Zone euro : récession confirmée, chômage au plus haut, confiance au plus bas

 |   |  386  mots
Eurostat a confirmé ce jeudi la contraction de 0,2% du PIB de la zone euro au troisième trimestre 2008, marquant l'entrée officielle de la zone en récession. Plusieurs instituts annoncent un recul du PIB de 0,4% au premier trimestre 2009. L'indice de confiance économique en décembre a perdu de son côté près de 8 points pour tomber à son plus bas historique. Et le chômage a atteint 7,8% en novembre.

La zone euro (quinze membres à l'époque) est officiellement entrée en récession au troisième trimestre 2008, selon l'office de statistiques européen Eurostat qui a confirmé la contraction de 0,2% du PIB sur cette période, après un recul de 0,2% au trimestre précédent. Quant au taux de croissance annuel, il a  été confirmé en hausse de 0,6% pour 2008.

Par ailleurs, les instituts de conjoncture français Insee, allemand Ifo et italien Isae ont communiqué ce jeudi un ensemble de prévisions pour 2009, dans la zone euro. Ils prévoient notamment un recul de 0,4% du PIB au premier trimestre 2009. "La production industrielle devrait également continuer de reculer, de 2,3% au quatrième trimestre 2008, de 1,3% au premier trimestre 2009, et de 0,7% au deuxième trimestre", avancent les instituts. De même que la consommation, qu'ils attendent en baisse de 0,2% au quatrième trimestre 2008, et de 0,1% au premier trimestre 2009.

La détérioration des conditions d'accès au crédit et une plus faible demande devraient en outre peser sur l'investissement, attendu en baisse de 2,5% au quatrième trimestre 2008, de 1,6% au premier trimestre 2009 et de 1,2% deuxième trimestre 2009.

Autre indice morose ce 8 janvier : l'indice de confiance économique, qui résume l'opinion des chefs d'entreprises et des consommateurs. Il a perdu près de 8 points pour tomber à 67,1 points en décembre, a annoncé ce jeudi la Commission européenne. C'est son plus bas niveau enregistré depuis la création de l'enquête, en janvier 1985. La zone euro n'existe que depuis 1999, mais les données pour les années précédentes ont été recalculées.

En octobre et novembre, l'indice avait déjà fortement chuté, à 80 points puis 74,9 points.

Dans l'ensemble des vingt-sept pays de l'Union européenne, la confiance des chefs d'entreprises et des consommateurs a également fortement reculé, à 63,5 points, son plus bas niveau historique.

Enfin, le taux de chômage dans la zone euro s'est établi en données corrigées des variations saisonnières à 7,8% en novembre 2008, contre 7,7% en octobre, a annoncé ce jeudi aussi Eurostat. Dans l'UE à vingt-sept membres, le taux de chômage s'est élevé à 7,2% en novembre 2008, contre 7,1% en octobre.

Selon Eurostat, parmi les Etats membres, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés aux Pays-Bas (2,7%), en Autriche (3,8%) et à Chypre (3,9%), et les plus élevés en Espagne (13,4%), en Slovaquie (9,1%) et en Lettonie (9%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
FL j'ai l'impression d'être d'accord avec toi mais avant de me prononcer j'aimerais voir la fin de ton message...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le système capitaliste devra se réformer et admettre qu'il puisse existe des périodes de moindre activité et même de récession. Où est le problème ? La distribution des moyens de subsistance devra être organisé de manière qu'il n'y ait pas de rupture dans la satisfaction des besoins des habitants. La crise financière suivie de la crise économique est la faillite d'un système qui prévoit une consommation à outrance pour accumuler du capital. Ce système-là a épuisé les resources naturelles de la Terre de façon importante et il va disparaître avec la disparition des ressources. certes, il rste encore des ressources à côté de l'ours blanc polaire et sous la glace du Groënland. Mais la disparitionde l'ours blanc et la reverdisation du Groënland qui veut dire "pays vert" ne va pas se faire sans bouleversement de la bonne marche de la
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

suite pour Antos que je remercie vivement pour son intérêt !
Mais la disparitionde l'ours blanc et la reverdisation du Groënland qui veut dire "pays vert" ne va pas se faire sans un bouleversement de la bonne marche de la planète par la montée des eaux annoncée par les scientifiques et des risques accrues de déterioration du climat.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"Récession confirmée, chômage au plus haut, confiance au plus bas"...et sinon la santé ça va ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :