Cadres : les offres d'emplois sur internet bondissent au premier trimestre

 |   |  456  mots
L'Apec précise avoir reçu 57 000 offres d'emplois au total en mars 2014, soit une progression de 3% comparé à l'an dernier à la même époque. Reuters
L'Apec précise avoir reçu 57 000 offres d'emplois au total en mars 2014, soit une progression de 3% comparé à l'an dernier à la même époque. Reuters (Crédits : reuters.com)
Pour le 3e mois d'affilé, l'indice internet des offres cadres est en progression. Il a atteint 281 points au mois de mars 2014, soit une hausse de 20 points par rapport à mars 2013.

Les offres d'emplois sur internet pour les cadres se multiplient depuis 3 mois indique l'Apec, l'Association pour l'emploi des cadres, dans un communiqué. Le nombre d'annonces aurait bondi de 20 points en un an pour atteindre un indice d'offres de 281 points en mars 2014 au lieu de 261 points en mars 2013. "Cela reflète la dynamique des offres d'emplois cadre diffusées sur internet" mentionne le document.

Une hausse globale de 3%

Ces chiffres pourraient laisser croire que les employeurs diffusent maintenant davantage leurs offres sur le web que par d'autres moyens, mais cette hypothèse ne suffit pas à expliquer la progression de l'indice. En effet, l'Apec précise avoir reçu 57.000 offres d'emplois au total en mars 2014, soit une progression de 3% comparé à l'an dernier, à la même époque. 

Sur les 12 derniers mois, ce sont ainsi 636.217 offres qui ont été publiées par l'association, ce qui correspond à un volume sensiblement meilleur par rapport à la période précédente (+2% à nombre de jours ouvrables comparables). 

Les secteurs Commercial, Marketing et Gestion en tête des offres

Les fonctions "Commercial et Marketing" (+34 points sur le web) et "Gestion, finance, administration" (+36 points sur le web) sont "les moteurs de cette progression". Seule la fonction "Etudes, R&D" voit son indice reculer de 32 points sur internet. L'ensemble des offres de ce secteur, qui représente 14% des annonces, est "toujours atone et affiche ce mois-ci un recul de 12% par rapport à mars 2013" détaille l'Apec.

Le volume des offres en informatique n'est pas non plus au beau fixe, alors qu'elle représente 25% des annonces, et se replie de 1% sur les douze derniers mois.

De manière générale, les annonces concernant les postes de commerciaux portent la demande des offres, qu'elles soient publiées sur internet ou dans d'autres contextes. Elles ont augmenté de 21% en un an. La fonction de directeur régional ou d'agence a progressé de 14%, tout comme celle de responsable des ventes en magasin.

Une progression générale qui s'explique aussi par la méthode de diffusion

Deux principaux facteurs expliquent l'amplification du volume des offres diffusées observée au cours de ces dernières années, explique l'Apec:

"Pour une opportunité d'emploi, un recruteur peut publier plusieurs offres pour élargir sa recherche de candidats, et pour certaines fonctions comme l'informatique, plusieurs recruteurs diffusent la même offre en anticipation de marchés, et in fine, un seul recrute".

La dernière note trimestrielle de conjoncture de l'Apec faisait état de "signes d'amélioration" et "d'une reprise de confiance" après une année 2013 morose. Ainsi, 51% des entreprises de plus de 100 salariés envisagent de recruter au moins un cadre au deuxième trimestre 2014, une progression de 5 points par rapport à l'an dernier.

 

Pour aller plus loin, retrouvez notre espace emploi 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2014 à 16:41 :
Désinfo...? ou incompétence...? ou les deux...quel crédit a apporté à ce type d'annonce...?
a écrit le 24/04/2014 à 13:24 :
Inutile d'y voir un rebond économique, ce ne sont que des (fausses) annonces...
Réponse de le 26/04/2014 à 17:29 :
Et oui c'est de la daube car il y a une différence entre offre publiée et recrutement:
- une offre est publiée et il n'y aura aucune recrutement malgré de (faux) entretiens de recrutement
- une offre est publiée et le poste pourvu en interne
- une offre est publiée afin de donner de fausses informations aux concurrents: nouveaux débouchés, avance technologique, nouveau créneau de développement...
Elémentaire mon cher.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :