsieur Afflelou a ses opinions et elles sont respectables. Je note juste que depuis le déclenchement de la crise de 2008, 90% de la richesse produite dans le monde est allée à 1% de la population. Je vais le dire autrement : 90% des gains de productivité convergent dans les poches de 70 millions de personnes, qui laissent aux 6 milliards 930 millions autres habitants 10% On imagine bien que ces 10% sont assez inégalement répartis ... Je pose une simple question : qui peut me démontrer que ce système est efficace et durable ? Je rappelle aux "économistes" qui prendraient la peine de me répondre que le chômage progresse et la récession gagne dans les pays développés, qui sont eux-mêmes les clients des pays émergents.
a écrit le 22/12/2012 à 19:12 :
En effet. Comme dit le camarade warren buffet : "il y a une guerre des classes, et dans cette guerre, c'est notre classe qui est en train de gagner."
a écrit le 22/12/2012 à 18:48 :
Il y a ceux qui sont partis, ceux qui rêvent de le faire mais n'en ont pas la possibilité ... et les autres : les 53% de français non-imposables et les fonctionnaires !!!
Réponse de le 22/12/2012 à 19:09 :
Vous oubliez les millions d'assistés dans les 53 %.
Réponse de le 22/12/2012 à 19:41 :
Tout le monde paie des impôts (TVA)
Réponse de le 22/12/2012 à 20:00 :
oui,tout le monde paie des impôts et la TVA pèse bien plus sur les pauvres que sur les riches !!! Il y a 25 millions de français qui se font exploiter , vampiriser par les autres qui se prennnent pour une élite et qui considèrent que tout leur est dû.
Réponse de le 22/12/2012 à 20:04 :
@François,
Ceux qui consomment seulement ! pas ceux qui vivent de la recuperation, du systeme D et des restau du coeur
Réponse de le 22/12/2012 à 23:12 :
vigil
Réponse de le 22/12/2012 à 23:24 :
à Satan : un impôt est un impôt : c est sans dout cruel pour vous mais c est la réalité. Être pauvre et se rendre au restau du c?ur serait donc constituif d un délit ? Consternant !
Réponse de le 23/12/2012 à 0:07 :
Présentez vous aux présidentielles!
Mitt Romney avait fustigé les 47% d'assistés américains... et il a fait un score de 47%!
Pour vous c'est 53% d'assistés, vous êtes sûr de gagner!
a écrit le 22/12/2012 à 18:46 :
Tant que ce gouvernement ne comprendra pas que c'est SA politique fiscale et économique qui décourage de s'investir en France, les conséquences seront là : les investissements seront fait ailleurs !!! On peut faire de beaux discours autant qu'on le souhaite, ce sont les résultats qui comptent et ce n'est pas avec du vinaigre qu'on fait rentrer à la ruche, les abeilles les plus laborieuses !! Pour être plus discrètes, les grosses entreprises délocalisent des services entiers (ressouces humaines, etc) plutôt que le siège social, plus visible, mais le résultat est encore pire... surtout en termes d'emplois !!!!
Réponse de le 23/12/2012 à 8:33 :
il suffit. la politique de droite menée depuis pres de 20 ans a mene le pays a uns situation economique catastrophique. nos patrons veulent le liberalisme mais pas la concurrence ou la contre façon, ils veulent les recettes mais pas les charges, ils ont plus de niches fiscales que les vrais besogneux, ils ont toujours dit que c'etait eux qui créeait le travail alors que l'on voit chaque jour que c'est le travail des autres qui crée leur fortune. La délocalisation est pire encore puisqu'elle consiste a faire fabriquer par des gens des produits qu'ils ne peuvent pas s'acheter ce qui a terme grippe le systéme. Ce mode économique est foutu mais nos dirigeants de droite ou de gauche, tous formés a la même école et a la même culture sont incapable d'inventer un autre systéme avec un meilleur partage travail/richesse. La misere des peulples augmente et la grogne monte, le systeme va exploser dans la douleur parce que personne n'aura voulu voir plus loin que le bout de son nez.
a écrit le 22/12/2012 à 18:46 :
Tant que ce gouvernement ne comprendra pas que c'est SA politique fiscale et économique qui décourage de s'investir en France, les conséquences seront là : les investissements seront fait ailleurs !!! On peut faire de beaux discours autant qu'on le souhaite, ce sont les résultats qui comptent et ce n'est pas avec du vinaigre qu'on fait rentrer à la ruche, les abeilles les plus laborieuses !! Pour être plus discrètes, les grosses entreprises délocalisent des services entiers (ressouces humaines, etc) plutôt que le siège social, plus visible, mais le résultat est encore pire... surtout en termes d'emplois !!!!
a écrit le 22/12/2012 à 18:43 :
Polémiques stupides, l'évasion fiscale se fait en un clic de souris vers Singapour ou Hong-Kong. Les histoires de Suisses et de Belgique sont les paradis fiscaux des années 80
Réponse de le 22/12/2012 à 19:36 :
C'est surtout qu'avec la nationalité Belge, il est moins scandaleux après de partir dans un autre pays... Mais il est étonnant de voir que ceux qui poussent des cris d'orfraies sont les mêmes à avoir voté pour une Europe ouverte et libre et des deux mains encore !
a écrit le 22/12/2012 à 18:08 :
En effet. Quoi de plus désagréable que de PAYER, et, surtout, des impôts. Lorsque je pense au nombre de personnes qui seraient heureuses de payer des impôts car cela prouverait qu'elles ont des revenus suffisant, cela pourrait éventuellement changer la vision de l'impôt... Et, comme pour l'état, trop d'impôt tue l'impôt et trop peu d'état tue le peuple.
Réponse de le 22/12/2012 à 18:34 :
"je pense au nombre de personnes qui seraient heureuses de payer des impôts car cela prouverait qu'elles ont des revenus suffisant". Cela ne prouverait qu'une chose: qu'ils sont capables de gagner ce qu'ils gagnent avant les impôts. De préférence sans rien faire pour avoir de quoi les payer ? Il ne vous vient pas à l'esprit qu'un type qui travaille 16h par jour mérite l'argent qu'il invente et qu'il crée par son travail. Tout est dû aux prétentieux.
Réponse de le 22/12/2012 à 19:29 :
Payer des impôts, d?accord. Faire des efforts,d'accord. Mais en aucun cas pour voir l'argent flamber dans le délire de politiques démagogiques. Assez du social clientélisme !
a écrit le 22/12/2012 à 17:40 :
sauf erreur, celà fait déjà plusieurs années qu'Alain Afflelou est résident GB
a écrit le 22/12/2012 à 17:26 :
1789 !!! les mêmes causes provoquent les même effets
Réponse de le 22/12/2012 à 18:49 :
Ce sont maintenant les fonctionnaires qui tiennent lieu que la noblesse occupait ... Ah çà ira , ça ira !!!!
a écrit le 22/12/2012 à 17:19 :
Le patriote français est celui qui travaille beaucoup , voire plus , dépense moins , économise , ne s'endètte pas sur le compte des générations futures,exporte au maximum , ne tend pas la main aux 600 Milliards d'Euros de tranfers- cadeaux - fiscaux .
Le patriote peut ètre citoyen du monde, habiter Londres et aimer la France.
a écrit le 22/12/2012 à 17:07 :
Les lunettes Afflelou nesont pas indispensables aux français de droite d'en bas ... il en a été de même pour les lunettes Optic 2000 et les spectacles de Jonnhy Halliday que nous boycotonts depuis 2007 ... et il en sera de même pour les produits de Bernard Arnault ... et il en est ainsi pour les merdes de Dacia Renault qui tuent les emplois français au profit de l'exploitation de lesclavage ... toutes ces entreprises précitées ont vécu sur le dos des français, et de la France ...
Réponse de le 22/12/2012 à 18:39 :
Boycottons tout ce qui n'est pas fait dans notre village ... et on aura plus rien : bel avenir que vous bous proposezlà !!!
Réponse de le 22/12/2012 à 19:31 :
Je ne penses pas que tu leu manquera beaucoup. A mon avis, ni Afflelou, ni Optic 2000 n'ont besoin de toi pour assurer leur bénéfice. Et finalement, c'est peut-être tant mieux.
a écrit le 22/12/2012 à 17:01 :
les français en avait marre de payer des impots et taxes diverses devenus excessives.
Réponse de le 22/12/2012 à 18:59 :
Je ne crois pas que cela soit conforme à l'histoire.
a écrit le 22/12/2012 à 15:46 :
Entre les entrepreneurs et investisseurs qui partent et ceux qui restent mais n'ont aucune envie actuellement d'investir et donc d'embaucher, ce gouvernement va mettre l'économie de la France à genoux. Les français demanderont alors des comptes à François HOLLANDE. Il espère que cela ira mieux en 2014. Quelles sont les entreprises qui vont pouvoir attendre un an ? Trop d'apprentis, trop d'amateurs, illusion puis désillusion.
Réponse de le 22/12/2012 à 16:54 :
l'excuse est deja prete ' c'est la faute a sarkozy'
Réponse de le 22/12/2012 à 19:32 :
Ben il n'est pas parti, lui?
a écrit le 22/12/2012 à 15:42 :
Demander un effort fiscal à Rafletout ( comme les opticiens indépendants l'appellent) et consorts, ce n'est pas leur faire la guerre ni les insulter ! Par contre, on assiste bien à une guerre de tranchées des riches vis à vis de la nation en faisant quelques scoops médiatiques ! il ya de très bons opticiens mutualistes et de très bon films sans Depardieu !
Réponse de le 22/12/2012 à 16:55 :
quand la gauche se prend pour le front national, avec des lecons de morale patriotique, c'est que le pays va mal
Réponse de le 22/12/2012 à 17:57 :
On a bien compris que la droite copéiste ne s'intéresse qu' à son portefeuille. Le pays se sauvera sans eux !
a écrit le 22/12/2012 à 15:32 :
peut on dire que nos senateurs qui pour 2013 se sont voté une prime de chauffage de 3945 euros sont des patriotes,peut on dire que nos deputés qui se sont voté des retraites exorbitantes sont des patriotes,peut on dire que les rsa professionnels sont des patriotes ne decourageons pas ceux qui produisent de la richesse,,,,,
Réponse de le 22/12/2012 à 17:18 :
Encore une fois le mythe de la prime de chauffage. Ce sont les personnels du Sénat qui en bénéficient, pas les Sénateurs.
Réponse de le 22/12/2012 à 19:14 :
Les sénateurs sont exemplaires avec des régimes de retraites spéciaux. La veuve d'un sénateur perçoit 100 % de la pension de son défunt mari. La veuve d' ouvrier même pas 50 %. Il suffit d'un mandat de 5 ans à un député pour obtenir une retraite. Mais 42 ans de travail pour un ouvrier. C'est cela la République exemplaire. Plus exemplaire pour les uns que pour les autres.
a écrit le 22/12/2012 à 15:28 :
Les guerres civiles commenceront sur fonds de chômage grandissant, de misère sociale faute d'argent pour continuer à financer l'assistanat puis dégénéreront rapidement en affrontements communautaires ethniques, raciaux et religieux et se généraliseront à toute l'Europe. Etes-vous prêts?
Réponse de le 22/12/2012 à 17:16 :
Les guerre civiles n'existent pas @Mephistos. les peuples sont capables de subir à l'infini sans broncher si ils ne trouvent pas sur leur chemin un Jésus Christ. Ils se trouve que des opportunistes provoquent des "révoltes civiles" pour devenir calife à la place du calife et rendre au centuple à ceux qui les ont financé. La guerre civile est donc la main de l'étranger sur le pays. L'actualité récente pour laquelle malheureusement notre pays est actif le prouve.
a écrit le 22/12/2012 à 15:27 :
La référence pour 1789 leur fait peur, pas à moi. Si l'on pouvait revivre la nuit du 4 aout 1789, nuit ou l'assemblée à voter l'abolition des droits féodaux et des privilèges, notre pays redonnerait de l'espoir. Nous sommes 99% de la population mondiale au service des 1% de privilégiés. Cela ne durera pas éternellement., ne leur en déplaisent.
Réponse de le 22/12/2012 à 16:57 :
j'aime les gens qui ont la grande gueule, mais qui font dans leur pantalon le jour venu... vous n'avez jamais connu la guerre et pour vous un pauvre c'est qqun qui n'a meme pas un iphone5... cela dit vous avez raison, les riches comme vous exploitent les pauvres qui eux, vivent dans le tiers monde
Réponse de le 22/12/2012 à 18:37 :
Réponse de Churchill complétement à coté de la plaque. Que vient faire l'iphone 5, 39-45 dans sa réponse ? Un peu de cohérence SVP
a écrit le 22/12/2012 à 15:24 :
1789 se profile de nouveau en raison des mêmes abus. Il faut de nouveau mettre fin aux privilèges, au servage et au droit de cuissage.
Des têtes pourraient bien tomber de nouveau si le chaos social s'installe.
Réponse de le 22/12/2012 à 17:07 :
1789 a été financé par les anglais, la France a vécu ensuite une période de massacres et de déclin qui a duré 200 ans, les "200 dramatiques". A été installé une république scélérate. certainement pas une référence. Restons de notre temps en réclamant et en organisant une vraie liberté élective sur une vision économique et non politique.
Réponse de le 22/12/2012 à 17:21 :
tout à fait, abus d'impositions et taxes diverses qui pressurisent le peuple: tous avec depardieu contre la ponction publique et tous ces barons qui gaspillent notre argent!
Réponse de le 22/12/2012 à 19:51 :
Danton a dit en montant voir son bourreau : vous coupez la tete a un privilegie, mais vous ne couperez jamais la tete des privileges ..... Dont acte
L histoire c est le futur, n en deplaise aux ignorants de tout bord
a écrit le 22/12/2012 à 15:21 :
Un message fort et agressif qui devrait faire plaisir aux franchisés.

Cette prise de position reste malgré tout surprenante ne serait-ce qu'envers l'image de marque de son groupe. Le message renvoyé au grand public reste AMHA très négatif, et comme l'élégant et distingué Depardieu, il devrait s'attirer les foudres de la masse.

Bonne route et bon vent M.Afflelou.
a écrit le 22/12/2012 à 15:20 :
Peut-on faire entendre raison à des gens qui n'ont jamais rien compris à l'économie et pensent qu'en taxant à tour de bras ils parviendront à sortir ce pays de la m.... ou il se trouve par la faute des politiques qui ne pensent qu'a leur réelection ! Autant essayer de faire boire un ane qui n'a pas soif !
Cela fait 40 ans que des réformes en profondeur auraient du être menées, mais par lacheté les politiques ont laissé le pays partir en déliquescence afin de ne froisser personne, en faisant toujours plus de social sans s'interroger sur son financement !
On voir le résultat !
a écrit le 22/12/2012 à 15:17 :
Oui la France est bel et bien un paradis fiscal pour tous les bienheureux bénéficiaires d'indemnités non-imposables. (En France c'est bien connu, il y en a qui sont plus égaux que d'autres). On ne verra donc jamais un seul élu quitter la France. Patriotisme oblige.
a écrit le 22/12/2012 à 15:13 :
Pour une fois il n'est pas fou Alain Afflelou ! Blague à part il serait temps que ce gouvernement et la population française de manière générale regarde le monde d'aujourd'hui. Nous ne pouvons plus nous permettre ce modèle "social" si "généreux", ni financer des fonctionnaires et hauts responsables avec un statut à vie ! Je dirai même une rente à vie !
Oui nous avons besoin de personnes qui travaillent dans l'administration publique, de policiers, d'infirmiers, d'enseignants etc mais faut il conserver le statut de fonctionnaire tel quel ? A mon avis non.
Dépenser moins ne signifie pas réduire de manière bête et méchante les budgets dans tous les domaines. Que les responsables prennent leur courage et arrête de se cacher derrière les excuses/menaces des syndicats et autres corporations !
Réponse de le 22/12/2012 à 17:02 :
Vous prenez le problème à l'envers, si vous me permettez, @krok. La question n'est pas d'enlever mais d'élever. Ainsi il est possible de fournir un emploi à tous les français, le chômage étant une idéologie. L'autre question est de diriger les activités vers de la production de bien (l'industrie) ou de services de qualité et pertinents.le système social quant à lui est jugé "généreux" parce que cher, il est possible d'en réduire les coûts de façon importante en évitant de subventionner des entreprises du médicaments et des examens inutiles. Hormis ces excès notre système est tout ce qui est de normal.
a écrit le 22/12/2012 à 14:59 :
pour deux ou trois ans ... juste le temps que les 75 % soient enlevés !!!
on va l'appeler le lynx

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :