Le baril de brut recule après la publication des stocks énergétiques américains

 |  | 216 mots
Le pétrole poursuit son recul ce mercredi.
Le baril de brut a reculé ce mercredi alors que les stocks américains de pétrole brut ont augmenté davantage que prévu la semaine dernière, de 4,3 millions de barils à 294,5 millions.

Le brut léger américain a reculé ce mercredi après la publication des stocks énerghétiques américains. Les stocks de pétrole brut  aux Etats-Unis ont en effet augmenté davantage que prévu la semaine dernière, a annoncé ce mercredi l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Les réserves de brut ont grimpé de 4,3 millions de barils à 294,5 millions, alors que les économistes attendaient en moyenne une hausse limitée à 2,4 millions de barils.

Les stocks d'essence ont augmenté quant à eux de 900.000 barils à 179,6 millions, alors que les économistes attendaient au contraire une baisse de 1,6 million. Les réserves de produits distillés, qui incluent le fioul domestique, ont diminué de leur côté plus que prévu, de 2,3 millions de barils à 123,1 millions, alors qu'un recul de 1,2 million de barils était anticipé.

Le taux d'utilisation des capacités des raffineries a augmenté de 5,6 points de pourcentage à 72,3%, tandis que la demande totale en produits pétroliers au cours des quatre dernières semaines est ressortie en baisse de 7,1% par rapport à la période identique de 2007.

A la clôture du New York Mercantile Exchange, (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre perdait 2,11 dollars à 98,53 dollars. Sur l'Intercontinental Exchange, le Brent de la mer du nord cédait 2,67 dollars, à 95,50 dollars le baril.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :