Nouveaux signes de dégradation de l'activité américaine

 |   |  531  mots
Dans la région de New York, l'indice Empire State de l'activité manufacturière est tombé à un plus bas historique pour le mois de décembre. En novembre, la production industrielle est repartie à la baisse, reculant de 0,6% après avoir progressé de 1,5% le mois précédent.

L'indice "Empire State" mesurant l'évolution de l'activité manufacturière dans la région de New York est tombé à un nouveau plus bas historique en décembre, montre ce lundi l'enquête mensuelle de la Fed régionale. Ce baromètre a chuté à -25,76 contre -25,43 en novembre. Les économistes anticipaient en moyenne un chiffre pire encore, autour de -27.

Les conditions d'activité se sont globalement détériorées, souligne l'enquête. La composante des prix payés est désormais orientée à la baisse, à -7,45 contre +20,48 le mois dernier. Celle de l'emploi continue de traduire une contraction, mais moins marquée qu'au cours des mois précédents, à -23,40 contre -28,92.

L'enquête "Empire State" est habituellement la première publiée sur l'évolution de l'activité dans le secteur manufacturier pour le mois en cours.

De son côté, la production industrielle américaine a diminué de 0,6% en novembre, un recul légèrement moins marqué qu'attendu, après un rebond de 1,5% le mois précédent, selon les statistiques publiées ce lundi par la Réserve fédérale. Les économistes anticipaient une baisse de 0,7% à 1,5%, après le chiffre initial de 1,3% annoncé pour octobre.

La production manufacturière a baissé le mois dernier de 1,4%, après une hausse de 0,6% en octobre. Celle du secteur minier a progressé de 2,5% et celle des services aux collectivités de 1,6%.

Par rapport à novembre 2007, la production industrielle accuse un recul de 5,5%. Le taux d'utilisation des capacités de production est tombé à 75,4% contre 76% en octobre. Dans l'industrie manufacturière, il est revenu à 72,3%, son plus bas niveau depuis avril 2002.

Enfin,  le moral des promoteurs immobiliers américains est resté à son plus bas niveau historique en décembre, sur fond de détérioration économique, de montée du chômage et de poursuite des expropriations, montre lundi l'enquête mensuelle de la fédération du secteur NAHB. Son indice d'activité est resté à 9, son plus bas niveau depuis la création de l'enquête en janvier 1985, conforme au consensus des économistes.Un chiffre inférieur à 50 signifie que le nombre de promoteurs jugant le climat d'activité défavorable est supérieur à celui des professionnels optimistes.

Excédent de la balance des capitaux à long terme en recul
L'excédent de la balance des capitaux à long terme a fortement chuté en octobre, pour s'établir à 1,5 milliard de dollars, après 65,4 milliards en septembre (chiffre révisé), selon les chiffres publiés ce lundi par le département du Trésor américain. Si l'on ajoute les titres à court terme, l'excédent de la balance des capitaux atteint toutefois un record, à 286,3 milliards de dollars en octobre, soit plus de deux fois plus que le mois précédent. Le recul de l'excédent de la balance des capitaux à long terme résulte de la conjugaison de deux facteurs: une vente massive de titres américains par les investisseurs étrangers et un record des achats de titres étrangers par les personnes résidant aux Etats-Unis. Sur la période de douze mois close fin octobre, la balance des capitaux à long terme fait apparaître un solde excédentaire de 697,1 milliards de dollars, en baisse de 6,5% en glissement annuel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :