La consommation des ménages baisse en janvier, pénalisée par l'automobile

 |   |  214  mots
Dans un supermarché / REA
Sur un mois, la consommation des ménages a baissé de 0,8% en janvier, a indiqué l'Insee jeudi matin. En décembre, les dépenses de consommation avaient augmenté de 0,2%.

C?est reparti à la baisse. En janvier, la consommation des ménages a diminué de 0,8% par rapport au mois précédent, a indiqué jeudi matin l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Les dépenses de consommation avaient résisté au dernier trimestre 2012. Elles avaient notamment augmenté de 0,2% en décembre par rapport à novembre.

-11% de ventes de voitures

Les biens durables accusent un net recul de 6,3% en janvier, effaçant leur rebond du mois précédent (+3,6%). Ce sont les ventes d'automobiles qui plombent la consommation: dynamiques en décembre (+5,6%) du fait d'achats anticipés de voitures relativement polluantes en prévision du renforcement du malus au 1er janvier 2013, elles dégringolent en janvier (-11,7%).

En revanche, les dépenses pour les autres biens sont globalement dans le vert. La consommation de textile, habillement et cuir rebondit de 3,2% (après -0,4%). Et après plusieurs mois de baisse puis une quasi-stabilité en décembre (+0,1%), les dépenses en produits alimentaires progresse à nouveau (+0,4%).

De même, la consommation des ménages en énergie rebondit en janvier (+1,5% après -3,4%). Ce sont les dépenses pour le chauffage, après un mois de décembre particulièrement doux, qui repartent nettement à la hausse, compensant une baisse de la consommation de carburant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2013 à 18:57 :
Et si on divisait les loyers par deux pour le pouvoir d?achat ?
a écrit le 28/02/2013 à 16:27 :
Pourquoi changer de voiture quand celle qu'on a depuis 10 ans fonctionne encore très bien.
Peut-on se satisfaire d'un hausse des dépenses "textiles" quand les achats se font grâce aux soldes? Est-il intelligent de comptabiliser les dépense d'énergie comme de la "bonne consommation"? Pourquoi faudrait que les Français consomment, alors qu'on leur dit à longueur de journée qu'il faut économiser parce que nous sommes (Nous et l'Etat) trop endettés? Il y a une logique qui m'échappe...enfin, non, elle ne m'échappe pas, mais un bon coup de pied dans la fourmilière politico-économico-médiatico-financière devient de plus en plus nécessaire.
a écrit le 28/02/2013 à 15:19 :
Eh oui c?est la révolution, ça a toujours fait périr la population ! Autrefois, la France était le pays le plus prospère et avancé d?Europe. Nous avions la Louisiane et le Canada. Nous avons tout perdu parce que l?Etat n?a pas su se réformer, grave erreur. C?est ainsi que nous avons eu un bain de sang funeste. Nous devons pour une question de salut public cesser la tyrannie de la papiétocratie. On paye des enragés à ne rien faire? L?adage est vrai : quand les allemands produisent, les français font des papiers? L?administration en double c?est du bon travail ça ? Les allemands ont récupéré 20 millions d?habitants, réduit la fonction publique de 3 millions et ils sont à 6% de chômage. Chez nous c?est la cata !
Réponse de le 01/03/2013 à 19:15 :
L'Allemagne utilisent les immigrés de toute l'Europe de l'Est payés à coup de lance-pierre pour rendre leur industrie compétitive. D'un autre côté la population allemande est vieillissante et sa natalité au point mort. Le modèle "allemand" est loin d'être un modèle!
Réponse de le 02/03/2013 à 10:18 :
@ Michel pourquoi vous prenez modèle sur la France
a écrit le 28/02/2013 à 15:09 :
Si on nique l?appareil productif, on nous dit que la production est faible à -12%, mais l?Allemagne a rétabli la sienne, c?est pas malin ! Tout ce que trouve l?administration de mieux à faire c?est d?attaquer l?activité? ainsi nos salariés précaires sont esclaves de seigneurs de l?Etat avec la sécurité d?emploi. C?est la dictature de la pantoufle ! On voit comment on condamne la consommation, on tire sur la société tous azimuts. Est-ce là du bon travail ? Le savez-vous, 25% à 50% de nos diplômés sont sur le carreau et tout ce que trouve le gouvernement c?est d?inventer des emplois inutiles. On publiait bonjour paresse, on peut dire, bonjour misère !
a écrit le 28/02/2013 à 15:05 :
Le maire PS de ma commune a annonce gentiment que les impots locaux allaient continuer d' augmenter au rythme de +10% par an pendant les 2-3 prochaines annees et que c'etait normal... Donc j'economise et mets mes noisettes bien au chaud devant autant de folie fiscale en France. Je me prepare pour vivre bientot en autarcie ou a l'etranger.
a écrit le 28/02/2013 à 14:19 :
L' Automobile? pfffff, elle n'y est pas pour grand chose!
a écrit le 28/02/2013 à 12:58 :
D'un côté = taxes, retaxes, augmentations tout azimut! De l'autre, il n'y a aucune politique de baisse des dépenses publiques, et pourtant il y en auraient pléthores!!! du coup, le résultat =la cata assurée, les Français ne consomment plus, et la France "se la barre très, très mal !" Voilà, la conclusion digne d'un nigaud, au pire aller, et sans avoir fait "L"ENA" ! mais, bon apparemment, nous n'avons pas les mêmes "valeurs" que nos "chers" politiques!!
a écrit le 28/02/2013 à 12:56 :
Et pendant ce temps la nos incapables ne pensent qu a organiser des dejeuners maintenant c est Bartolone qui s y met
a écrit le 28/02/2013 à 12:23 :
Et ce n'est pas fini car avec le gouvernement que nous avons, cela ne fait que commencer.....
Hausse d'impôts prévisible pour palier au déficit budgétaire...
baisse des rénumérations,
hausse continue du chômage,
baisse fulgurante de la confiacne,
décisions ineptes pour relancer le made in France ( taxes @ 75%)
hausses de la TVA ( mlais bon, on paie déjà 20% alors on peut aller jusqu'à 25 ou 30..) de toute façon, la conso basisser autiomatiquement...
RSA, aides pour tous ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas travailler....
etc......
Bientôit la France ressemblera à ces états de lest des années 1970..... avec Dacia, et autres voitures à moins de 8OOO euros car les français ne pourront plus se payer autre chose.....
a écrit le 28/02/2013 à 12:11 :
Si la consommation baisse, c'est qu'elle est pénalisée par ce gouvernement de nuls et pas par l'automobile
a écrit le 28/02/2013 à 11:14 :
la baisse des ventes de voiture est du a l'augmentation des locations
Réponse de le 28/02/2013 à 11:51 :
Les constructeurs vendent moins globalement, y compris aux sociétés de location.
Réponse de le 28/02/2013 à 12:02 :
Pas nécessairement. Je ne vois pas plus de voiture de location que de voiture privée dans la rue. En revanche, la hausse du chômage (donc la baisse du pouvoir d'achat) cumulée à la hausse des prix des carburants et la chute des températures (donc l'augmentation du coût en chauffage) poussent les automobilistes à réduire l'usage de leur véhicule pour consacrer la dépense à l'essentiel. Bientôt les français pourront couper leur chauffage pour s'habiller en peau de bête, crise oblige!
Réponse de le 28/02/2013 à 12:25 :
no,les constructeurs louent directement aux particuliers,voir les pubs a la radio.je vois autour de moi des gens qui louent leur véhicule neuf,entretien compris
Réponse de le 28/02/2013 à 19:01 :
Cela est comptabilisé comme un achat. En effet, une nouvelle immatriculation = un achat
loué ou pas. J'ajouterais que cette méthode commerciale est horriblement plus cher que le standard.
a écrit le 28/02/2013 à 11:14 :
c'était prévisible depuis longtemps,et il ne faut pas avoir fait l'ENA pour savoir que plus on serre le zizi aux contribuables ;plus ils crient et moins ils achétent!!et....... la relance=zéro!
Réponse de le 28/02/2013 à 12:00 :
Nos politiques le savent mais il n'y a pas beaucoup de solutions pour résoudre le déficit. Il faut augmenter les impôts a court terme, car c'est le moyen le plus rapide de combler un déficit, quitte a freiner la croissance, et baisser les dépenses a moyen terme. Les dépenses ne peuvent pas diminuer rapidement car un peu moins de la moitié d'entre elles correspondent a des salaires. Or le non remplacement des départs a la retraite entraîne une diminution d seulement 1,6% environ des dépenses par an. Le reste des dépenses correspondent très majoritairement a des remboursements de frais de santé et à des retraites. Autrement dit a des dépenses qui lorsqu'elles sont restreintes engendrerait de fait une perte de pouvoir d'argent.
Réponse de le 28/02/2013 à 16:35 :
pas d'accord;comment?augmenter les impots pour faciliter la relance!c'est une fausse bonne idée
des pays européens l'on fait,cà n'est pas çà qui les a sortis de la crise ils sont toujours au meme point,maintenant;si vous voulez payer il ne tient qu'à vous,faites un cheque a bercy
Réponse de le 28/02/2013 à 18:06 :
a partir du moment ou vous diminuer le pouvoir d'achat comme en france qui n'est pas capable d'exporter la consommation chute et le chomage augmente ,meme le FMI notre Mme lagarde nationale reconnait que l'austerite est une erreure ,parmis tant d'autre quelle a commise ,vous voyez ce que je veux dire les 400 millions que les français ont payes!!
a écrit le 28/02/2013 à 11:03 :
Les français dit "moyens" ceux qui gagnent jusqu'à 6000 euros par mois en prennent plein la gueule de taxes et d' impôts : c' est eux qui font marcher l' économie en achetant des voitures, du logement et tous les produits de la vie quotidienne. Et bien ils vont sérieusement ralentir leurs achats et nous n' en sommes qu' au début : c' est beau le social et la politique socialiste. Vive la liberté d' entreprendre ailleurs !!!!!
Réponse de le 28/02/2013 à 11:47 :
Le classe moyenne s'arrête a 4000 euros net pour une personne selon le credoc. au-delà c'est la classe aisée. Certains considèrent que la classe aisée c'est 10% de la population (5200 euros bruts)
Il est çertain que la baisse du pouvoir d'achat du fait de l'augmentation des prélèvements baisse la croissance. Pour autant faut il continuer une croissance a crédit ? Jusqu'à présent c'est bien ce type de croissance keynésienne qui a globalement été menée sur ces dernières décennies. Si on souhaite arrêter la croissance a crédit, il faut couper dans les dépenses.
Réponse de le 28/02/2013 à 12:13 :
Ça s'appelle la greve des achats, et c'est ce qui est en train de se paaser
Réponse de le 28/02/2013 à 12:15 :
que ceux qui gagnent 6000 e par mois les personnes retraitees veuf ou veuves font tres attention aussi a ux petites economies pr prevoir des coups durs (ou parfois elles retirent pr payer des factures etc..... ) triste de voir fondre leur argent comme neige au soleil) dur dur ce jour donc elles depensent moins
Réponse de le 28/02/2013 à 14:46 :
on voit bien que la plupart de ceux qui écrivent sont parisiens!
ici, en province, la classe moyenne , c'est 2500 euros/mois; quant aux retraités, en majorité c'est 1500 euros/mois! et à ce tarif là: pas de CAF, on paie les impôts, taxes , bouf, l'essentiel et plus d'auto! pas une aide de quoi que ce soit.
Les ASSISTES VIVENT MIEUX QUE D'HUMBLES RETRAITES qui la ferment et font profil bas en se privant de tout ce qu'ils connaissaient AVANT, dignité oblige!
Réponse de le 28/02/2013 à 16:47 :
avec ma femme retraitée de l'education nationale on fait du 5500 euros par mois,et croyez moi ça n'est pas trop pour vivre!tout a tellement augmenté!Quand on aura la soixantaine et les frais médicaux qui explosent,alors la,oui on se demande comment on va faire
Réponse de le 28/02/2013 à 18:16 :
@ retraité ratp, eh bien vous n'avez qu'a demander des aides sociaux mais vu vos revenus en priorité les aides social ne sont donné qu'aux gens qui ont un peu plus de 460 euro, et vous avec 5500 vous ne pensez que vous n'avez pas honte d'écrire sur les post de la Tribune pour dire comment allez-vous faire vous et vôtre dame avec 5500 euros, alors selon vous dire les assistés sont plus ceux qui ont tout les avantages, eh bien renoncer à vôtre retraite ainsi que celle de vôtre femme et vous serez toujours le bienvenu dans le cercle des assistés si le coeur vous en dit, échanger vôtre vie avec une retraite conséquente pour une retraite d'un salarié de base, vous êtes à pleurer.
Réponse de le 28/02/2013 à 18:56 :
@pathinder.
Je pense que vous n'avez pas compris: C'est un hoax.
retraité ratp a posté cela juste pour choquer. Ci c'était vrai, il ne le crierait certainement pas sur tous les toits.
Réponse de le 28/02/2013 à 20:50 :
@ gloups, en tout cas en ce qui me concerne ça m'a choqué d'ou mon commentaire, vous savez quoi je n'y prêterais plus garde si toutefois il ne ramène pas sa science, merci quand même.
a écrit le 28/02/2013 à 10:33 :
Disons qu'on fait tout pour nous détourner de la voiture en privilégiant les transports en commun, le vélo, en rendant la circulation et le stationnement de plus en plus compliqués dans certaines agglomérations, en taxant un peu plus etc...Tout ceci n'est pas forcément un mal, ne serait-ce que pour la pollution, mais il ne faut pas s'étonner des conséquences.
Et ca n'ira pas en s'améliorant. En effet, dans les grandes agglomérations, chez les jeunes diplômés, ce travail a eu son effet. Pour eux, avoir une voiture n'est plus vraiment indispensable, et pour certain, c'est même devenu ringard. Beaucoup d'entre eux font tout pour y échapper.
L'avenir de l'automobile est sombre.
Réponse de le 28/02/2013 à 11:52 :
L'avenir est d'autant plus sombre à la campagne où les services de proximité sont quasi-inexistant avec une forte dépendance à l'automobile en prime. La mutualisation des services et l'expansion des agglomérations urbaines devient inévitable et les ruraux devront s'adapter pour survivre ou subir pour mourir. Si le déclin des petits bourgs pouvait par la même occasion réduire nombre de communes et simplifier l'administration française, c'est un mal pour un bien.
Réponse de le 28/02/2013 à 14:07 :
+ UN !
a écrit le 28/02/2013 à 10:21 :
Je ne vois pas de quoi on s'étonne, l'état a piqué plus de 40 milliards dans la poche des consommateurs, en matière économique la consommation ne peut que s'en ressentir, la consommation ne peut pas augmenter lorsque on enlève du pouvoir d'achat et ce n'est qu'un début on bouche les trous d'un panier percé de gros trous !
a écrit le 28/02/2013 à 10:07 :
Comment voulez-vous que la consommation ne baisse pas après le racket fiscal de ce gouvernement ? Nous nous dirigeons tout droit vers une faillite retentissante... La politique d'augmentation à outrance des impôts et taxes sans la moindre baisse des dépenses publiques est une aberration suicidaire.
Réponse de le 28/02/2013 à 12:16 :
+ 1
a écrit le 28/02/2013 à 9:52 :
Et février bat tous les records, chute spectaculaire.
a écrit le 28/02/2013 à 9:49 :
nos énarques pensent recettes fiscales avec la voiture , quand les automobilistes pensent arnaques financières ! il ne faut plus fabriquer de voitures en france ! c'est trop cher à produire et à utiliser !
Réponse de le 22/04/2013 à 10:30 :
oui arnaques bonjour, les voitures en France sont toutes en OPTION!!!!! et donc lon va achter ailleurs ou tout est compris pour un prix compétitif!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :