La Californie, débiteur le moins fiable des Etats-Unis

 |   |  294  mots
L'agence de notation Standard and Poor's (S&P) a abaissé la note de la dette de l'État de Californie en raison de la crise budgétaire, désormais considéré comme le débiteur le moins fiable des États-Unis. Son déficit pourrait dépasser les 40 milliards de dollars à l'horizon 2010.

L'agence de notation Standard and Poor's (S&P) a abaissé la note de la dette de l'Etat de Californie en raison de la crise budgétaire que traverse le territoire. Du coup,  la Californie est désormais considérée comme le débiteur le moins fiable des Etats-Unis. La note de S&P pour les obligations californiennes est passée de "A+" à "A", ce qui fait de l'Etat gouverné par Arnold Schwarzenegger l'égal de la Louisiane en bas du classement. La plupart des 50 Etats américains reçoivent de bonnes notes, "AAA" ou "AA".


Arnold Schwarzenegger et les élus de l'Etat où vit un Américain sur huit ne parviennent pas à se mettre d'accord sur le moyen de réduire un déficit qui pourrait dépasser les 40 milliards de dollars à l'horizon 2010. Le gouverneur souhaiterait notamment augmenter les contributions directes, ce que la minorité républicaine bloque. Les deux tiers des voix sont nécessaires pour adopter une loi budgétaire amendée.
 

"Cette baisse de la note reflète notre appréciation de l'incapacité de l'Etat à parvenir à un accord pour corriger le budget en milieu d'année, et de l'érosion rapide de ses liquidités", selon S&P. Arnold Schwarzenegger a signé un décret en décembre prévoyant par mesure d'économie de fermer les administrations deux jours par mois, et d'imposer des congés sans solde correspondants aux fonctionnaires.


Cette situation est due à l'éclatement de la bulle immobilière et à la récession, qui assèchent les recettes de l'Etat sans réduire ses dépenses fixes. La situation est devenue tellement critique que le secrétaire au Budget de Californie, John Chiang, a mis en garde contre une cessation de paiements imminente.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
DES PETIT POIS DANS LA TETE, voila ce qu'a Arnold Schwarzenegger, avec ca, esperons que ce sera le début de la fin de la politique spectacle des comédiens refoulés. Pensez un peu à cette déclaration d'Arnold Schwarzenegger pendant la campagne electorale Obama, Monsieur Arnold Schwarzenegger n'est qu'un pantin stupide qui fait de la gonflette ....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sortez la machine à calculer.
40 milliard / 38 millions d'habtitants, ça fait § 1052/tête.
Même ramené au nombre d'actifs, c'est vraiment peu. Et c'est sans compter les actifs. N'y aurait-il pas de l'intox ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'etat de Californie a besoin d'un economiste nous avons Christine cela pourrai peut-etre les sauver?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La situation en Californie est antérieure à l'arrivée de Schwarzenegger et c'est d'ailleurs son opposition qui s'oppose à la levée d'impôts nécessaire
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne comprends pas pourquoi les hommes politiques ont toujours des CV aussi minables. On pourrait croire qu'ils sont élus uniquement d'après le côté bling, bling. Une belle moustache et la raie de côté a d'ailleurs suffi à un homme politique plus que nul à se frayer un chemin qu'il n'aurait jamais du prendre
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ANACHORETE doit être un affictionnado de True Lies, Terminator, Last Action Hero, Predator et autres Conan je pense!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Schwarzenegger (le plus démocrate des républicains selon certains) n'est pas le seul responsable de cette situation.
C'est l'Assemblée qui bloque, CAD les politiques professionnels.
Comment voulez vous résoudre un problème, quand les adaptations sont impossibles.
Voir cet article un peu plus détaillé:
http://www.lefigaro.fr/international/2009/01/30/01003-20090130ARTFIG00363-l-etat-de-californie-proche-de-la-faillite-.php

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :