L'économie américaine a détruit plus d'emplois que prévu en septembre

Quelque 159.000 emplois ont été supprimés outre-Atlantique en septembre, nettement plus qu'attendu par les experts. L'indice ISM pour le secteur des services accuse un recul, tout en restant juste au-dessus de la barre des 50 points.

2 mn

Coup de froid sur l'emploi américain. L'économie a détruit 159.000 emplois en septembre, nettement plus qu'attendu, accentuant la tendance à la contraction du marché du travail observée sans interruption depuis neuf mois. Le nombre des suppressions de postes est le plus élevé enregistré depuis mars 2003. Les économistes anticipaient en moyenne 100.000 suppressions d'emplois.

Le département du Travail a révisé à la baisse les suppressions de postes d'août à 73.000 contre 84.000 annoncé initialement. Celles de juillet ont été revues en légère hausse, à 67.000 contre 60.000.

Malgré l'accélération des suppressions d'emplois, le taux de chômage, calculé sur la base d'une enquête distincte, est resté stable en septembre à 6,1%, comme attendu par le marché. Le secteur de l'industrie manufacturière a encore supprimé 51.000 postes le mois dernier, après 56.000 en août; il affiche désormais vingt-sept mois consécutifs de réduction des effectifs. Le ministère précise que l'ouragan Ike, qui a touché les Etats bordant le golfe du Mexique, et la grève entamée chez le géant de l'aéronautique Boeing n'ont pas affecté les statistiques.  
 
Par ailleurs, le ralentissement de l'activité du secteur des services s'est poursuivi en septembre, le rapprochant un peu plus de la stagnation, montre vendredi l'enquête mensuelle de l'institut ISM. Son indice d'activité calculé sur la base d'une enquête auprès des directeurs d'achats du secteur, ressort à 50,2 contre 50,6 en août. Les économistes anticipaient en moyenne un chiffre de 50, niveau qui délimite la récession de l'expansion.
 
La composante des nouvelles commandes est légèrement remontée, à 50,8 contre 49,7 en août, mais celle de l'emploi a encore baissé, à 44,2 contre 45,4, traduisant un cinquième mois consécutif de réduction des effectifs, du jamais vu depuis 2003.
 
Le secteur des services regroupe environ 80% de l'ensemble de l'activité économique aux Etats-Unis.
 
 

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.