Le gouvernement dévoile son plan pour les banlieues

 |  | 381 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Lors d'un comité interministériel des villes (CIV) ce mardi, Jean-Marc Ayrault doit annoncer 27 engagements en faveur de la banlieue. L'idée est de "rétablir l'égalité" dans l'Hexagone en orientant les moyens existants vers les quartiers les plus en difficulté.

Cap sur la banlieue. "Il ne peut pas y avoir de territoires qui ont le sentiment d'être abandonnés", a déclaré lundi le chef du gouvernement lors d'un déplacement à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), une ville emblématique des quartiers sensibles où avaient débuté les émeutes urbaines de 2005. Si le gouvernement n'a pas l'intention de lancer "un plan Marshall des banlieues" - comme l'a souvent répété le ministre délégué à la Ville François Lamy - il compte prendre 27 engagements en faveur de la banlieue. Dix conventions trisannuelles fixeront noir sur blanc des objectifs chiffrés, ainsi qu'un calendrier.

A budget constant

Ces propositions doivent se faire à budget constant. Pas question de mobiliser de nouveaux moyens. Exceptée la création de 2.000 "emplois francs", qui prévoient une subvention de 5.000 euros pour chaque embauche d'un jeune issu d'un quartier défavorisé.
 
De plus, les 500 millions d'euros de crédits spécifiques du ministère de la Ville seront concentrés sur un millier de quartiers, les plus déshérités, contre 3.500 aujourd'hui, selon les conclusions du CIV. La liste des bénéficiaires doit être annoncée en juin. Et les ministres sont appelés à orienter une partie de leurs actions vers ces quartiers.

"Secouer le cocotier"

De cette façon, 30% des emplois d'avenir doivent bénéficier à des habitants de zones urbaines sensibles (ZUS), tout comme 25% des services civiques. Cette "mobilisation du droit commun" doit permettre aux banlieues difficiles de bénéficier en priorité des mesures telles que la scolarisation des enfants de moins de trois ans, l'embauche de nouveaux enseignants, etc.

"Secouer le cocotier ne sera pas évident", a toutefois reconnu lundi Jean-Marc Ayrault, tout en assurant que son "rôle est d'éviter que chaque ministre ne se replie sur son pré-carré".

Par ailleurs, les acteurs locaux ne doivent pas se retrouver sur le bas côté. Les futurs contrats de ville seront ainsi signés avec les préfets, les élus locaux et régionaux, mais aussi le recteur d'académie, le directeur de l'agence régionale de santé, de la caisse d'allocation familiales ou de Pole Emploi... Ces contrats uniques, au niveau des intercommunalités et non plus des mairies, devraient être signés après les municipales de 2014.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2013 à 14:37 :
On marche un peu sur la tête, ces "quartiers" disposent de moyens de transports, d'écoles, de collèges, de lycées, d'universités à portée de main et de très nombreuses entreprises qui recrutent beaucoup, ils ont tous les moyens de se développer alors que dans nos petits villages il y a rien. Si ces gens refusent de parler Français, ne s'impliquent pas dans les études de leurs enfants, ne leur donnent pas le goût de l'effort nous n'y sommes pour rien et les entreprises pour recruter seront obligées de prendre des provinciaux ou de délocaliser
a écrit le 19/02/2013 à 22:44 :
@ marion mais non on préfère gaspiller de l'argent et des hommes et les envoyez au Mali pendant qu'il y à tant de problème en France, vôtre commentaire est logique quand à la politique économique ou étrangère est primordiale pour ces gouvernements.
a écrit le 19/02/2013 à 17:14 :
au lieu d'aller libérer le mali, FH aurait du commencer par libérer nos banlieues, zones de non droit où il est impossible de circuler librement. Et il faudrait que taubira, au lieu de passer son temps à discourir sur le confort dans es prisons, ferait mieux de s'attaquer au sujet et le traiter de façon normale, il n'y a aucun détenteur de cocaine qui va en prison malgré les peines jugées, la justice n'applique pas les peines. La maitrise de la situation commence par un traitement normal, et non un abandon du droit et de la justice, le travail des policiers est anéanti
a écrit le 19/02/2013 à 16:52 :
Il faut arrêter de les remplir avec des gens ne sachant pas lire, écrire et parler le Français, gens donc la culture est un frein à leur intégration. Ils sont juste capablent de survivre avec des aides sociales.
Réponse de le 19/02/2013 à 22:48 :
@ Sans illusion : mais de quoi parlez-vous, qui est juste capablent de survivre avec des aides sociales, si vous parlez des gens assistés vous comptez 65 % de la population française soyez sympa argumentez vôtre commentaire.
a écrit le 19/02/2013 à 16:48 :
Tu as raison Marie mais se ne sont pas que les communes qu'il faudrait contrôler, mais les région, conseil Général,chambres consulaire,regarder les emploies qui ont été créer et l'argent publique dépensé à tts va.
Enfin comme disait mon Grand Père la fête continue et l'argent diminue.
a écrit le 19/02/2013 à 14:43 :
Il faut bien qu'il énumère des lois qui ne vont surement pas marcher car il y à qu'un idiot qui pourrait y croire de justifier hélas leurs gros salaire.
a écrit le 19/02/2013 à 13:57 :
on aura tout entendu! encore un "caca nerveux", qui ne mènera nulle part! ils sont marrants , ces politiques..
a écrit le 19/02/2013 à 13:22 :
Les quartiers sont surtout des zones qui souhaitent qu'on laisse tranquille ! Business oblige...
a écrit le 19/02/2013 à 12:40 :
.. redéployer toutes les POTICHES de l'elysée et du senat qui ne servent a RIEN
a écrit le 19/02/2013 à 12:38 :
Ben voyons. Et les milliards des plans banlieue précédents? C'étaient quoi? Et les milliards des associations? Commence à bien faire avec leur clientélisme ces gens. Ne savent que détruire, interdire et ponctionner.
Réponse de le 19/02/2013 à 15:31 :
couper toutes le subventions à toutes ces "assos qui ne servent à rien, et qui s'engraissent sur notre dos !
a écrit le 19/02/2013 à 12:27 :
d'autres mesures qui pourraient etre utiles:repeindre les immeubles des cités,augmenter l'aide aux secteurs associatifs,permettre aux CAF d'envoyer tous ces habitants en vacances une fois par an et trippler la prime de rentrée et de Noel
a écrit le 19/02/2013 à 10:53 :
la solution est facile et à taux zero.Les vendre au prix fort au Quatar.Les DOM-TOM donner
l'independance.Mayotte à Dubai,Réunion à l'Inde,Guadeloupe et Martinique à Castro et la
Guyane au Brésil.Voila économisé 700 milliards et la France déviendra le Paradis.
Réponse de le 19/02/2013 à 13:42 :
Pas bête !
Réponse de le 19/02/2013 à 16:21 :
surtout que les iles des Antilles sont peuplées d'indépendantistes dont les économies sont tenues à bout de bras par la métro.
Réponse de le 19/02/2013 à 16:54 :
la géopolitique doit avoir son mot à dire,et qq soit les commentaires,ces places sont à tenir,si nous ne voulons pas disparaître des avis autorisés;
les événements de la REUNION,sont là pour démontrer la difficulté de gestion.
La masse salariale de notre administration,ELUS compris est ELLE a reprendre,car l'astreinte sur résultat est négative.
a écrit le 19/02/2013 à 10:23 :
Le PS choie sa clientèle électorale. Les classez moyennes n'auront qu'à payer. Ça sent le sapin pour ce gvt !
Réponse de le 19/02/2013 à 11:16 :
Pas certain. Comme je l'ai entendu hier sur une chaîne de TV, beaucoup pronostiquent en 2017 un deuxième tour entre le PS et le FN.
Dans ce cas on en reprend pour 5 ans...
Enfin, ce n'est qu'un pronostic, mais si la droite ne se remet pas en cause, ça peut arriver.
Réponse de le 19/02/2013 à 11:39 :
si la droite ne se rassemble pas
Réponse de le 19/02/2013 à 12:24 :
copé viiiite!
Réponse de le 19/02/2013 à 13:50 :
Vous avoir comment faire omelette roumaine ? D'abord, voler oeufs...
Réponse de le 19/02/2013 à 16:12 :
Il n'y a pas que les associations parfois à moins de 10,qui font l'objet d'attention de la part de ceux qui nous gouverne;
maintenant,il y a le financement des grevistes,par prélevement sur le budget municipal,et cette dotation,votée en conseil municipal sert une force de frappe significative ,pour les élections et aussi pour effrayer l'entrepreneur,qui était déjà sous pression des gangs comme à Marseille.
Allez,courage
a écrit le 19/02/2013 à 10:17 :
Ce projet de loi c'est du flan comme toute les promesses faites, cela fait + 20 ans que les gouvernements nous promets mont et merveille c'est comme si Obélix n'était pas tombé dans la marmite arrêtez vôtre char Ben Hur.
a écrit le 19/02/2013 à 10:10 :
Pour avoir un plan qui tient la route pour les banlieux il faut y vivre Messieurs !!
Aussi puisque Normal 1er ne veut pas vivre à L'Elysée trouvez lui un logement dans une tour
à Sarcelles et faites le conseil des ministres à Aulnay sous Bois avec Bernard au barbeuc !!!
Réponse de le 19/02/2013 à 11:38 :
mais excellente idee
a écrit le 19/02/2013 à 9:59 :
tiens pas besoin de lancer l'alerte enlévement, ayrault à réaparru, ben oui c'est vrai que ce week end il vait un gros dossier, s'occuper du pére qui était monté sur sa grue, comme si il n'avait pas autre chose à faire et la derniére fois ou l'on avait parler de lui, c'était quand il s'était fait rouler dans la farine par mital, conclusion qu'il continue à être inexistant
a écrit le 19/02/2013 à 9:54 :
Encore et toujours du brassage d'air, c'est la seul chose que les hommes politiques savent faire, non la deuxiéme chose c'est vivre au crochet de l'état et ne rien créer.
Réponse de le 22/05/2015 à 12:43 :
faudra qu on m explique .
je vol air france sur les usa 6 fois par an ou l asie 3 fois par an. les avions sont archi bourrés, il vaut mieux reserver 6 mois minimum a l avance pour etre sur d avoir une place sur les periodes d ete ou de fin d année. les prix sont 10% plus cher que la concurence.
a écrit le 19/02/2013 à 9:52 :
Encore une preuve de la l'inefficacité et de la grande incompétence des hommes politiques, réguliérement on nous annonce un plan banlieue, réguliérement on nous dit que ce sera le bon , réguliérement cela coute trés cher et réguliérement cela ne marche pas, lamentable!
a écrit le 19/02/2013 à 9:49 :
c'est vers michelin que le gouvernement devraitt se tourner car ce héros n'a trouvé que des rustines sans colle au bon roulement de la france alors que michelin possède le runflat , certes dur sur ses flancs , mais roule tout le temps . l'inconvénient des grosses rustines c'est qu'il faut réequilibrer à chaque fois ! pour compenser le balourd .
a écrit le 19/02/2013 à 9:35 :
mais cette fois promis c est la bonne ^^
ya pas d alternative : arreter les discours d assistanat mortifère et mettre les gens au boulot , et pas avec des contrats aidés qui ne mènent nul part , désserer les reglementations du travail afin d encourager l embauche .

Réponse de le 19/02/2013 à 13:54 :
Le problème, c'est que les gens qui travaillent vraiment ne votent pas pour flanby...
a écrit le 19/02/2013 à 9:31 :
J'ai un journal (numérique) daté de 2063 grâce à un voyageur dans le temps de mes amis.
Un de ses titres en bas de page : "Le gouvernement dévoile son plan pour les banlieues".

La bonne nouvelle, c'est que la fin du monde n'aura pas eu lieu d'ici 2063, la mauvaise , c'est que dans ce pays rien ne change, il n'y a que de l'agitation et du brassage d'air, mais là pas besoin de voir dans l'avenir pour le savoir.
Réponse de le 19/02/2013 à 10:09 :
Ce journal de 2063 est-il encore écrit en français?
a écrit le 19/02/2013 à 9:27 :
@ philibert:

J'allais dire pareil !
a écrit le 19/02/2013 à 9:03 :
"Il ne peut pas y avoir de territoires qui ont le sentiment d'être abandonnés"

Ce ne sont pas des territoires abandonnés, ce sont des territoires de non droit ! Où ni vous, ni forces de l'ordre, ni pompiers, ni tout ce qui peut représenter l'Etat, ne sont les bienvenus ! === Xavier Raufer : Ou Sont les Pauvres en France : http://www.youtube.com/watch?v=SCtX2zUYZY4
Réponse de le 19/02/2013 à 11:10 :
Avant d'aller faire la morale aux autres, notre "cher" gouvernement devrait faire son propre ménage, et il y a de quoi FAIRE! mais ça aussi....pfffffff des poltrons, des hypocrites, des dépensiers à tout va, il y en a assez de tout ça !
a écrit le 19/02/2013 à 8:30 :
Le seul plan qui vaille: mettre les gens au travail, éradiquer les trafics, appliquer une justice commune et égalitaire, . Et bien sûr améliorer le cadre de vie, mais cela passe en grande partie par les occupants.
Réponse de le 19/02/2013 à 9:30 :
+1, cela fait des années qu'on jete de l'argent ds les banlieues en pensant que ça faire changer les choses et au final RIEN! il faudrait se poser les bonnes questions un jour
Réponse de le 19/02/2013 à 16:12 :
Entièrement d'accord avec icietla. Par ailleurs, ou le gouvernement va-t-il trouver l'argent ? Comment sont gérées ces communes ? Il faudrait des contrôles.
a écrit le 19/02/2013 à 7:55 :
AH!AH!AH! encore UN !!
Réponse de le 22/05/2015 à 12:00 :
L objectif avoué du GVT ( Rebsamen hier ) il s agit d une première étape pour rendre CSG progressive après fusion avec les l IR ..Si comme 53 % des français vous ne payez pas d IR vous ne pouvez qu être que d accord avec cette mesure

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :