La Fed devrait baisser ses taux à un plus bas historique

 |   |  234  mots
Une baisse des taux de la Réserve fédérale américaine ce mardi semble acquise, mais des divergences demeurent sur son ampleur. Certains parient sur un recul de 75 points de base, ce qui ramènerait le principal taux directeur à 0,25%, le plus bas niveau de son histoire.

A conjoncture exceptionnelle, mesure exceptionnelle. La Réserve fédérale américaine (Fed), devrait baisser ses taux pour la dixième fois consécutive depuis l'été 2007. Son principal taux directeur pourrait tomber à son plus bas niveau historique.

Un nouvel abaissement des taux ne fait aucun doute pour les différents observateurs du marché, mais son ampleur est encore sujet à débat. Côté économistes, on privilégie un scénario de baisse de 0,5 point, ce qui ramènerait le principal taux directeur, de 1% à 0,5%.

Mais dans le milieu des traders, on parie sur de nouvelles mesures de politique monétaire "non conventionnelle" et on anticipe un recul de 75 points de base, ce qui ramènerait le taux au niveau historiquement bas de 0,25%.

Cependant, une telle mesure pourrait avoir un impact limité, comme l'a lui-même reconnu le président de la Fed, Ben Bernanke. En terme réel, c'est-à-dire corrigé de l'inflation, le principal taux directeur américain est déjà négatif. Le ramener à 0,25% ne servirait donc pas à grand-chose, si ce n'est à rassurer.

Une action de la Fed qui pourrait en revanche avoir un impact sur les marchés, c'est l'achat en quantité importante de bons du Trésor à long terme, afin de faire baisser les taux à long terme, encore très élevés. Cette possibilité a été évoquée par Ben Bernanke au début du mois de décembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
l etat americain fait mieux que de se financer a credit : il se finance a taux d interet negatif .

Chapeau!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est beau un serpent qui se mord la queue ! La FED, banque "privée" au bilan déjà largement plombé, qui n'existe et ne fonctionne que par la grâce de l'état fédéral américain rachéterait les nouvelles dettes émisent par ce même état et avec un taux d'intérêt qui plus est ridiculement bas ?
Il y a comme une odeur de système "pyramidal" là dessous qui fait ressembler la pyramide Madoff à une taupinière au pied des grandes pyramides de Gizeh.
La GRANDE CRISE est vraiment devant nous ! Citoyens ayez confiance dans l'avenir qu'ils nous répètent à longueur de temps !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ben voila de l'ouverture d'esprit et de la compréhension des choses...on dit que la finance est un métier à part entiére et surtout très obscur pour les novices du domaine...je confirme, on en a la preuve par vos commentaires.

Pour info, la FED n'est pas une banque privée mais la réserve fédéral américaine, donc l'équivalent de la banque de france avec la puissance de la BCE.

A noter que le gouvernement americain de bush a fait des erreurs monumentales et a eu une attitude parasitaire mais que les américains ne sont loin d'être tous d(accord avec lui. Il a fait, a une époque béni pour lui (2001) comme hitler en 39. il a répondu aux attentes d'un peuple et a ramassé son plébicite de ce fait.
Mais c'est un gros parasite, comme son pére.
Les américains sont des gens trés biensorti de la et dire l'inverse prouve que la personne n'a jamais été là-bas et n'a pas plus d'ouverture d'esprit d'un poulet déplumé (les plumes donnent de l'apparence et ca peut sauvé niveau impression lais la, même pas.)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :