L'économie a dominé le deuxième débat télévisé McCain-Obama

Au cours du deuxième débat télévisé entre les deux candidats à la présidentielle de novembre, largement dominé par les thèmes économiques, Barack Obama semble avoir pris le dessus sur son rival républicain John McCain.

Dans le duel pour la Maison-Blanche, la crise financière et les remèdes pour en sortir ont dominé le débat télévisé entre les candidats républicain et démocrate. D'après la presse et les analystes politiques, Barack Obama a pris l'avantage sur son rival McCain, qui semble moins à l'aise que lui sur les dossiers économiques.

Barack Obama a attaqué le camp républicain sur ce terrain: "je pense que tout le monde sait que nous traversons la pire crise financière depuis la Grande Dépression (de 1929). Et je crois qu'il s'agit du verdict final de l'échec des politiques économiques des huit dernières années, promues par le président Bush et soutenues par le sénateur McCain, qui nous ont dit que nous devrions supprimer les régulations et les protections aux consommateurs, laisser libre cours au marché et que la prospérité allait pleuvoir sur chacun de nous."

"En tant que président des Etats-Unis, a répliqué John McCain, j'ordonnerais au secrétaire au Trésor de racheter immédiatement les "mauvais" prêts immobiliers et de les renégocier à la nouvelle valeur de ces habitations (...) afin que les gens soient capables de rembourser ces paiements et de rester dans leurs foyers. Est-ce une mesure chère ? Oui, mais nous savons tous, que tant que nous n'aurons pas stabilisé les valeurs immobilières en Amérique, nous ne commencerons pas à renverser la situation, à créer des emplois et à réparer notre économie. Nous devons ramener de la confiance en Amérique." Le montant total de ces prêts est estimé à 300 milliards de dollars.

Evoquant le prochain secrétaire au Trésor, le sénateur McCain a avancé le nom de Meg Whitman: "Elle sait ce que c'est que le marché. Elle sait comment créer des emplois. Meg Whitman a été présidente-directrice générale d'une société qui a commencé avec douze personnes et il y a aujourd'hui 1,3 million d'Américains qui vivent grâce (au site de ventes aux enchères en ligne) eBay." De son côté, Barack Obama penche pour l'investisseur Warren Buffet: "je suis heureux d'avoir son soutien. Mais il y a d'autres personnes. L'essentiel est de s'assurer que le prochain secrétaire eu Trésor comprenne qu'il ne suffit pas d'aider seulement ceux qui sont au sommet."

Plus généralement, le candidat démocrate s'est déclaré "confiant concernant l'économie américaine (...) Le problème est que nous avons toujours un système de régulation archaïque, qui date du XXe siècle, pour des marchés financiers du XXIe siècle. Nous devrons nous coordonner avec d'autres pays pour nous assurer que toutes les actions que nous prendrons fonctionneront."

Sur les dossiers sociaux et environnementaux, John McCain estime "très important de réformer les programmes de droits (à la sécurité sociale) (...) Nous pouvons travailler sur des centrales nucléaires, en construire tout un ensemble, créer des millions de nouveaux emplois. Nous devons avoir aussi toutes les formes de combustibles alternatifs, l'(énergie) éolienne, les marées, le solaire, le gaz naturel, la technologie du charbon propre."

Ce à quoi Barack Obama a répondu : "l'énergie est un sujet dont on doit se préoccuper aujourd'hui (...) C'est pourquoi j'ai réclamé un investissement de 15 milliards de dollars par an sur dix ans. Notre objectif serait de ne plus être, dans dix ans, dépendants du pétrole du Moyen-Orient (...) La santé est la priorité numéro deux, parce que ce système de santé délabré est mauvais, non seulement pour les familles, mais il rend aussi nos entreprises moins compétitives. Et, en troisième lieu, nous devons nous occuper de l'éducation afin que nos jeunes soient compétitifs dans l'économie mondialisée."

Obama a par ailleurs promis de baisser les impôts pour 95% des Américains, une critique indirecte de la politique de Bush, accusé d'avoir surtout réduit les impôts des plus riches.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.