Industrie et services : l’activité est en train de se contracter en France

 |   |  137  mots
(Crédits : reuters.com)
Après une brève période d’expansion, l’indice de l'activité du secteur privé mesurée par l’agence Markit s’est à nouveau contracté en novembre, passant sous le seuil des 50, à 48,5 contre 50,5 en octobre.

Rechute. En France, l'activité du secteur privé s'est contractée en novembre. Cet indicateur avancé de la conjoncture économique, élaboré par l'agence Markit à partir de sondages réalisés auprès des directeurs d'achat des grandes entreprises, indique que le seuil séparant expansion et contraction devrait être dépassé en novembre. Cet indice s'établit à 48.5 contre 50.5 en septembre et octobre. 

Repli des ventes à l'export

La contraction s'observe à la fois dans l'industrie et dans les services. L'activité manufacturière avait déjà commencé à chuter en août mais le recul s'accentue, notamment en raison d'un repli des ventes à l'export.

Par ailleurs, après avoir augmenté pour la première fois depuis vingt mois en octobre, l'emploi se replie dans le secteur privé français en novembre. Le taux de contraction atteint son plus haut niveau depuis mai.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2013 à 8:36 :
c"est vrai ,avec la bande de MONTY PYTHON du sommet ,on ne peu plus rien faire pour vous les FRANCAIS
Réponse de le 22/11/2013 à 11:46 :
depuis le temps que ça dure .. la Tribune n'a rien annoncé de nouveau ... comme si la crise démarrée sous sarko était finie ....un léger mieux mais les problèmes de fond demeurent....
Bruxelles pourrait proposer mieux ...
a écrit le 22/11/2013 à 5:19 :
c'est plutot bon signe:toutes les fortes reprises ont été précédées d'une période d'ajustement récéssive dans laquelle la mauvaise graisse du privé a fondu!
a écrit le 21/11/2013 à 20:38 :
Mais d'après Hollande, Moscovici, etc.... tout va super bien! Le problème c'est que personne n'y croit....il suffit d'ouvrir les yeux, les commerces sont vides, les gens tristes, les usines ferment les unes après les autres, Mory, Brandt, PSA, etc....notre économie va mal, les prélèvements insupportables pour tous.....je gagne 2700 euros par mois, mais je "coûte" à mon employeur presque 6000 euros...vous trouvez cela normal? et je n'ai pas encore payé ni impôts, ni rien.....Douce France, beau pays de mon .....
a écrit le 21/11/2013 à 20:37 :
excellent!! c'etait ce que je diasais il y a plusieurs mois! mais bon, le president a dit ' tt va bien', hein'?........... hey, il est temps de partir, non?
a écrit le 21/11/2013 à 15:51 :
Depuis 30 ans, les gouvernements successifs(de droite et surtout de gauche) ont misés sur les secteurs du service et surtout sur l'immobilier avec toutes les niches fiscales adéquates afin de doper des emplois qui n'apportent rien à notre commerce extérieur.Nous voyons aujourd'hui les conséquences de leurs autismes et l'impéritie de tous nos gouvernants et spécialistes de la prospective à savoir une déroute de notre industrie nationale et le trou béant de notre déficit et dettes.A quand le changement de cap?
a écrit le 21/11/2013 à 14:51 :
Gagner de l'argent en France est mal vu,entreprendre aussi, il faudrait changer le système, nous allons continuer à descendre, ceux qui peuvent partir doivent le faire .
a écrit le 21/11/2013 à 14:10 :
c'est couru d'avance le train est parti en marche arrière depuis juin 2012, l'économie de notre pays décroche et cela se voit au niveau Européen la destination que nous allons découvrir risque de déplaire aux voyageurs de 1ère classe ainsi qu'à tous les gogos qui agitaient leurs couvre chef de beunet au départ !
a écrit le 21/11/2013 à 13:54 :
La CSG, IR, la Taxe foncière, TVA, la dette vont continuer à augmenter, et les cotisations retraites sont de fait confisquées, ruinant toujours plus les français aujourd'hui et demain, cela d'autant plus qu'ils travaillent dans des secteurs productifs ou exportateurs. Les économistes en officine ont calculé qu'en matière de budget de l'Etat cela compensera au moins encore pour quelques temps l'écroulement de l'activité économique nationale. Après ...
a écrit le 21/11/2013 à 12:27 :
aynt été longtemps dans l'industrie et continuant a frequenter des industriels sur leurs questions éconoiques et fiscales, j'ai toujours mis en doute ces statistiques mensuelles qui sont bien sur intéressantes mais dans des industries à long cycle de production c'est toujours délicat a interpreter, l'automobile est le parfait reflet de ces incertitudes, le nombre d'immatriculation ne veut rien dire; c'est la production des usines en france qui devrait compter.;;les constructeurs en fin d'année balancant leurs surctoks dans les concessions, mais pour quelqu'un sur le terrain dans la mécanique que voit on rarement des commandes pour trois ou quatre mois, mais des commandes au mois sinon a la quinzaine .. ensuite des reductions de commandes, aussi des transferts dans des pays genre tcékie ... et autres...tout ceci avec un nouveau probléme sur les délais de paiement...ces jours ci on a recu les remplacements de la TP calculé sur les chiffres anterieurs... ensuite si vous avez la malchnage d'etre dans des marchés public.... ca en paye plus.... plus d'argent et nos amis banquiers sont sourds et mués j'ai deux dossiers de financement sans problem ca traine ca traine ou c'est le silence....
Réponse de le 21/11/2013 à 12:43 :
@capitoul: vos doutes sont les vôtres; la réalité est simple: il est maintenant très probable que l'économie française va enregistrer un 2eme trimestre de recul du PIB et donc être techniquement en récession. Si cela est pour vous de la pure théorie, sachez que nos nombreux chômeurs se sentiront bientôt -réellement- moins seul.Et il est fort probable que le PIB 2013 sur l'année complète reculera. Croyez, moi, le ministre du budget le verra -réellement- que les recettes fiscales seront en dessous du budget escompté!
a écrit le 21/11/2013 à 12:14 :
Bizarre que LT n'en fasse pas sa une. Oui, rechute mais surtout décrochage par rapport à la situation économique en ZE. Le PMI composite allemand est monté de 53.2 à 54.3. Service 54.5 plus haut depuis 9 mois et surtout l'industrie manufacturière: 52..5 plus haut depuis 29 mois! Suffisant selon FT pour assurer une croissance super molle de +0.5 %. En FT parle d'un véritable boom outre-rhin.(le titre: French private sector contracts as Germany’s booms) Les temps sont dures; mais encore plus dure en France: vu les résultats très mauvais, il sera très probablement impossible d'enregister la moindre croissance sur l'année 2013. Pour la reprise c'est TOTALEMENT raté! Pour mémoire, le PIB 2012 a été (légérement) en baisse déjà. 2 années consécutives de baisse de PIB; il va falloir réformer, non?
Réponse de le 21/11/2013 à 13:57 :
Réformer, oui mais surtout quitter l'Euro.
Réponse de le 21/11/2013 à 14:00 :
+1000. Quittons le Titanic avant qu'il nous coule définitivement.
Réponse de le 21/11/2013 à 14:48 :
Hélas, un retour au canot Franc(e) nous ferait couler encore plus assurément !
Réponse de le 21/11/2013 à 16:19 :
Ah bon ? vous êtes devin ou avez peut-être des arguments ? Ecoutez Sapir (gauche) ou lisez Allais (libéral) et vous comprendrez que le retour à notre souveraineté est le seul moyen de s'en sortir. l'UE et l'euro nous tuent !
a écrit le 21/11/2013 à 12:10 :
pas un commentaire de ministre sur le sujet alors que leurs déclarations sur les résultats positifs de leur action étaient multiples en octobre .
extinction de voix collective ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :