Nouvelle baisse de 0,5 point des taux américains

 |   |  441  mots
Comme attendu par les marchés, la Réserve fédérale a abaissé ses taux de 50 points de base. Son taux directeur est désormais à 1%, son plus bas niveau historique.

Sans surprise, la Réserve fédérale a décidé ce mercredi d'abaisser son taux directeur de 50 points de base, le portant à 1%, un niveau historiquement bas expérimenté de juin 2003 à juin 2004. Réuni depuis mardi, le Comité de politique monétaire (FOMC) de la Banque centrale a donc opté, à l'unanimité, pour un nouvel assouplissement monétaire dans le but d'aider l'économie américaine à sortir de la crise et stabiliser les marchés. 

"Le rythme de l'activité économique semble avoir ralenti de façon marquée, pour une grand part du fait de la baisse de la consommation des ménages. Les dépenses en équipements des entreprise et la production industrielle se sont affaiblies au cours des mois récents et le ralentissement de l'activité économique dans de nombreuses économies étrangères assombrit les perspectives des exportations américaines," estime la Fed.

La première estimation du taux de croissance du PIB (Produit intérieur brut) américain au troisième trimestre sera publiée ce jeudi. La Maison Blanche a prévenu que le chiffre ne serait pas bon et les analystes tablent en moyenne sur un recul du PIB de 0,5% en rythme annuel entre juillet et septembre.

"De surcroît, l'intensification des turbulences sur les marchés financiers devrait amener une nouvelle réduction des dépenses, notamment en réduisant encore la capacité des ménages et des entreprises à obtenir des crédits", a-t-elle ajouté. Cette décision "vise à renforcer les systèmes financiers" et devrait "contribuer sur la durée à améliorer les conditions de crédit et à promouvoir un retour à une croissance économique modérée".

Du côté de l'inflation, les banquiers centraux américains s'attendent à ce qu'elle "se modère dans les trimestres à venir à des niveaux compatibles avec la stabilité des prix", en raison "du déclin des prix de l'énergie et des autres matières premières et de l'affaiblissement des perspectives économiques".

Le 7 octobre dernier, la Fed avait déjà abaissé son taux directeur de 0,5 point dans le cadre d'une action concertée de six banques centrales. Cette baisse décidée en dehors des réunions ordinaires du FOMC était la huitième depuis le début de la crise déclenchée par l'effondrement du marché des crédits immobiliers à risque pendant l'été 2007. 

Depuis dix ans, la Fed a toujours confirmé une baisse des taux décidée de manière extraordinaire en la prolongeant au cours de sa réunion ordinaire suivante. Le dernier exemple en date remonte à janvier 2008: le FOMC avait abaissé son taux de 0,75 point le 22 janvier, puis de nouveau de 0,50 point le 30.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 15:03 :
yes
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A part aider encore les banques qui ont du mal à vous prêter et faire boire les ânes qui n'ont plus soif pour un bout de temps. La mesure aura un faible résultat. Demander aux japonais qui ont vécu avec des taux à 0 et 0,5%. Le résultat n'a pas été très concluant sur leur économie. Pour la spéculation c'est incitatif le résultat ne semble pas assez concluant à nos politiques qui demandent des taux 0! Etonnant que les états qui impriment la monnaie payent des intérêts aux banques c'est même très étrange non?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bonjour ,

les taux sontils en de bonnes mains ?
Comment peut on laisser quelques " savants cosinus " jouer avec nos économies ?

c'est ça la vraie question : l'assemblée de techniciens dans leur tour d'ivoire qq soit leur compétence peut elle décider de l'avenir de l'économie mondiale ?

De la réponse qu'on donnera à cette question dépend l'avenir économique du monde .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bonjour ,

les taux sontils en de bonnes mains ?
Comment peut on laisser quelques " savants cosinus " jouer avec nos économies ?

c'est ça la vraie question : l'assemblée de techniciens dans leur tour d'ivoire qq soit leur compétence peut elle décider de l'avenir de l'économie mondiale ?

De la réponse qu'on donnera à cette question dépend l'avenir économique du monde .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
quel est la prévision pour le Dollar, va - t- il continuer à tomber jusqu'au week, ou va -t - il continuer sur sa lancée à la cloture?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :