Malgré une détente sur les prix, l'inflation américaine reste élevée

 |  | 306 mots
Les prix aux Etats-Unis ont baissé en août de 0,1%. Sur un an, la hausse atteint encore 5,4%.

Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont baissé en août de 0,1% par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières, après avoir augmenté de 0,8% en juillet, a annoncé ce mardi le ministère du Travail américain. Cette baisse est conforme aux attentes des analystes. Elle est due essentiellement au repli des cours du pétrole, indique le ministère. Par rapport à août 2007, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 5,4%.

Hors alimentation et énergie, la hausse des prix a ralenti en août, augmentant de 0,2% sur un mois, après 0,3% en juillet. En août, les prix des produits énergétiques ont reculé de 3,1% sur un mois, et de 27,2% sur un an, indique le ministère. Les prix de l'alimentation, eux, ont ralenti leur hausse, augmentant de 0,6% sur un mois, après 0,9% juillet, soit une hausse de 6,1% sur un an.

Pour les huit premiers mois de l'année, la hausse des prix à la consommation a été de 5,1% en rythme annuel et en données corrigées des variations saisonnières (contre une hausse de 4,1% pour l'ensemble de l'année 2007), indique le ministère.

Alors que la Fed se réunit ce mardi soir pour décider du niveau de son taux directeur, cet assagissement de l'inflation pourrait renforcer ceux qui, au sein du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), privilégient le soutien à l'économie plutôt que la lutte contre l'inflation, même si les analystes tablent dans leur ensemble sur un maintien du taux à son niveau actuel.

Le ministère du Travail américain a indiqué par ailleurs que le salaire horaire réel moyen hebdomadaire aux Etats-Unis avait augmenté en août de 0,6% par rapport à juillet en données corrigées des variations saisonnières.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :