Le pétrole chute après la forte hausse des stocks américains

 |   |  228  mots
Le baril de brut est très nettement reparti à la baisse ce mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains en produits pétroliers, qui ont augmenté bien plus fortement que prévu.

Les cours du pétrole poursuivent leur baisse entamée mardi en fin de journée, après avoir fortement rebondi ces dernières jours en raison des tensions géopolitiques au Proche-orient et du conflit gazier entre l?Ukraine et la Russie. Ce mercredi, les marchés réagissent à la forte hausse des stocks américains en produits pétroliers.

A la clôture, le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" reculait ainsi de 5,95 dollars à 42,63 dollars. A Londres, le Brent de la mer du Nord perdait de son côté 4,52 dollars, à 48,75 dollars le baril.

L'état des stocks américains en produits pétroliers est en effet largement supérieur aux attentes des analystes. Les réserves de pétrole brut ont ainsi bondi de 6,7 millions de barils la semaine dernière, à 325,4 millions. Les marchés ne tablaient que sur une hausse de 900.000 barils. De même, les stocks d'essence ont grimpé de 3,3 millions de barils, contre une progression de 800.000 barils attendue par les analystes.

Les stocks en produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont pour leur part progressé de 1,8 million de barils alors que le consensus escomptait un gain de 1 million de barils. Ces stocks sont de plus en plus suivis à l'approche de l'hiver, qui se traduit par une augmentation de la demande en fioul de chauffage aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelle surprise ! Moi qui ai cru qu'il s'agissait du conflit israel/palestine ou du gaz russe, voila comment la spéculation fonctionn"ait" !! avant la crise mais heureusement il n'y a plus personnes pour suivre ce jeux alors le soufflé retombe mais attention ça remontera un jour avec peut-être de bonnes raisons le pétrole vers 50/60$ c'est correct et ça permet de rentabiliser les forages compliqués, le prix actuel à la pompe est redevenu correct vu les progrès dans la consommation.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La chute du pétrole corespond à l'arrêt de la spéculation et à la chute générale de la consommation mondiale et notamment en Chine, premier consommateur et pollueur du monde devant les USA. La Chine est le mauvais exemple à ne pas suivre car du fait de sa surpopulation elle a des problèmes dramatiques danstous les domaines : manque d'eau, air pollué, 400 millions de chômeurs bientôt car sa croissance = 0 et devrait devenir rapidement négative, produits exportés et consommés sur place toxiques.... Tous les produits chinois devraient être mieux contrôlés encore car il semblairait qu'il ya des traces d'amiante partout. Ne pas consommer chinois est le meilleur moyen pour rester en vie.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour!
réponse à JCCLERCLa crise au moyen orient secondaire, il y a actuellement des speculateurs étatiques et individuel, cela me permet d'effectuer une reflexion qui je pense sera pertinente.
On prend le cas de la france, les taxes rapportent une certain pécule à l'etat, de ce fait je ne pense pas que le petrole, ne soit pas une ressource, pour l'instant étale de l'état, autrement dit renoncer au petrole pour l'état français serait, dans l'état actuel un suicide financier.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les quelques derniers jours où le prix du pétrole avait effectivement remonté un peu ont suffit pour qu'immédiatement on constate qu'aux pompes c'est reparti aussi...à la hausse çà va toujours plus vite bien sûr alors qu'ils ont des stocks constitués avant...la spéculation bat son plein!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :