L'Etat américain a versé les 125 milliards de dollars promis aux neuf plus grandes banques américaines

 |   |  240  mots
Selon le Wall Street Journal, JPMorgan, Bank of America, Wells Fargo et Citigroup recevront chacune 25 milliards
Le Trésor américain a annoncé ce mercredi qu'il avait verser les 125 milliards de dollars destinés à recapitaliser les neuf plus grandes banques américaines. Plusieurs banques régionales ont également conclu des accords avec les autorités.

Les 125 milliards de dollars promis par l'administration américain aux plus grandes banques du pays ont été versés, a indiqué ce mercredii le Trésor américain (ministère des Finances). Les neuf établissements concernés sont Citigroup, JPMorgan Chase, Bank of America, Wells Fargo, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Merrill Lynch, Bank of New York Mellon et State Street.

JPMorgan, Bank of America, avec Merrill Lynch que la Banque de Caroline du Nord va racheter, Wells Fargo et Citigroup ont reçu 25 milliards chacune. De leur côté, Goldman Sachs et Morgan Stanley, les deux dernières banques d'investissements indépendantes de Wall Street, ont touché 10 milliards. Enfin, State Street et Bank of New York Mellon se sont partagé les 5 milliards restants.

Ces neufs banques ont ainsi absorber la moitié des 250 milliards de dollars que l'Etat américain compte utiliser pour entrer au capital des banques qui le souhaitent. Annoncée le 14 octobre, cette mesure consiste à des participations minoritaires, sans droit de vote, en échange des bons de souscriptions d'actions valables dix ans, pour un montant égal à 15% de son investissement initial.

Par ailleurs, le Trésor a annoncé lundi avoir donné son "accord préliminaires pour une série d'institutions", qui souhaitent participer à ce programme. Sont notamment concernées les grandes banques régionales américaines. Quinze d'entre elles, dont SunTrust, Capital One, KeyCorp et PNC, ont ainsi accepté plus de 34 milliards de dollars de la part de l'Etat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo,
"Annoncée le 14 octobre, cette mesure consiste à des participations minoritaires, sans droit de vote, en échange des bons de souscriptions d'actions valables dix ans"
Le contribuable se fait bien entuber.
Aucun droit de vote, seul le droit de crasher 250milliards le pauvre ricain.
Kool, ça s'est le rêve américain.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et ils sont pas capable de trouver 1md pour lutter contre la famine dans les pays pauvres!!! bravo le capitalisme!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les Américains ont parfaitement le droit de faire ce qui leur plaît avec leurs papiers , mais nous n'avons pas le droit de marcher dans leurs combines plus que douteuses . notre ministre des finances a le droit de monter aux créneaux pour dénoncer ce scandale économique qui mériterait un retour Européen , pour une monnaie propre , indépendante de ce sacré $ empoisonné .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :