Hollande veut-il repêcher Pascal Lamy qui quitte bientôt l'OMC ?

 |   |  295  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
L'ex-commissaire européen a été reçu par François Hollande un mois après avoir rencontré Jean-Marc Ayrault. Les rumeurs se multiplient autour d'une nomination. Son étiquette de "social-libéral" pourrait faire des mécontents à gauche.

Pascal Lamy s'est-il vu proposer un maroquin dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault? Le directeur général de l'Organisation Mondiale du Commerce, n'a pas pipé mot de son entretien d'une heure avec François Hollande aujourd'hui. "Pour une fois, je ne dis rien", a-t-il répondu aux journalistes présents à l'Elysée, selon l'agence Reuters.

En novembre déjà, il avait rencontré le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Cet entretien avait alors nourri des spéculations autour d'une entrée au sein du gouvernement. D'autres rumeurs faisaient état d'une nomination à la tête d'une grande entreprise. Son nom aurait ainsi circulé pour prendre la tête d'EDF en lieu et place d'Henri Proglio, en délicatesse avec le gouvernement.

Le gouvernement pourrait également recourir à lui si les développements de l'affaire Cahuzac prenaient une autre tournure. Le ministre du Budget qui doit se défendre d'avoir détenu un compte en Suisse, suite aux informations divulguées par Mediapart qui s'appuie sur un enregistrement vocal.

Un social-démocrate trop libéral au goût de certains...

Le mandat de Pascal Lamy, 65 ans, à la tête de l'OMC s'achève en août prochain. Il dirige l'institution internationale depuis septembre 2005 après avoir été commissaire européen en charge du Commerce entre 1999 et 2004. C'est un proche de Jacques Delors, dont il avait été directeur de cabinet lorsque celui-ci était président de la Commission européenne entre 1985 et 1994. Pascal Lamy a ensuite été membre du comité exécutif du Crédit Lyonnais, avant d'en prendre la direction générale en 1999, année de sa privatisation.

Sa nomination pourrait faire grincer des dents à la gauche de la gauche. Il est considéré comme un social-démocrate, mais plus libéral que socialiste par ses détracteurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2013 à 16:25 :
c'est un choix misérable car lamy est directeur d'une organisation sans foi ni loi dans le libéralisme exacerbé ...il doit aller à l'ump plus proche de ses idées décomplexées...qu'il le reconnaisse déja...son bilan est catastrophique à l'omc avec un libre échangisme rejeté à l'umanité..
Réponse de le 19/01/2013 à 18:15 :
On doit se sentir bien, non, en ayant autant de mépris et d'insultes dans la tête?
Réponse de le 20/01/2013 à 9:41 :
"Rejeté à l'umanité"? Le lapsus est révélateur de l'idéologie et des lectures de l'auteur de ce post. Une mentalité du dix-neuvième siècle dont on peut s'étonner qu'elle soit encore populaire aujourd'hui. Pauvre France!
a écrit le 01/01/2013 à 23:09 :
Ce monsieur est plus libéral que le courant socialiste habituel, Hollande se rapprocherait il du centre? Ou à t il compris qu'il faut libéraliser l'économie? Je ne crois pas, il joue le jeu d'attendrissement des entrepreneurs pour mieux les piéger dans les années à venir.
a écrit le 30/12/2012 à 10:28 :
Entre socialistes, il n'y a pas de petits profits il y a que des profits et le camarade HOLLANDE qui promet que c'est maintenant qu'il nous coule veut conserver le camarade LAMY pour qu'il ne rencontre pas de fins mois difficiles. Ah l'argent que ne fait il pas faire pour un camarade
a écrit le 28/12/2012 à 12:44 :
le recuperer pour quoi faire ...??? pour dire ????si il n a pas encore compris ou est le probleme ....RIEN A ESPERER nous avons deja moitie trop d elus et de fonctionnaires
Réponse de le 28/12/2012 à 14:33 :
fonctionnaire ou pas, élu ou pas, notre pays a un besoin URGENT de femmes ou d'hommes de qualité.Pascal LAMY appartient à cette catégorie. Il a de plus, comme Raymond BARRE en son temps, cet avantage de sortir du serail politique classique.En revanche, s'il entre au gouvernement, pas question de lui attribuer un strapontin! Il doit etre Premier Ministre!!!
Réponse de le 28/12/2012 à 16:57 :
pour "sortir", lire: "ne pas etre issue de"
Réponse de le 01/01/2013 à 11:56 :
@burnouf : pour ma part je pense que Pascal Lamy devrait être jugé, ou qu'au moins une enquête approfondie soit réalisée. En effet, ce monsieur était commissaire européen au commerce en 2004 quand il a négocié les accords de l'OMC au nom de l'UE pour ouvrir sans contrepartie nos marchés à tous les vents (en particulier chinois). Bizarrement, moins d'un an après la signature, il est nommé Directeur Général de l'OMC. Tout ceci est cousu de fil blanc et c'est nous qui en payons les pots cassés avec un chomage de masse.
a écrit le 28/12/2012 à 11:13 :
Si cela se concrétaisait, ce serait une bonne initiative. Un peu plus de professionalisme au sommet de l'Etat ne peut pas faire de mal.
L'affrontement entre le libre-échangiste Lamy et le protectioniste Montebourg aurait du piquant. En espérant, pour l'image et le futur de notre pays, que le premier gagne.
Réponse de le 01/01/2013 à 11:57 :
Pour ma part je pense que Pascal Lamy devrait être jugé, ou qu'au moins une enquête approfondie soit réalisée. En effet, ce monsieur était commissaire européen au commerce en 2004 quand il a négocié les accords de l'OMC au nom de l'UE pour ouvrir sans contrepartie nos marchés à tous les vents (en particulier chinois). Bizarrement, moins d'un an après la signature, il est nommé Directeur Général de l'OMC. Tout ceci est cousu de fil blanc et c'est nous qui en faisons les frais avec un chomage de masse.
a écrit le 28/12/2012 à 8:59 :
Un reportage sur lui, en visite dans les rues des riches russes qui ne paient pas d'impôts, à montré un personnage sympathique et bien au fait des situations économiques des pays demandant l'aide du FMI.
Mais vu son âge, je pense qu'il va être "embaucher" pour la réforme des retraites!
Réponse de le 28/12/2012 à 12:24 :
Son age, son age!!! 65 ans ? n'était-ce pas l'age de François Mitterrand lorsqu'il a été élu Président de la République la première fois en 1981 ?
Réponse de le 28/12/2012 à 14:25 :
Oui, et nous avons vu le résultat !
a écrit le 28/12/2012 à 2:00 :
Quoi? Ce nul? Décidemment on n'en sortira pas. Quant à ceux qui osent prétendre que le fait qu'il soit socialiste ne nuit en rien à son professionnalisme, qu'ils veuillent bien nous donner ici ses hauts faits quand à la gestion de son mandat, comme des précédents. Les instances internationales ne choisissent des français à leur tête que parce qu'ils sont les premiers à défavoriser leur pays d'origine et à laisser le boulot être fait par les fonctionnaires de base de ces mêes organismes, où règnent alors en maître anglosaxons chinois et allemands.
Réponse de le 28/12/2012 à 9:20 :
Bravo TOUT est dit
a écrit le 28/12/2012 à 0:44 :
Lamy au gouvernement ? AAAAAAAAAAAAARRRRRRRRGGGGGGHHHHHH !!!
a écrit le 27/12/2012 à 23:23 :
65 ans, il est temps de prendre sa retraite. Mais nos nouveaux "rentiers" aiment trop le fric et le pouvoir, et la république pullule de fromages à offrir.
a écrit le 27/12/2012 à 23:09 :
Faut-il souhaiter qu'il rentre dans cette cour de récréation ? Lui qui apparaissait compétent jusqu'à présent risque d'être contaminé par l'incurie et l'inefficacité !
a écrit le 27/12/2012 à 20:22 :
Arrêtez avec votre sempiternel sectarisme, amis socialos, ce qui compte c'est la capacité et le professionnalisme.
Réponse de le 01/01/2013 à 12:00 :
Vous avez raison, et ce monsieur est un grand professionnel pour signer des accords en votre nom et ensuite recevoir des faveurs de l'autre partie. En effet, ce monsieur était commissaire européen au commerce en 2004 quand il a négocié les accords de l'OMC au nom de l'UE pour ouvrir sans contrepartie nos marchés à tous les vents (en particulier chinois). Bizarrement, moins d'un an après la signature, il est nommé Directeur Général de l'OMC. Tout ceci est cousu de fil blanc et c'est nous qui en faisons les frais avec un chomage de masse.
a écrit le 27/12/2012 à 19:45 :
pas evident que lamy ait envie de devenir membre du politburo, il a une autre mentalite
a écrit le 27/12/2012 à 17:54 :
Encore un haut-fonctionnaire qui risque de rentrer au gouvernement. Pourquoi, diable, ce gouvernement déteste-t-il tant les acteurs de la vie civile ???
Réponse de le 27/12/2012 à 20:41 :
Ce gouvernement n'a jamais exercé de vrai "métier" dans le secteur concurrentiel. Pourquoi voulez vous qu'il prenne le risque d'avoir un ministre qui se souci des coûts/rentabilités de ses mesures.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :