Le patrimoine économique de la France fait du "sur place"

En 2013, l'immobilier a freiné la progression des actifs de l'Hexagone, qui ont atteint 13.345 milliards d'euros selon l'étude annuelle de l'Insee publiée vendredi 19 décembre.

1 mn

La raison de cette faible progression s'explique notamment par la stagnation de la valeur des logements et des terrains bâtis, qui a freiné la progression du patrimoine des ménages français.
La raison de cette faible progression s'explique notamment par la stagnation de la valeur des logements et des terrains bâtis, qui a freiné la progression du patrimoine des ménages français. (Crédits : reuters.com)

Un niveau stable sur un an. Le patrimoine économique national de la France - qui représente la valeur estimée des actifs et passifs publics et privés de la nation - n'a progressé que de 0,1% en 2013 en euros constants. Il s'est ainsi établi à 13.345 milliards d'euros, soit huit fois le produit intérieur net (PIN) de l'année (c'est à dire la richesse produite moins les amortissements et les dépréciations d'actifs), selon l'étude annuelle de l'Insee publiée vendredi 19 décembre.

Le recul des prix de l'immobilier pèse sur le patrimoine

La raison de cette faible progression s'explique notamment par la stagnation de la valeur des logements et des terrains bâtis, qui a freiné la progression du patrimoine des ménages français. Près des deux tiers de ce patrimoine étant constitués par des actifs immobiliers en berne, les Français se sont donc "modérément" enrichis en 2013 explique l'Insee :

"Fin 2013, le patrimoine des ménages s'établit à 10.414 milliards d'euros, soit huit fois leur revenu disponible net. Sa croissance est modérée pour la deuxième année consécutive (+ 1,8 % après + 1,7 % en 2012), car si leur patrimoine financier continue de progresser nettement, leur patrimoine non financier est quasi stable".

Contrairement à l'immobilier, les actifs financiers détenus par les ménages ont, eux, continué de croître à un rythme soutenu. Leur valeur a grimpé de 4,8 % en 2013, "en raison de flux de placements toujours importants et de la revalorisation des titres détenus", explique l'Insee.

Enfin, le patrimoine des administrations publiques (548 milliards d'euros) n'a presque pas évolué -après s'être beaucoup effrité en 2012 - puisqu'il est composé à 87% de bâtiments et de terrains.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 21/12/2014 à 11:54
Signaler
L'immobilier est un outil pour produire quoi déjà?

le 23/12/2014 à 0:47
Signaler
Du logement "social" pour les repris de justice...

à écrit le 19/12/2014 à 16:15
Signaler
Il faut comprendre que l'on ne peut pas construire indéfiniment. Jusqu'à présent la construction dans notre pays a bénéficié de la migration interne des paysans vers les villes. mais voilà le travail fait. Il y a eut aussi l'immigration et le divorce...

à écrit le 19/12/2014 à 15:19
Signaler
0.1% de 13 345 Mds, c'est tout de même plus de 13 Mds. Si l'auteur de cet article trouve ça négligeable, qu'il ne s'en encombre pas, j'accepterai sans problème ce modeste don.

à écrit le 19/12/2014 à 10:41
Signaler
France est 3e pays en nombre de millionnaires et 3e pays pour le patrimoine médian des ménages (dixit Crédit Suisse). le taux d'épargne est élevé et l'endettement des particuliers est limité. le taux de pauvreté est limité. la France est très riche e...

le 19/12/2014 à 16:25
Signaler
Vous êtes un trés bon commercial,allez vendre de la camelote sur les foires

le 19/12/2014 à 18:30
Signaler
je fais dans l'info. et toi ? tu yoyotes de la touffe (je te laisse chercher dans le dico). sus aux faibles.

à écrit le 19/12/2014 à 10:31
Signaler
article curieux: il semble regretter que la bulle immobiliere soit en train de se degonfler. Pourtant c est une bonne nouvelle pour la france car moins d argent depense dans le beton signifie plus d argent pour autre chose (investissement ou consomma...

le 19/12/2014 à 14:33
Signaler
Tout à fait! Il n'est pas raisonnable de dépenser énormément de capitaux dans des projets à l'amortissement plus qu'incertain. Le transfert de la pierre vers la production et la consommation est beaucoup pertinente en période de crise.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.