Nouveaux signes de ralentissement de l'activité aux Etats-Unis

 |   |  264  mots
Les inscriptions au chômage ont encore augmenté plus que prévu la semaine dernière, atteignant 542.000 demandes, contre 503.000 attendues. L'indice d'activité industrielle de la région de Philadelphie a encore baissé en novembre, tandis que l'indice composite des indicateurs américains a chuté de 0,8% en octobre.

Le marché du travail continue de se dégrader aux Etats-Unis. La semaine dernière (se terminant le 15 novembre), le nombre d'inscriptions au chômage a bondi de 542.000, leur plus forte hausse depuis juillet 1992. Encore une fois, la réalité a dépassé les craintes des analystes, qui tablaient sur 503.000 dossiers déposés.

En moyenne sur les quatre dernières semaines, indicateur jugé plus représentatif par les analystes, le nombre de nouvelles inscriptions a augmenté par rapport à la semaine précédente, passant de 490.750 à 506.500. Ce niveau n'avait pas été constaté depuis janvier 1983.

En octobre, le taux de chômage américain a atteint 6,5% de la population active, son plus haut niveau en quatorze ans. La Réserve fédérale envisage désormais qu'il grimpe encore à 7,6% en 2009.

De son côté, l'activité du secteur industriel de la région de Philadelphie a encore baissé en novembre, l'indice mesurant les conditions du secteur ayant reculé à -39,3 points, au plus bas depuis octobre 1990, époque de la précédente récession aux Etats-Unis. Le mois précédent, l'indice avait connu la plus forte baisse mensuelle de son histoire, tombant de +3,8 points en septembre à -37,5 en octobre. Les analystes tablaient sur un léger rétablissement de l'indice en novembre à -35 points.

Par ailleurs, l'indice composite des indicateurs économiques américains, censé préfigurer l'évolution de la conjoncture dans les six prochains mois, a chuté de 0,8% en octobre, a indiqué jeudi l'institut de conjoncture privé Conference Board. Ce plongeon est supérieur à celui anticipé par les analystes, qui tablaient sur un recul de 0,6%.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ben oui
impossible de lire l'article à cause d'une publicité ki s'obstine à s'ouvrir même après l'avoir refermée
bravo
et encore merci

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :