France : le déficit public risque de déraper en 2013 et aussi en 2014

Alors que la Cour des comptes a fait état d'un risque de dérapage du déficit public, le rapporteur général du Budget à l'Assemblée nationale, Christian Eckert (PS) estime que le déficit ne sera pas dans les clous en 2014, à cause de la croissance atone et de l'effet mécanique de la hausse du déficit en 2013.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le déficit public de la France risque non seulement déraper en 2013 comme l'a prévenu jeudi la Cour des Comptes, mais peut être aussi en 2014 selon rapporteur général du Budget à l'Assemblée nationale, Christian Eckert (PS). Dans un rapport introductif au débat d'orientation des finances publiques qui se tiendra mardi à l'Assemblée, ce dernier estime que le gouvernement français pourrait prévoir pour 2014 un déficit public proche de 3,5% du PIB, contre 2,9% initialement prévus. En cause, une prévision de croissance, aujourd'hui de 1,2% pour l'an prochain qui devrait probablement être « revue à la baisse ». Or, une croissance de seulement 0,7%, comme l'envisage l'OCDE, augmenterait le déficit public de 0,2 à 0,3 point de PIB, estime le député. En cause également le risque de dérapage du déficit public dès 2013 qui aura un effet mécanique sur le déficit de l'année suivante. Selon la Cour des comptes il pourrait se situer entre 3,8% et 4,1%, au lieu des 3,7% initialement prévus.
Ensuite, poursuit Christian Eckert, "la prévision de solde public effectif pour l'année 2015 pourrait s'établir à - 2,5% du PIB". La France qui s'était engagée auprès de ses partenaires européens à ramener ses déficits à 3% de son produit intérieur brut dès 2013, a obtenu deux ans de délai pour atteindre cet objectif. Minée par une croissance nulle, elle a désormais jusqu'à 2015 pour passer sous la barre des 3%.

Pas de dérapage des dépenses
Jean-Marc Ayrault s'est félicité qu'il n'y ait "pas de dérapages sur les dépenses ». Effectivement, la Cour des comptes note qu'il y a une insuffisance de recettes due essentiellement à une insuffisance de croissance". Rappelant que l'objectif était de ramener les déficits à 3,7% du PIB en fin d'année, François Hollande a jugé "prématuré" d'avancer une évaluation du déficit 2013 "puisque tout dépendra de l'évolution des recettes dans le second semestre".
Par ailleurs, Christian Eckert détaille dans son rapport les économies projetées par le gouvernement pour réaliser l'objectif, annoncé cette semaine par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, d'une réduction de 1,5 milliard des dépenses de l'Etat (hors charge des pensions et de la dette) l'an prochain. Les dotations de l'Etat aux collectivités territoriales seront, comme cela a déjà été annoncé, réduites de 750 millions d'euros tandis que les dépenses pour les ministères et les opérateurs de l'État seront également diminués du même montant.
En revanche, les crédits de paiement affectés aux missions prioritaires (enseignement, emploi, sécurité, justice, lutte contre la pauvreté) augmenteront en moyenne de 2,3%. Pour les autres la baisse moyenne sera de 2,8% (-1,8 milliard). Les baisses les plus fortes concernent la politique des territoires (-8%), l'écologie, le développement et l'aménagement du territoire (-7%), l'économie (-6%) et l'agriculture (-5,4%).

Compenser l'avantage du CICE
Enfin, révèle Christian Eckert, les entreprises publiques devront fournir une contribution (dont la forme et le montant ne sont pas précisés) pour compenser l'avantage qu'elles tireront du CICE (Crédit d'impôt compétitivité emploi). En fait, souligne Christian Eckert, les économies réellement demandées sont bien supérieures : comme, si rien n'est fait, les dépenses augmentent d'une année sur l'autre de sept milliards, c'est en fait un effort de près de 9 milliards d'euros que le gouvernement prépare. Il s'agit, conclut-il, d'un "exercice courageux, responsable et inédit" de la part du gouvernement "afin de parvenir à réduire de manière structurelle les dépenses de l'Etat par la mise en oeuvre de réformes de long terme, sans toutefois trahir ses priorités en faveur de l'emploi, de la jeunesse, de la sécurité et de la justice".

Déficit de 6,5% du PIB en Espagne en 2013
Ailleurs en Europe, le gouvernement espagnol a annoncé vendredi avoir approuvé un plafond de dépense pour 2014 en hausse de 2,7% sur un an, confirmant prévoir un déficit public de 6,5% du PIB en 2013.
Le Portugal a, quant à lui, enregistré au premier trimestre un déficit public en forte hausse, ce qui malgré les assurances du gouvernement fait peser un doute sur sa capacité à respecter les exigences de ses créanciers internationaux dans un climat social fortement tendu. Selon des données publiées vendredi par l'Institut national des statistiques (Ine), le déficit s'est établi à 10,6% du PIB au premier trimestre contre 7,9% à la même période de l'an dernier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 73
à écrit le 02/07/2013 à 7:56
Signaler
Pepere utilise un rabot canif de la boite a outil, alors qu'il faudrait la scie circulaire ou la tronconneuse !

à écrit le 02/07/2013 à 0:15
Signaler
par quel miracle il pourrait en être autrement ? le pouvoir ne s'attaque pas à la gabegie de la dépense publique, et donc il faut de l'austérité alors qu'il pourrait faire de la croissance autofinancée par la baisse du gaspillage (30% de gains), et d...

le 11/07/2013 à 12:59
Signaler
quelles entreprises????!!! Précisez car il n'y a pas que des entreprises écrasées par les impôts et les charges!!!

à écrit le 01/07/2013 à 12:53
Signaler
aucune mesure sérieuse, même la masse salariale de la fonction publique flambe... quand les médias nous rabachent que les salaires sont bloqués, ce qui est faux. L'indice est gelé, mais les échelons continuent, ces avancements normalement au mérite m...

le 01/07/2013 à 23:57
Signaler
100% d'accord, les choix sont à l'opposé de ce qu'il faut faire, les résultats ne sont pas une surprise mais une conséquence inéluctable .....le pouvoir sacrifie le privé pour maintenir les avantages du monde de l'immobilisme et de la dépense infinie...

le 02/07/2013 à 0:05
Signaler
absolument d'accord sur le diagnostic, le seul majeur et à la clé les solutions trés structurantes pour rétablir tous les comptes, mais les politiques de droite comme de gauche n'ont jamais rien géré, ça fait 30 ans qu'ils détruisent le france par l...

à écrit le 01/07/2013 à 10:59
Signaler
Absence totale de discernement, idéologie destructrice et politique permanente du mensonge. On en voit tous les jours les effets ravageurs sur notre économie et sur les ménages. Sans compter les jeunes diplômés qui sont nos talents de demain pour inn...

le 02/07/2013 à 0:02
Signaler
hélas, totalement vrai, mais les démagos épaulés par les médias nous expliquent que c'est la faute aux banques, aux riches, au réchauffement climatique... quand il suffit de se baisser pour trouver une mine d'or qu'est la dépens publique gaspillée, a...

à écrit le 30/06/2013 à 21:55
Signaler
Tant que ces bouffons auront pas compris qu'il faut une autre ideologie pour diriger la France on s'en sortira pas.

à écrit le 30/06/2013 à 13:46
Signaler
Tout a fait normal,gestion socialo !

à écrit le 30/06/2013 à 7:58
Signaler
"Dans 2 ans, nous serons dans une crise bien plus grave que celle de 2007". Jacques Attali s'est montré très pessimiste sur le plateau des Grandes Gueulles sur RMC concernant la situation économique. Pour lui, le pire est à venir. Lire la suite :http...

le 30/06/2013 à 8:21
Signaler
Le lien sur la vidéo n'est plus accessibles. Sans doute une volonté de censure d'une information cruciale pour la compréhension du peuple.

le 11/07/2013 à 11:37
Signaler
j'ai entendu attali a ce sujet , je le trouve pessimiste , mais il faut noter que c'est l'euro qui nous plonge dans cette gabegie , nous allons droit dans le mur a la japonaise , inflation O mais déflation a venir et chômage de masse et dette sur det...

à écrit le 29/06/2013 à 21:11
Signaler
Dormez tranquilles et faite confiance au chef... Ca va bien se passer, vous n'allez rien sentir Il en a une toute petite, donc ça vous fait moins mal C'est votre Gourou Croyez moi si vous voulez, mais là, dans l'autre camp, le pouvoir d'achat ne bais...

le 29/06/2013 à 23:32
Signaler
Pensez à faire le plein de vaseline! ça va manquer! chez mon pharmacien il y a un moment qu'il est en rupture de stocks !

à écrit le 29/06/2013 à 20:02
Signaler
si leconomie francaisse ne repartt pas en2014 ont est fichue car si largent ne rentre pas dans les caisses ont rique une tres grande crise en france est le reve de faire l europe seras fichue aussi??? SANS dire que le rique bien plus grand de rev...

le 30/06/2013 à 8:00
Signaler
Laurence Parisot, la grande pourfendeuse des dépenses publiques vient de rejoindre le Conseil économique social et environnemental où elle touchera 3786,76 euros mensuels issus du budget de l'état. Institution où elle pourra continuer à fustiger le g...

à écrit le 29/06/2013 à 19:06
Signaler
_________________________________________ZZZZZZZZZZZ__ZZ__ZZ ______ZZ__________________________________ZZZZZZZZZZZ__ZZ___Z ___ZZ_ZZZ______ZZZ_________________________ZZZZZZZZZZZ__ZZ___Z ____ZZZZZZ_______ZZ________________________ZZZZZZZZZZZ___ZZ___Z ...

le 30/06/2013 à 6:08
Signaler
Excellent ce dessin en lettre. Nous avons des talents à la Tribune.

le 30/06/2013 à 8:01
Signaler
Super, bravo !

le 30/06/2013 à 12:56
Signaler
TOP CHEF ! + 1000

le 30/06/2013 à 21:54
Signaler
c est sensé representer quoi ?

le 30/06/2013 à 22:24
Signaler
En fait, c'est joli, mais c'est quoi? du naïf "?

le 01/07/2013 à 13:00
Signaler
ça ressemble à la compagne de notre président du conseil général de corréze (il n'a pas changé de rôle, déjà le département avec le avec le plus fort endettement par habitant..), triviale valeur : liberté (d'envoyer le privé au casse pipe), égalité (...

à écrit le 29/06/2013 à 18:54
Signaler
Déjà on apprend que 76% est contre la politique conduite. Pour le déficit on dit 4%, mais 31*4, table des 4, ça fait 120. On aurait 80 ? Ils annoncent d un côté 14 milliards d impôts. La Cour des Comptes avance 28 milliards de baisse sur 2 ans. Quell...

le 29/06/2013 à 23:53
Signaler
l'état a sauté ils ne maaitrisssse plus rien ! le couvercle va sauter ! tout ça actuellement c'est du cinéma : l'état français fera faillite en 2014 !

le 30/06/2013 à 22:28
Signaler
Nous allons rejoindre la Grèce! la misère noire.....et ils trouveront une bonne excuse, une nouvelle "crise" ! et nous, nous serons liquidés !

à écrit le 29/06/2013 à 18:21
Signaler
Matraquage fiscal sans précedent pour aucun résultat sauf d'endetter encore plus..Le clientélisme ,la génération Voltaire placée a tout les postes se copains de la CDC et à présent la réeouverture du TGI de Brive distant de 25 Km de celui de Tulle .M...

le 29/06/2013 à 19:12
Signaler
Il restera le plus mauvais président de la Ve république !! (pour un socialiste : chapeau !! )

le 30/06/2013 à 15:19
Signaler
Il restera le meilleur président de la Ve république !! (pour un socialiste : chapeau !!)

à écrit le 29/06/2013 à 18:08
Signaler
Hollande nous montre ce qu'est une politique clientéliste . Il va trouver le moyen de ne faire aucun réforme durant son quinquennat et arrive même à se payer le luxe en terme de projection sur 5 ans de dépasser le déficit du précédent gouvernement .....

à écrit le 29/06/2013 à 16:56
Signaler
Voilà le résultat d un matraquage fiscal sans réforme de l état tous le monde se décourage et voit bien que ça sert à rien de payer dans le puit sans fond des fonctionnaires et des elus Le petit François viendra nous dire qu il est en chute dans les...

le 30/06/2013 à 8:41
Signaler
La notion de "courage politique" n'a aucun sens. Les politiques ne peuvent réformer ce que les français veulent bien qu'on réforme (c'est à dire pour l'heure pas grand chose) : Juppé l'a appris à ses dépens entre 1995 et 1997...et la malheureuse réfo...

à écrit le 29/06/2013 à 15:03
Signaler
Ben mince alors ! d'ici que nos élus soient obligés de baisser leurs salaires et manger à la cantine ,,,Heureusement que l?Élu a dit que la crise est dernière nous. Béni soit il.

le 30/06/2013 à 22:32
Signaler
Non! ils ,e mangeront pas à la cantine! NON! ils ne seront pas RUINES, aplatis, FINIS! mais NOUS , OUI!! avec le pognon qu'ils ont de côté, planqué! NOUS, il nous restera quoi???que nos yeux pour pleurer, nos maigres économies parties en fumée! il n...

à écrit le 29/06/2013 à 14:13
Signaler
On pourrait tenter de se reformer Contrat de travail unique flexi sécurité 39 h payer 37. Et Un peu de protectionnisme Fermer les bazars inutiles france 24 France o France 4 les dizaines d'agences qui soient disant aidés les entreprises les dé...

à écrit le 29/06/2013 à 14:09
Signaler
Je ne comprends pas, on a des millions de chômeurs et on supprime des emplois publics et même des usines. C est incroyable ça ! Et en plus on nous dit que le déficit ça va être combien, un million de fonctionnaires de moins et la compétitivité à fair...

à écrit le 29/06/2013 à 14:01
Signaler
Le calcul du déficit peut venir de la hausse des dépenses mais AUSSI de la baisse des recettes. Et depuis 1 an toutes les personnes avec qui je parle sont tétanisée par l'ampleur des prélèvements, des taxes et la peur du lendemain. Quand à ceux qui o...

le 29/06/2013 à 14:16
Signaler
Le RSI sur les dividendes la TVA ect ect et aucune économies de plus on voit les difficits qui auguementent bref pour avoir confiance il faut être fêlé du casque

à écrit le 29/06/2013 à 13:53
Signaler
Mais il a déjà dérapé en 2013....! dans cette période d'entrée en récession ....

à écrit le 29/06/2013 à 13:12
Signaler
Grosses économies à faire aussi en divisant par 10 le nombre de CRS bouches à nourrir qui dorment dans les casernes ... ils sont purement inutiles dans une démocratie apaisée et florissante, ces CRS peuvent être convertis en militaires pour les opéra...

le 29/06/2013 à 23:41
Signaler
En France, on aime bien garder du petit monde , souvent inutiles dans des coins de "casernes, bureaux, etc...on aime pas se "défaire", même si les situations l'exigent : on garde tout, on paye tout ce petit monde à glander, et on écrase ceux qui boss...

le 01/07/2013 à 21:35
Signaler
In finé ce petit monde en bleu planqué dans les casernes, ils agissent un peu en bandes organisées pour dépouiller les français qui se lèvent tôt pour gagner la misère ... tôt ou tard ce petit monde ne bleu dans les casernes ne pourra plus être pays ...

à écrit le 29/06/2013 à 13:03
Signaler
On trouve au sujet du déficit et des dettes : « la France empruntera 170 milliards en 2013. Si notre pays est en cessation de paiement, il n?y aura plus personne pour nous prêter cet argent. Il n?y aurait plus de quoi payer nos instituteurs, nos inf...

le 29/06/2013 à 13:28
Signaler
On nous annonce qu on aurait toutes catégories confondues entre 5 et 6 millions de chômeurs, soit 18%... c est scandaleux!

le 29/06/2013 à 19:16
Signaler
ce sont des incapables, des minables, des affreux ! n'oublions pas "Bruxelles", dans toute sa splendeur, aussi, derrière tout ce capharnaüm! les politiques n'ayant plus grand chose à décider, si ce n'est "décider de se remplir les poches à mort " !...

le 11/07/2013 à 11:44
Signaler
a sam , votre analyse sur le cas argentin est incomplet , le peso en 2002 avait dévalué de 40% par rapport au dollars , ensuite l'inflation ces dernières années s'emballe de nouveau , certes le pays a moins de dettes mais il est de nouveau dans une s...

à écrit le 29/06/2013 à 12:24
Signaler
ECONOMIE IMMEDIATES Merci de la richesse de vos propos!!!! J'aimerais connaître votre profession?

le 29/06/2013 à 18:43
Signaler
Retraité et rentier.

à écrit le 29/06/2013 à 12:17
Signaler
En angleterre, ils suppriment les bibliothèques. Mais ils ont aussi beaucoup de déficit et de chômage. Le système est nul !

à écrit le 29/06/2013 à 12:11
Signaler
Concernant les finances publiques, va-t-on à la cessation de paiement ? On parle de la réduction de la dette, voila qui va coûter cher s il faut rembourser 30 points d un coup. Ne risque-t-on pas une dégradation comme l Espagne. La population en a as...

à écrit le 29/06/2013 à 12:01
Signaler
On dit que le déficit augmente et qu il faut le réduire, mais alors quelles dépenses ou quelles recettes ? On est dans un flou total. Et quelle politique d emploi ? On dit que les fonctionnaires vont être mis à contribution. En Espagne les salaires s...

à écrit le 29/06/2013 à 11:17
Signaler
L'Etat peut réaliser d'énormes économies immédiates : fermer tout de suite, dès septembre 2013, toutes les structures parapubliques inutiles et ruineuses : fermer les CCI Chambres de Commerce et d'Industries subventionnées et qui font de la concurren...

le 29/06/2013 à 12:01
Signaler
Tout à fait d'accord il faut supprimer l'inertie en période crise

à écrit le 29/06/2013 à 11:14
Signaler
Encore un effort , la faillite est proche. Les taux d'intérêt augmentent tous les jours. Bientôt la France ne pourra plus emprunter....comme la Grèce. Même politique, mêmes effets.

à écrit le 29/06/2013 à 10:39
Signaler
L'embauche de 10000 fonctionnaires de plus par Mr Peillon va arranger tout ça forcement !! Et la ce n'est pas la faute du gouvernement précédent juste le résultat d'une incompétence qui dépasse l'entendement .

le 29/06/2013 à 13:30
Signaler
la derniere annonce de peillon, c'est 10000 contrats aidés dans l'education nationales; c'est pas des postes fonctionnaires, les contrats seront de 2 ans .

le 29/06/2013 à 16:12
Signaler
Et vous croyez que ça va se traduire par quoi les coupes dans les budgets?

à écrit le 29/06/2013 à 10:32
Signaler
Entre avril 2012 et avril 2013 les dépenses ont augmenté de > 5% alors que l'inflation de 0.7 .. c'est ce qu'ils appellent une maitrise des dépenses ... une réduction de 1.5 milliards c'est moins de 1% des dépenses ... le budget 2012 dérape de 20 mi...

à écrit le 29/06/2013 à 10:28
Signaler
bravo le pronostic, perso lorsque l'on regarde ce qui se passe, 150 000 autos de moins vendues, 120 000 logements en moins, 100 000 transactions de ventes d'immobilier.... si vous faites le calcul de la perte de recettes de l'état et des collectivité...

à écrit le 29/06/2013 à 10:26
Signaler
et en 2015, 2016,2017 etc , ect, ect..... Tant que notre République nourrira en son sein des tas de fainéants grassement payés à ne rien faire, le déficit publique persistera ! 577 Députés et 370 Sénateurs ! Combien de Conseillers Généraux et Régiona...

le 29/06/2013 à 10:54
Signaler
SI ! Il est né et a été au pouvoir mais on la gentiment remercier en mai dernier. pendant cinq ans il a essayé de rénover l'état et s'est attiré les foudres des institutions a commencer par la justice. Son prénom ... Nicolas !

le 29/06/2013 à 10:56
Signaler
Bravo ! l'idéal serait maintenant de descendre dans la rue et de réclamer haut et fort la démission de ce gouvernement ,de tout remettre à plat avec de nouvelles têtes . Ras le bol de cette UMPS qui ne pensent qu'à leur situation et non au peuple.

le 29/06/2013 à 12:17
Signaler
@Stephane. bizarre, Vous n'avez jamais entendu parler d'escroqueries en bande organisée?

le 29/06/2013 à 16:32
Signaler
Tout le monde se focalise sur les fonctionnaires et le budget de l'état. Mais personne ne regarde l'autre aspect de l'état: l'assistante sociale c'est ce coté qui plombe le plus le déficit. La politique familiale quand on a 10 millions de chômeurs ou...

le 29/06/2013 à 18:59
Signaler
A quel point je partage votre point de vue, laissant à @jojo, le soin de répéter stupidement ses propos, mais bon peut être n'a-t-il pas tout compris. Moi dire, parquet Bordeaux avoir demandé pour lui Monsieur Sarkozy NON LIEU et pas être concerné pa...

le 29/06/2013 à 19:23
Signaler
Avec votre piètre nicolas, vous vous faites marrer comme jamais !!

le 30/06/2013 à 8:34
Signaler
Les transferts ne sont que des impôts négatifs...baisser les transferts et augmenter les impôts c'est donc la même chose (après on peut bien sûr discuter de la structure du jeu à somme nulle à mettre en place entre impôts et transferts pour que ce so...

à écrit le 29/06/2013 à 10:23
Signaler
Bravo Hollande et si toutes les théories économistes issues de l'école américaine utilisée par nos politiques étaient fausses et s'il fallait réinventer une autre économie avec de vraies questions comme: Combien il faut de nouveaux logements pour lo...

le 29/06/2013 à 16:10
Signaler
c'est bcp mieux! allez vous promener dans les ex pays de l'est et demandez aux gens ce qu'ils en pensent, des tickets de jaruzelski pour pouvoir chercher des biens qui n'existent pas dans des entreprots d'etat vides...

à écrit le 29/06/2013 à 10:09
Signaler
Ce qui m'étonne c'est qu'on n'arrive pas à taxer les plus riches alors que les personnes et familles très moyennes si ce n'est pas modestes sont sans cesse sollicitées pour abreuver le gouvernement incapable de faire des économies par lui-même.

le 29/06/2013 à 19:25
Signaler
on s'attaque " au plus gros troupeau", c'est à dire le peuple, le plus nombreux! faut dire aussi que ce sont des veaux, et ça depuis longtemps, hélas !

à écrit le 29/06/2013 à 10:02
Signaler
quelle mensonge pas de dérapage des dépenses un seul exemple mais trés symboliquec 38 ministéres quand il en faut vingt

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.