Chute record des prix de l'immobilier au Royaume-Uni

 |   |  104  mots
Ils ont reculé en novembre de 2,6% par rapport au mois précédent et de près de 15% sur un an.

Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Espagne sont les deux pays les plus touchés par la chute du marché de l'immobilier. Cela se confirme outre-Manche ce jeudi avec une nouvelle chute des prix.

Les prix de l'immobilier au Royaume-Uni ont en effet enregistré en novembre un recul record, selon l'indice mensuel publié par la banque Halifax, du groupe HBOS.

Ces prix de l'immobilier britannique ont reculé  en novembre pour le huitième mois consécutif. Ils baissent de 2,6% par rapport à octobre, et de 14,9% sur un an.

Le prix moyen d'un logement en Grande-Bretagne retombe ainsi son niveau de la mi-2005, à 163.445 livres (190.000 euros), 
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il y a près de deux ans une petite vidéo humoristique annonçait la crise actuelle. Il est temps de lui assurer une diffusion plus large que les 40 000 personnes qui l'ont déjà vue...http://www.youtube.com/watch?v=CABGPFV8OwE
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La France devait pas rattraper l'angleterre au point de vue des prix de l'immo? Dès que l'on arrêtera de croire aux chiffres de la FNAIM (indice lissé sur 2 années) on verra que la baisse en France est de la même grandeur.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Moi qui ai habité à Londres je peux vous dire que la baisse des prix est à son début !
Car les prix sont tellement extravaguant même pour un anglais ils sont totalement délirant !!
C'est étrange de n'entre personne dire que la baisse des prix en Angleterre oit aussi toucher la France ! On a tellement entendu dire que les prix de Paris devait rejoindre ceux de Londres !!
Quelle imposture totale !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En réalité en France, la baisse sera d'autant plus importante qu'elle aura résisté plus longtemps.
Finalement la chute sera brutale ! (Pour les récalcitrants l'air est la même partout !!)
Pour comprendre les prix de l'immobilier il faudrait faire une corrélation avec les salaires des ménages, or en intégrant ce paramètre en ce rend compte que les prix sont surévalués et n'ont pas suivi l'indice des salaires (Décollage rapide depuis les années 2000 jusqu?en 2007 voir 2008, attachez votre ceinture !).

L'économie suit un cycle, mais qui est différent dans le temps. Je pense que les banques ont une part de responsabilité en finançant des biens sans apport personnel des ménages et qui a contribué à la spirale infernale de la hausse créant une forte demande. Les banques se sont lancées à une course sans fin pour gagner des clients. Maintenant les banques sont assises sur d?énorme dettes (On à créer une sorte de Subprimes à l?européenne différent de celle des USA).
Elles ont offert des crédits sur 25 ans puis 30 voir 40 ans, elles ont même envisagés 40 ans et plus !!! (En effet à défaut de baissé encore les taux d?intérêt qui sont trop bas)

Il ne faut pas être aveuglé par l?annonce que la France à besoin de logement (ce qui est vrai?), rappelez vous la veille de la seconde guerre mondiale.
Il est temps de revenir sur terre, oublions la richesse virtuelle.
Maintenant attachez votre ceinture l?avion n?a plus de kérosène nous sommes contraint de descendre rapidement. (J?espère que cette allusion vous éclairera un peu plus).
Mon père m'a appris à ne pas vivre au dessus de mes moyens.By

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :