Le FMI prêt à accorder 2,1 milliards de dollars à Reykjavik

 |   |  201  mots
Alors que le pays a connu une sévère crise bancaire, le Fonds monétaire international a confirmé ce vendredi avoir conclu un accord pour apporter une aide de 2,1 milliards de dollars à l'Islande. Le pays pourrait même recevoir une aide encore plus importante d'autres pays, selon le FMI.

Le Fonds monétaire international (FMI) a confirmé ce vendredi avoir conclu un accord pour apporter une aide conséquente à l'Islande, afin de l'aider à surmonter la crise qui a ruiné son système bancaire. "Une mission du FMI et les autorités islandaises sont parvenues aujourd'hui à un accord "ad referendum" (dont les détails restent à déterminer, ndlr) sur un programme économique soutenu par un prêt d'environ 2,1 milliards de dollars", a déclaré le directeur général de l'institution, Dominique Strauss-Kahn, dans un communiqué.

"A la suite de l'examen par la direction, l'accord pourrait être présenté au conseil exécutif du FMI pour être approuvé début novembre. L'Islande serait capable d'obtenir 833 millions de dollars immédiatement après", a poursuivi Dominique Strauss-Kahn. L'Islande pourrait même obtenir une aide de 4 milliards de dollars supplémentaires (3,1 milliards d'euros) de la part d'autres pays, a encore annoncé ce vendredi un représentant du Fonds.

Le FMI avait annoncé le 6 octobre avoir envoyé une mission dans le pays nordique alors que l'économie de l'île était très menacée par la crise financière. Il s'agit du premier pays occidental à recourir à une telle aide depuis la Grande-Bretagne en 1976.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :