Stabilité du moral des consommateurs allemands pour février

Malgré la récession, le moral des consommateurs allemands reste stable, soutenu par le repli de l'inflation et les espoirs liés au deuxième plan de relance conjoncturel de Berlin, selon l'institut GfK.

2 mn

Le sentiment du consommateur allemand est demeuré stable en février, grâce surtout à la baisse des coûts de l'énergie et même si la conjoncture économique inquiète, a annoncé le consultant GfK ce mercredi.

L'indice de l'institut de Nuremberg, calculé sur un échantillon de 2.000 consommateurs, ressort inchangé à 2,2 en février, contre un consensus annoncé par Reuters de 2.

L'inclination à acheter donne une composante de 15,5 en janvier contre -6,3 en décembre. La composante des anticipations de revenu a, à l'inverse, reculé à -20,5 en janvier, contre -15,4 le mois précédent, et la composante des anticipations sur l'activité des entreprises a diminué à -32,9 contre -32,4.

Cet indice GfK est publié après le regain inattendu de confiance des entrepreneurs du pays pour les six prochains mois, mesuré par l'indice Ifo, et une nette remontée du moral des milieux financiers allemands, selon l'indice ZEW. L'effet positif de la consommation sur l'économie "va dépendre de l'impact de la crise sur le marché du travail", rappelle l'institut.

Par ailleurs, le nouveau plan allemand de relance de l'économie, d'un volume de 50 milliards d'euros, voté mardi par le gouvernement d'Angela Merkel, devrait aussi jouer en faveur de la consommation cette année, selon lui.

Enfin, les chiffres préliminaires de l'inflation outre-Rhin, publiés par plusieurs Länder ce mercredi, sont venus confirmer la tendance à la baisse de la hausse des prix. En Hesse, les prix ont augmenté de 0,8% en janvier sur un an, soit le plus faible taux d'inflation de la région depuis mai 2005. Sans tenir compte des prix de l'énergie domestique, l'inflation aurait seulement augmenté de 0,2%, a calculé l'Office régional des statistiques. A l'Est du pays, les prix ont également faiblement augmenté de 0,9% en janvier sur un an dans le Brandebourg, et de 1,2% en Saxe.

Sur le mois, les prix ont reculé de 0,3% en Hesse, de 0,5% dans le Brandebourg et en Saxe, notamment en raison des soldes après les fêtes.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les Allemands sont contents car le moment fort de l'année va arriver avec le carnaval. Tout le monde ne pense plus qu'à cela: s'enivrer comme des boeufs, brailler des nuits entière des chansons à boire et fêter bruyamment comme des soudards. Nous ver...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.