L'économie américaine a détruit 533.000 emplois en novembre, le pire chiffre depuis 1974

 |   |  409  mots
Après 403.000 emplois perdus en octobre et 320.000 en septembre, la première économie mondiale a détruit quelque 533.000 postes de travail le mois dernier. Le pire chiffre depuis 1974. Du coup, le taux de chômage grimpe à 6,7%, au plus haut depuis quinze ans. D'autre part, les crédits à la consommation ont reculé en octobre.

Une hécatombe ! L'économie américaine a détruit 533.000 emplois en novembre, faisant monter le taux de chômage aux Etats-Unis à 6,7%, un plus haut depuis plus de quinze ans, selon les chiffres corrigés des variations saisonnières publiés ce vendredi par le département du Travail. Les analystes tablaient sur 325.000 suppressions d'emplois et un taux de chômage à 6,8%.

Ces chiffres sont d'autant plus mauvais pour l'économie américaine que le ministère a revu en forte hausse le nombre d'emplois détruits au cours des deux mois précédents: 403.000 en octobre (au lieu des 240.000 annoncés initialement) et 320.000 en septembre (au lieu de 284.000)

Ces destructions ont fait monter le taux de chômage de 0,2 point par rapport à octobre. Il faut remonter à octobre 1993 pour retrouver un taux de chômage supérieur à 6,7%. Concernant les destructions d'emplois, le ministère note qu'elles ont été fortes dans les principaux secteurs de l'industrie, qui a perdu 163.000 emplois, mais encore plus importantes dans le secteur des services, qui a supprimé 370.000 emplois.

Le secteur des services, qui représente plus de 80% des emplois américains, a représenté "environ deux tiers des suppressions d'emplois récentes", alors qu'"au cours des huit premiers mois de l'année, les pertes d'emplois avaient été en majeure partie limitées aux secteurs de la construction et de l'industrie manufacturière".

Depuis le début officiel de la récession aux Etats-Unis, en décembre 2007, le taux de chômage a monté de 1,7 point de pourcentage. Les destructions d'emplois ne cessent de s'accélérer: de septembre à novembre, il y en a eu en moyenne 419.000 par mois, contre 82.000 en moyenne de janvier à août. Le nombre des chômeurs dépasse désormais les 10 millions. Le ministère en dénombrait 10,3 millions en novembre, soit 2,7 millions de plus qu'au début de l'année.

Le nombre de chômeurs de longue durée (plus de 27 semaines) est désormais de 2,2 millions. Cela traduit une augmentation de plus de 65% depuis le début de l'année.

Par ailleurs, les crédits à la consommation ont rechuté de 1,6% en octobre, en rythme annuel. Ces derniers avaient progressé de 3,1% en septembre après avoir reculé en août pour la première fois depuis janvier 1998, de 3,0%. Ce chiffre d'autant est plus inquiétant que la consommation des ménages est en grande partie financée par l'emprunt et qu'elle constitue le principal moteur de la croissance américaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :