Net rebond des cours du pétrole

 |   |  256  mots
Après avoir touché des plus bas depuis quatre ans vendredi, les cours du pétrole sont repartis en nette hausse ce lundi, porté par l'annonce d'un plan de relance américain.

Less cours du pétrole ont mis un terme à leur dégringolade ce lundi, affichant un net rebond après l'annonce d'un vaste plan de relance par Barack Obama, qui prendra ses fonctions de président le 20 janvier. A la clôture du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" a pris 2,90 dollars à 43,71 dollars. A Londres, le Brent de la mer du Nord gagnait 3,86 dollars, à 43,60 dollars le baril.

Vendredi les cours ont atteint leur plus bas niveau depuis quatre ans face aux anticipations de forte baisse de la demande. Le baril de WTI coté à New-York a clôturé à 40,81 dollars vendredi soir. Rien que sur la semaine dernière, le cours du pétrole américain a perdu 25%, sa plus forte chute hebdomadaire depuis janvier 1991 dans le sillage de la première guerre du Golfe.

Selon les analystes, le rebond de Wall Street vendredi en fin de séance a également contribué au retournement de tendance sur l'or noir, de même que l'annonce du maintien par l'Arabie saoudite d'une fourniture réduite aux raffineurs asiatiques en janvier.

Le marché attend maintenant la décision de l'Opep sur sa production. Le cartel, qui a déjà réduit son débit de deux millions de barils par jour depuis septembre, se réunit le 17 décembre à Oran en Algérie. Selon certains experts, il faudrait que l'Opep baisse sa production de deux millions de barils par jour, ce qui serait sa plus forte réduction en une fois depuis plus de dix ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
donc aujourd hui ca augmente a la pompe????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
jamais vous publiez les commentaires c est vraiment nul ou sont les commentaire d'hier ou c'est une censure .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :