Plus fort recul de la consommation aux Etats-Unis depuis quatre ans

 |   |  223  mots
Les dépenses de consommation des ménages américains ont reculé de 0,3% en septembre soit un peu plus qu'attendu.

Les dépenses de consommation des ménages aux Etats-Unis ont connu en septembre leur plus fort recul depuis juin 2004 avec une baisse de 0,3% par rapport au mois précédent, selon les données corrigées des variations saisonnières dévoilées ce vendredi par le ministère du Commerce. Les économistes n'attendaient qu'un recul de 0,2%. 

Les chiffres du PIB (produit intérieur brut) américain dévoilés jeudi avaient montré une chute des dépenses de consommation de 3,1% en rythme annuel au troisième trimestre, une baisse jamais vu depuis 1980.

La hausse des revenus des ménages s'est ralentie avec une progression de 0,2% en septembre contre +0,4% en août (+0,5% annoncé initialement).


L'indice des prix liés aux dépenses de consommation des ménages, qui sert généralement de référence à la politique monétaire de la Fed, la Réserve fédérale, a augmenté de 0,1% en septembre. Hors alimentation et énergie, il progresse de 0,2% comme en août.

A aussi été dévoilé ce vendredi l'indice d'activité établi par les directeurs d'achats du secteur industriel, ou PMI,  dans la région de Chicago. Il a plongé en octobre de 58,1 à 36,2 points beaucoup plus bas que les 48 points attendus. Un incide de fort contraction de l'activité comme le marque un passage sous la barre fatidique des 50 points.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :